J'aurais dû dire oui plus tôt

J'aurais dû dire oui plus tôt
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
15 mai 2018
Je suis cachée dans mon bureau. Mon amoureux demande aux enfants de s’assoir. C’est mon signal pour les rejoindre. Je suis excitée comme une fillette!

Je suis cachée dans mon bureau. J’entends le reste de la famille prendre place au salon. Mon amoureux demande aux enfants de s’assoir et de rester calmes. C’est mon signal pour les rejoindre… Je suis excitée comme une fillette.

J’adore surprendre mes enfants. Et là, j’avoue que la surprise est de taille : j’ai un chaton dans les bras. Je n’ai fait qu’un seul pas dans la pièce qu’un concert de ohhhhhhhh attendris résonne. Ils sont surpris, émus, excités. Tout ça à la fois dans leurs petits corps d’enfants. C’est trop d’émotion! Ma grande fille en pleure.

Ils ont décidé de l’appeler Chocolatine. (Mon amoureux et moi trouvons ça horrible, mais on n’a rien dit…)

Imaginez leurs visages quand on leur a annoncé que le lendemain, ils viendraient au refuge pour choisir leur 2e animal de compagnie. Je pense que même les Beatles n’ont jamais vu pareille frénésie autour d’eux!

Comme promis, le lendemain, nous sommes retournés au refuge de notre municipalité et les enfants ont choisi d’adopter Dimitri, un splendide bébé chat de deux mois.

- Maintenant, la famille est complète!, a lancé Simone sur le chemin du retour.

- On va pas avoir chacun notre chat?, s’est inquiétée Blanche en comptant deux chats pour quatre enfants.

- Non, deux, c’est assez.

Elle a fait la baboune, mais pas longtemps. Trop heureuse d’apprivoiser Dimitri.

Ça fait au moins deux ans que les filles nous harcèlent (le mot n’est même pas exagéré) pour avoir un chat. Deux ans qu’elles promettent de bien s’en occuper (alors que mon amoureux craint d’être celui qui va toujours nettoyer la litière). Deux ans qu’elles nous servent tous les arguments possibles pour nous convaincre.

J’ai pensé vous en dresser la liste, mais mon texte était beaucoup trop long. Saviez-vous que les enfants ayant un chat se chicanent moins entre eux? Ma fille de 4 ans m’en a assuré. Je pense même qu’une des filles m’a déjà affirmé que mon fils serait propre plus rapidement si on avait un animal à la maison… (Tsé quand tu veux VRRRRRAIMENT un chat!)

Honnêtement, aujourd’hui, je me demande pourquoi on a attendu aussi longtemps. Les enfants se battent pour nettoyer les litières. Elles sont nettoyées matin et soir. Jamais un chat n’a eu un bol d’eau changé et rafraîchi aussi souvent. Et quand vient le temps de jouer et de les caresser, on ne manque évidemment pas de volontaires. Je ne sais pas si ces bonnes habitudes perdureront, mais je suis agréablement surprise.

S’occuper de nos félins est un passe-temps à temps plein : construire des cabanes en carton, leur coudre des souris en tissu, réaménager sa chambre dans l’espoir qu’un chaton fasse dodo à proximité… Les enfants sont bien occupés.

Et moi, j’ai de la compagnie pour vous écrire. Parce que des doigts qui pianotent sans cesse sur un clavier d’ordinateur, c’est encore plus attirant qu’une cabane en carton ou une souris en tissu, non?

Merci, Chocolatine (soupir de découragement!) et Dimitri, de me faire constater que mes enfants vieillissent, qu’ils savent prendre leurs responsabilités et qu’ils sont aimants et délicats envers plus fragiles qu’eux (bon… j’avoue… à part Léonard dont l’amour est plutôt féroce).

Et vous? Votre famille a-t-elle un animal de compagnie? Avez-vous déjà longuement hésité ou attendu pour finalement réaliser que vous pouviez faire confiance à vos enfants? Avant de partir en voyage, avant d’avoir un animal de compagnie ou un nouveau bébé, par exemple.

