Tout se joue avant 6 ans?

Tout se joue avant 6 ans?
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
12 octobre 2018
Bébé naît avec un esprit curieux et il faut le « nourrir », notamment par le toucher, le jeu et le langage.

En 1970, le Dr Fitzhugh Dodson publiait un livre intitulé How to Parent et dont le titre français est devenu Tout se joue avant 6 ans. Cette phrase hante bien des parents depuis… Bien sûr que tout ne se joue pas avant 6 ans, car sinon cela voudrait dire qu’il n’y a plus rien à faire après!

Mais, il est vrai que les premières années sont importantes pour le développement de l’enfant. En lui apportant amour, attention et stimulation dès sa naissance, on aide notre enfant à bien grandir.

Pourquoi? Parce qu’en bas âge, son potentiel d’apprentissage est grand; c’est à cette période que son cerveau est le plus réceptif aux stimuli. Le cerveau de votre enfant est d’ailleurs deux fois plus actif que le vôtre, car il apprend à apprendre!

Bébé naît avec un esprit curieux et il faut le « nourrir », notamment par le toucher, le jeu et le langage. Chaque parent a sa façon toute personnelle d’éveiller son enfant et c’est parfait ainsi! Nul besoin non plus d’en faire trop ni de mettre la stimulation à notre agenda… Les gestes du quotidien nous fournissent tout plein d’occasions, comme vous le constaterez dans notre dossier du mois.

Cela ne veut pas dire qu’après 6 ans on n’a plus besoin d’être de bons parents!

Je souhaite qu’en le lisant, vous réalisiez toute l’importance de vos différents gestes et que cela vous encourage à continuer!

Pour ma part, devant l’impressionnant potentiel d’apprentissage des tout-petits, je constate plus que jamais combien il est essentiel de soutenir les parents durant la petite enfance…

À ne pas manquer, notre dossier  Cerveau en construction

 

Photos : GettyImages/monkeybusinessimages

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation