Respecter les décisions des parents...

Respecter les décisions des parents...
Ma fille me demande souvent mon avis. J’en suis flattée, même si, au final, je sais bien que mon opinion, elle en fera ce qu’elle voudra.

Chacun de nous élève ses enfants selon plusieurs facteurs. D’abord, la façon dont on a été élevé soi-même. On répète ou au contraire on corrige les comportements qu’on a moins appréciés.

Ensuite, on retient d’autres façons des voisins, des amis, de la famille élargie. Parfois, même, on est témoin de situations avec des personnes qui nous sont complètement étrangères et on prend des notes. Notre instinct nous dicte aussi certains comportements.

Bref, c’est un mélange de tout ça qui détermine le parent qu’on deviendra. Quand on est un couple, c’est-à-dire deux personnes avec un vécu différent, ce n’est pas toujours évident d’élever un enfant ensemble. Il y a aussi les parents et les beaux-parents qui donnent leur avis… Des fois, malheureusement, ça se complique.

Dans mon cas, mon petit-fils Louka est l’enfant de ma fille. Je suis à l’aise de lui dire ce que je pense et pourquoi je le pense (surtout quand on est seules toutes les deux). Je me demande si ce serait différent avec une belle-fille. J’ai l’impression que j’aurais plus de réserve. Je ne voudrais pas être celle qui ne se mêle pas de ses affaires et qui crée des problèmes.

Ma fille me demande souvent mon avis. J’en suis flattée même si, au final, je sais bien que mon opinion, elle en fera ce qu’elle voudra. Et c’est bien correct ainsi. J’espère avoir une bonne relation avec ma future belle-fille pour partager aussi cette expérience de mamans. Si nos visions de la maternité sont différentes, comme mamie, j’essaierai de faire ce qu’il faut pour respecter les décisions qu’elle prendra avec mon fils.

Aujourd’hui, plusieurs jeunes couples optent pour une façon moins traditionnelle (ou différente de la nôtre) d’élever un enfant et c’est l’évolution. Plus à l’écoute de l’enfant, nourriture bio, finis les « gâteries » sucrées et les dîners chez McDonald. Non pas que notre génération et celle d’avant n’avaient que ça à offrir, loin de là, mais nous étions moins informés. Chacun fait de son mieux par amour pour ses enfants, peu importent les générations.

Comme grands-parents, il faut s’ajuster et respecter les décisions des parents pour le bien de ces enfants que l’on chérit tant.

ÉLEVER un enfant, c’est le porter bien haut, tous ensemble, dans nos différences, avec le même but : l’aimer et le protéger pour qu’il devienne le meilleur de nous, de lui… Avec quelques défauts de nous, de lui…

Eh qu’on les aime, n’est-ce pas?

 

Photo : GettyImages/Mladen Zivkovic

Marie-Josée Fournier
Je suis l'heureuse mamie de Louka. Je souhaite partager avec vous mes sentiments et observations à propos du rôle des grands-parents.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (4)

  1. Claude Laporte 18 mai 2018 à 07 h 41 min
    j'ai bien aime se sujet
  2. marie-josee 18 mai 2018 à 14 h 36 min
    Merci Claude, j'apprécie que vous preniez le temps de me laisser un commentaire. J'espère que vous aimerez le prochain aussi, je m'exprimerai au sujet du papy ou grand-père puisque nous serons en juin, fête des pères. Au plaisir ! Marie-Josée
  3. Marie 19 mai 2018 à 14 h 22 min
    Je suis maman de 4 jeunes enfants. Les grands-parents sont très présents dans nos vies même s'ils sont très différents. Ça apporte beaucoup à nos enfants, ils voient des choses différentes, c'est enrichissant pour eux! Et comme vous dites, ma mère et ma belle-mère me suggèrent certaines pratiques, j'en prend et j'en laisse..elles respectent mes choix même si c'est contre leur pensée! Tout ce qu'elles veulent au fond c'est le bien être de leurs petits enfants :) En ce qui concerne ce qui détermine le parent qu'on est.. wow votre texte dit tout! On s'inspire d'une parcelle de pleins de gens qui nous entourent! Merci pour ce beau texte!
  4. Lucie 22 mai 2018 à 09 h 27 min
    Ma mère er moi avons eu une dispute a se sujet, j’en étais a mon deuxième enfant et elle me disait encore se que je devrais faire, a mon premier j’ai préféré mettre de côté ses conseils et trouver ma propre façon de faire parce que sa méthode ne fonctionnait pas du tout avec mon fils. Quand ma fille est née, elle a recommencé a me dire fait-ci, fait ça, elle croyait m’aider mais ce qu’elle me disait avais plutôt l’aire d’un reproche. J’ai dû lui faire comprendre qu’elle s’imposait dans ma façon d’élever MES enfants, que j’en avais assez qu’elle les compare avec moi quand j’étais bébé, qu’elle me donnait l’impression que je n’étais pas capables de me débrouiller toute seule. Bref, en tant que jeune maman, je trouve important de dire qu’il ne faut pas imposer ses conseils quand sa fille ou sa belle-fille n’est de toute évidence pas intéressée a les recevoir. Maintenant ma mère et moi on a une meilleure relation, je ne suis plus stressée à chaque fois que je la vois et je suis ravis d’aller les voir elle et mon père a chaque fin de semaine.

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation