Couple un jour, parents toujours

Couple un jour, parents toujours
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
25 février 2019
Même si mon cœur aurait préféré ne pas avoir à « partager » ma fille, ma tête savait bien qu’il était capital que son père continue d’être présent.

« Tu t’entends bien avec ton ex? » Je ne compte plus le nombre de fois où on m’a posé la question ou passé le commentaire avec surprise. Oui, je m’entends bien avec le papa de ma fille.

Je ne suis pas la seule d’ailleurs. Près de 6 mères sur 10 ont dit entretenir une bonne relation avec le père de leur enfant, selon de récentes données de l’Institut de la statistique du Québec. Et c’est tant mieux, puisque les recherches démontrent que plus les parents parviennent à collaborer, mieux les enfants se sentent!

Même si mon cœur aurait préféré ne pas avoir à « partager » ma fille, ma tête savait bien qu’il était capital que son père continue d’être présent. Parce qu’une séparation est plus difficile à vivre pour l’enfant si un des parents s’éloigne. Parce que même dans deux maisons différentes, nous serons toujours une famille. Et parce qu’après tout, il n’était pas devenu soudainement un mauvais père parce que nous n’étions plus des amoureux...

Lorsque de nouveaux partenaires sont apparus dans le décor, j’ai eu peur que les choses se compliquent… Mais, il n’en fut rien; j’ai toujours senti une compréhension absolue de leur part. Même si nous nous téléphonons tous les jours, mon ex et moi n’avons jamais eu de reproche de nos nouveaux partenaires. Sans leur soutien, le père de ma fille et moi aurions bien pu avoir toute la bonne volonté du monde, tout aurait foutu le camp… Je ne les en remercierai jamais assez!

N’allez pas croire que ce fut toujours facile (il y a quand même des raisons à notre séparation!).

Est-ce que c’est toujours possible? Bien sûr que non. De votre côté, peut-être est-ce la guerre totale avec votre ex. Si c’est le cas, ne vous culpabilisez pas. Comme on dit, il faut être deux pour danser le tango! Faites simplement de votre mieux pour aimer votre enfant et le lui montrer. C’est ce qui compte le plus en fin de compte, non?

 

À ne pas manquer, notre dossier  L’enfant au coeur de la séparation

 

Photo : GettyImages/DGLimages