 

Photos : Josée Bournival

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (55)

  1. PigJoy 15 mai 2018 à 19 h 53 min
    Est-que ça veut dire que ton vieux chat qui savait avant tout le monde quand tu étais enceinte n'est plus parmi vous? :'(
  2. Josée Bournival 16 mai 2018 à 08 h 55 min
    Effectivement... les années passent... Merci pour ce beau souvenir. J'ai quantité de photos avec mes grosses bedaines et Vasco couché en travers. ;-) Cette pensée me réchauffe le coeur, ce matin. Bonne journée à vous! Josée XX
  3. Curiosity 15 mai 2018 à 20 h 47 min
    Ohh je trouve ça tellement adorable comme nom Chocolatine! Je veux absolument des chats plus tard, quand mes enfants seront plus vieux! (À 3 ans, c'est encore un peu jeune pour s'en occuper! )
  4. Josée Bournival 16 mai 2018 à 08 h 54 min
    Bonjour Curiosity. Je vous confirme qu'ici, c'est ma fille de 7 ans qui a vrrraiment à coeur le bien-être de nos chats. Elle nettoie les litières deux fois par jour. ;-) Léonard, qui a 2 ans et demi, fait plutôt office de partenaire de jeu. Une tâche à la hauteur de son âge. Ma grande s'occupe principalement des câlins et du brossage. Quant à ma belle Blanche (4 ans), elle participe un peu à tout et aide à nourrir et abreuver les bêtes. Josée XX
  5. Mimi 16 mai 2018 à 20 h 00 min
    Ce texte ressemble drôlement à notre histoire ! Depuis toujours mes filles rêvaient d’un animal de compagnie et voilà qu’il y a une semaine nous leur avons enfin offerts deux chatons!! Le bonheur 💖 elles prennent leurs nouvelles responsabilités à cœur et toute la famille est en admiration devant ces petites bêtes même si depuis 3 ans papa et maman disaient non 😉
  6. Josée Bournival 17 mai 2018 à 08 h 58 min
    Bonjour Mimi. Ici, ça fait presque 3 semaines que les chatons ont été adoptés. Je suis surprise que l'élan d'amour ne diminue pas. Je n'ai même plus besoin de demander de volontaires pour la litières ou le bol d'eau. Il y a toujours un enfant qui y pense avant moi. Je suis agréablement surprise. C'est la même chose chez vous? Josée XX
  7. Mimi 17 mai 2018 à 18 h 30 min
    Ici aussi je n’ai pas touché une fois à la litière encore !! Je contrôle la nourriture car ils sont petits, deux bébés siamois. Mais sinon elles les brosses et jouent avec eux .Et c’est vrai que ça fait moins de chicane et j’ajouterais même beaucoup moins de temps d’écran voir plus du tout !
  8. Josée Bournival 19 mai 2018 à 12 h 31 min
    On se croise les doigts pour que ça continue ainsi. ;-) Josée XX
  9. Cindy 17 mai 2018 à 06 h 31 min
    Des animaux dans une maison, ça change tout! Mon conjoint et moi avons grandis avec des chats et des chiens et il est tout naturel pour nous d'en avoir. Nous avions 1 chien et 2 chats lorsque mes filles sont nées. Elles ont maintenant 3 ans et demi et 2 ans. Elles apprennent la douceur, le respect, bientôt le sens des responsabilités (bon elles ne font pas encore la litière, mais c'est un bon début. 😉) Il est évident que nous aurons toujours des animaux. Ils font partis de la famille et ils rajoutent vraiment un petit quelque chose à notre vie de famille.
  10. Josée Bournival 17 mai 2018 à 09 h 00 min
    Bonjour Cindy. Contrairement à vous, je ne viens pas d'un foyer amoureux des bêtes. ;-) Mais je constate déjà l'effet des chats sur mes enfants. Ils ont toujours quelqu'un à qui parler, quelqu'un à flatter ou avec qui jouer. Pour ma grande, ce sont des confidents. Pour les plus jeunes, des "objets" de curiosité ou des compagnons de jeu. Pour moi? Un peu de zoothérapie, j'imagine. ;-) Josée XX
  11. Anne 17 mai 2018 à 09 h 39 min
    Ma fille de 3 ans a grandit avec un chat, que j'ai eu enceinte. Elle a appris a traiter les animaux avec douceur et respect. Elle aime beaucoup son chat Guimauve et m'aide à la nourrir et la fait sortir et entrer dans la maison.
  12. Josée Bournival 18 mai 2018 à 08 h 58 min
    Bonjour Anne. J'imagine que l'amitié qui se tisse entre un animal et un enfant est un lien solide et important avec le temps. Ça fait à peine 3 semaines que les chats sont ici et déjà, ils font partie de la famille. ;-) Josée XX
  13. Mélanie 17 mai 2018 à 10 h 25 min
