Je vous souhaite la paix

Je vous souhaite la paix
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
13 décembre 2018
Paix, amour et bon temps en famille : des voeux pas toujours faciles à réunir avec quatre enfants, surtout quand on décore le sapin de Noël, nous dit Josée Bournival.

Dans les cartes de Noël qui commencent à arriver par la poste, on nous souhaite de l’amour, de la paix et du bon temps en famille. Je me demande parfois si les rédacteurs ont déjà décoré un sapin dans une famille de quatre enfants avant d’écrire de telles phrases…

C’était le premier décembre dernier. On l’attendait avec impatience : le premier samedi de décembre, celui où l’on décorerait l’arbre de Noël en famille.

Pour l’occasion, on avait prévu une collation spéciale avec des chocolats chauds. Nos airs préférés du temps des fêtes jouaient en boucle dans la maison. Tous les membres de la famille étaient présents et enchantés.

Ça s’est rapidement gâté.

Les grandes critiquaient le travail des petits : Léonard accrochait tout ce qui lui tombait sous la main à la même branche…

- Notre sapin va être laid!!!

Elles redistribuaient les décorations placées par leur petit frère. Lui, il répondait par des crises de frustration. Je leur ai soufflé à l’oreille de le laisser faire et j’ai suggéré de replacer les décorations plus tard.

- On faisait la même chose avec vous quand vous étiez petites.

Elles ne m’ont pas crue. Dans leurs souvenirs, elles ont toujours été des « expertes » en décoration d’arbre de Noël.

Clémentine HURLAIT qu’on devait boire nos chocolats chauds avant de commencer à décorer l’arbre; les trois autres avaient déjà les décorations en main. Léonard refusait qu’on installe les lumières dans le sapin AVANT les boules. Chacun réclamait le privilège SUPRÊME de poser l’étoile en haut du sapin. Comme si ce n’était pas assez, les deux chats ont commencé à jouer au hockey sur le plancher du salon avec nos décorations.

À un moment donné, je me suis assise au fond de la pièce et j’ai regardé la scène avec détachement. J’étais dans une scène du film Le sapin a des boules avec la famille Griswold. Vraiment!

J’ai regardé mon amoureux qui a soupiré de découragement. Est-ce que l’arbre de Noël a déjà été décoré dans le calme sous notre toit? Je pense que non. Mais d’une année à l’autre, j’oublie. J’espère. Et je nous souhaite la paix, l’amour et du bon temps en famille (tiens, je devrais écrire des cartes de Noël!).

J’aurais dû filmer le tout. Parce que lorsque nos enfants auront grandi et que je leur raconterai la décoration de nos arbres de Noël, ils ne me croiront pas. Quand ils seront assez grands et raisonnables pour effectuer la tâche dans l’harmonie, je m’ennuierai probablement de ce formidable chaos.

Et vous? Avez-vous une anecdote familiale concernant l’installation de vos décorations de Noël? Comment faites-vous pour que tout se déroule dans l’harmonie?

 

Photo : GettyImages/lisegagne

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (14)

  1. Luce M.Richard 14 décembre 2018 à 12 h 06 min
    Comme j'aime te lire... tu décris tellement bien une situation familiale. J'étais l'aînée, (famille de 8 enfants) et en te lisant je retourne dans mon passé. . Ma soeur me rappelle comment j'étais exigeante lorsqu'on était appelée à faire nos tâches le samedi matin. J'ai tout de même de beaux souvenirs du temps des fêtes mais je suis certaine que la situation que tu décris était semblalbe chez nous., ou peut-être même pire. Vous demeurez de bons parents d'impliquer les enfants dans cette aventure, malgré les p'tits tiraillements qu'ils ont. Ce qu'ils retiendront c,est d'avoir vécu des moments ensemble. De là, la magie de Noël!
  2. Josée Bournival 15 décembre 2018 à 17 h 25 min
    Bonjour Luce. En vous lisant, je constate qu'on est tous un peu nostalgique à l'approche de Noël. Je possède encore 4 boules de noël qui ornaient l'arbre de mon enfance. Chaque fois que je les redécouvre, début décembre, je suis émue. Je me souviens à quel point j'aimais y voir briller les lumières multicolores de notre arbre familial. Merci d'avoir écrit! Josée XX
  3. Caroline 14 décembre 2018 à 13 h 32 min
    Tellement ;-) Je m'abstiendrai pour les anecdotes mais continuellement nous pensons moi et mon conjoint, qu'une fois rendu à leurs départ du nid familiale y'aura sûrement une ÉNORME nostalgie de ses fameux moments de chaos!
  4. Caroline 14 décembre 2018 à 15 h 39 min
    Au fait, pour éviter d'avoir encore un sapin dépareillé, j'ai préalablement choisi les décorations avant le montage ( J'ai choisi un thème ). Le résultat fut plutôt satisfaisant malgré qu'ils ont une forte tendance à vouloir tout concentrer en un seul et même endroit :-) Par contre, j'ai pas eu le choix pour la chicane, ça venait avec !!
  5. Josée Bournival 16 décembre 2018 à 17 h 12 min
    Et ça se poursuit. Cet avant-midi, on a fait une activité familiale: des Legos de Noël. La chicane s'est invitée, car Léonard Jouait avec le train construit avec patience par Clémentine. Disons qu'il aime bien "défaire" les créations des autres pour les remanier à sa sauce personnelle. ;-) Josée XX
  6. Caroline 17 décembre 2018 à 13 h 30 min
    Haha ;-) J'imagine tellement la scène. Cela m'est familier ! La paix souhaité ... arrivera un jour certainement. Mais pour le moment, se sera que mes 2 chats qui en profiteront VRAIMENT ;-) Joyeuses Fêtes à vous Josée ainsi qu'à vos petits mousses. (Sans oublier les chats et le conjoint hihi !!) Pareillement pour tout ceux et celles qui passe sur ce blogue ;-)
  7. Josée Bournival 16 décembre 2018 à 17 h 08 min
    Vous avez tellement raison, Caroline. C'est parfois difficile d'apprécier le moment présent, mais il faut faire un effort... Sinon, on va pleurer leur départ avant longtemps. ;-) Josée XX
  8. Josie 14 décembre 2018 à 13 h 45 min
    On apprendra rapidement comme parents à revoir nos attentes et réviser nos notions de ce qui est « beau ». L'an dernier, après quelques tentatives de faire un « beau » sapin avec fiston (18 mois), pour éviter d'avoir des décorations extra bave, on a fini pour avoir un arbre avec des décorations juste dans le haut. Cette année, monsieur F. a deux ans et demi (moi tout capac' tout seul!). Résultat, un « beau » sapin avec des décorations juste dans le bas!
  9. Josée Bournival 16 décembre 2018 à 17 h 10 min
    Ha ha ha!! Josie, vous me faites rire. J'imagine tellement l'arbre en question. Prenez des photos. Vous aurez des preuves, plus tard, quand vous voudrez lui montrer ses "talents" de décorateur. ;-) Josée XX
  10. KatMarieChant 17 décembre 2018 à 16 h 04 min
    Bonjour Josée! Pour ma part, j'embrasse le joyeux chaos qui arrive en même temps que notre séance de décoration de sapin de Noel. Je trouve les enfants très drôles de ne décorer qu'une seule section du sapin : celle qui est à leur hauteur :). J'essaie de me faciliter la vie en installant les lumières à l'avance, en expliquant aux enfants que c'est un bout plate! :) Sinon, toutes mes décorations sont incassables donc je ne stresse pas trop sur cet aspect non plus. Quand les enfants sont couchés, je redistribue discrètement les décorations de façon un peu plus homogène dans le sapin, mais habituellement, ils n'y voient que du feu :_
  11. Sophie-Jade 18 décembre 2018 à 21 h 55 min
    Ici aussi c’était un joli chaos! Les deux plus vieilles de 6 ans et demi et 5 tout frais, se chicanaient pour savoir qui poserait telle ou telle boule et ma minie de 17 mois voulait aller enlever... ou plutôt arracher les boules déjà installées... une chance que les lutins avaient posé les lumières du sapin durant la nuit 😉. On pourrait peut être proposer aux lutins de le faire au complet l’an prochain mais après réflexion, les filles en seraient trop déçues. On va ré-assister au chaos l’an prochain!
  12. Julie 21 décembre 2018 à 07 h 14 min
    J'avais une garderie familiale avec 9 cocos... DES RÈGLES CLAIRES et une bonne préparation c'est mon secret et il fonctionne encore avec ma grande de huit ans et ma petite de 20 mois. 1- la veille du jour D (pour décorations) préparer le sapin ... Le monté, metre les lumières vérifiées qu' elle fonctionne, mettre les guirlandes. 2- le jour D mettre touts vos decoration a supendre dans la boite du sapin ou une tres grande boite a votre disposition et donner les consigne suivante: on accroche sur les branche pas sur les guirlande; on ne touche pas au decoration dejas suspendue si il y a un problème MAMAN va s'en occuper, si on veux mettre une boule en haut on demande à PAPA de nous surveiller dans l'escabo (3 marche de la cuisine), et au moindre chamaillage plaite crie etc. tu va t'asseoir et tu attend que les autre ai fini. 3- maman se concentre a aider les petit et fait 1 ou 2 avertissement si il y a chamaillage pas plus 4-papa se concentre a équilibrer les boules en haut et en bas 5- même pricipe pour la pose des glaçons (les enfants assis à l'accrochage de boule peuvent revenir mais n'ont plus d'avertissement il vont s'asseoir au premier comportement) 6-il revient au père par tradition de poser l'étoile donc pas de chicane 7- servir la collation après, avant et pendant vous risquer d'avoir des boule ne noël au chocolat... C'est comme ça chez moi depuis 2005 avec 6 puis 9 puis 1 et maintenant 2 enfants j'ai eu les plus beau sapin qui soit même un ou toutes les boules bleus était dans le même coin et je n'ai jamais dû asseoir un enfant même l'année ou j'avais 4 garçon de 2-3 ans et 3 bébé de moin de 18 mois. Joyeux Noël
  13. Karine 24 décembre 2018 à 07 h 01 min
    Hahaha. Je suis tellement soulagée je pensais que c’était juste chez moi ce merveilleux chaos!!!! Ça semble si féerique décorer un sapin et je crois que dans mes souvenirs d’enfance ce l’était aussi....il semble non???
  14. Josée 27 décembre 2018 à 08 h 31 min
    Tellement vrai, tellement drole. Il me semble que cetait hier!!! Et la sa recommence avec mes ptits enfants ...et oui plus sa change plus cest pareil. mais câline que sa me manque...cest beau moments!! J'adore tes chroniques, merci

Partager