    Mon chum et moi avons toujours eu des chats, chez-nous c'était un et chez-lui, c'était deux. On a vite eu notre premier chat dans nos débuts en couple, puis un 2e l'année suivante. J'ai eu deux enfants depuis et ils adorent nos chats. Cela leur enseigne comment réagir avec les animaux, comment détecter quand arrêter de les déranger et quand ils sont contents. Mon gars aussi a un amour plus féroce (j'ai bien aimé ta description), mais j'ai un chat si patient qu'ils se complètent bien. De plus, dès leur jeune âge, mes enfants, mais surtout ma fille, ont commencé à raconter leurs frustrations aux chats. C'est une belle présence pour eux. Mon vieux chat va avoir 14 ans en juin et l'autre aura 13 ans cet été. Ma fille a 7 ans et mon gars 3 ans. Je n'ai pas hâte qu'ils traversent leur premier gros deuil pour un animal... un jour, cela viendra! Pour le moment, on en profite.
  14. Josée Bournival 18 mai 2018 à 09 h 02 min
    Allo Mélanie. J'ai l'impression que nos bêtes savent à qui elles font face. Je suis fascinée par la patience de mes chatons avec Léonard. Comme s'ils comprenaient déjà que lui aussi est jeune et qu'il ne leur veut pas de mal, même s'il est brusque. Je craignais que les chats se mettent à le fuir (ce qui lui aurait fait beaucoup de peine car il veut constamment les prendre dans ses bras), mais pas du tout! Il n'est pas rare que je trouve Dimitri blotti contre mon fils pendant la nuit. Il ronronne à ses côtés. ;-) Josée XX
  15. Lyne 18 mai 2018 à 01 h 32 min
    Mon chum n'avait jamais connu et voulu... le quotidien avec des animaux de compagnie. Mon fils me demandait depuis tellement longtemps un chat... que j'ai tenté de trouver un autre animal qui conviendrait à mon chum. Nous avons eu un lapin! Mon fils avait 5 ans quand dans une salle d'attente il s'était mis à pleurer parce qu'il s'ennuyait de son "chat" (que nous avions pas...). La vie nous a apporté dans notre cour un petit chaton de 5 mois... que nous avons gardé. Mon fils qui a 18 ans vis avec de l'anxiété sociale. Écrire ce que la vie avec ses chats lui a apporté... c'est énorme. Je crois que plusieurs personnes sont heureuses avec des animaux mais que si ils étaient pas là... ça irait bien tout de même. MAIS il y a des personnes qui ont un besoin viscérale du contact avec un animal pour mieux vivre. Un animal qui fait une différence dans une vie.
  16. Josée Bournival 18 mai 2018 à 09 h 04 min
    Bonjour Lyne. Votre témoignage est très beau. Contrairement aux humains, les animaux ne jugent pas notre apparence, ne rient pas de nos défauts ou maladresses. Ils écoutent attentivement sans essayer de nous aider à trouver des solutions. Ils sont dans l'instant présent. Toujours. Merci de votre partage. Josée XX
  17. Jacinthe 18 mai 2018 à 08 h 32 min
    C'est une très belle histoire. Je ne suis pas une amoureuse folle des animaux, mais j'ai toujours grandit avec eux car ma maison était sur une ferme. Mon garçon a commencé à avoir très peur des animaux dès 1 an et demi. Il s'inquiétait de savoir si le chien allait être attaché ou hurlait de frayeur devant un chat... La meilleure façon de le familiarisé a été d'avoir des animaux. Il est encore un peu réticent, mais ça va beaucoup mieux. Mon conjoint étant sévèrement allergique aux chats (même les hypoallergéniques), nous donc avons opté pour un lapin. Il ne se laisse pas beaucoup prendre, mais il partage le quotidien en se promenant partout dans la maison... J'ai acheter deux poules cet été pour mes garçons (malgré les réticences de mon chum...). Mais c'est efficace, mon garçon apprivoise ainsi sa peur au quotidien avec succès.
  18. Josée Bournival 18 mai 2018 à 09 h 06 min
    Allo Jacinthe. Je veux TOUT savoir sur votre expérience avec vos poules. Nous voulions en adopter aussi. Quelle expérience extra sur la provenance des aliments, sur l'autosuffisante et tout le travail à faire avant qu'un aliment aboutisse dans notre assiette. Peut-être l'an prochain... Racontez-moi!! Comment ça se passe pour vous? Josée XX
  19. Dorothée 19 mai 2018 à 16 h 51 min
    Je suis comme toi, je n’avais Jamais eu d’animeaux de compagnie. Ma sœur et moi n’avons jamais vraiment poussé pour en avoir, probablement parce que l’on savait que ma mère dirait non. J’ai un chien depuis 2 ans. Mon copain a toujours eu des animeaux semble associer enfants heureux à animeaux!!!!! Son pug est mort et après deux ans de deuil et de harcèlement de ma belle-fille, nous avons d’opte un bébé pug alors que j’etais Enceinte de mon premier bébé. Pas mal de première fois depuis les 24 derniers mois!!! Mais rien n’est plus amusant que de voir qu’une des places préférées de mon garçon est la cage du chien... idéalement quand le chien est là. Ils sont drôle à voir ensemble!
  20. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 47 min
    Bonjour Dorothée. J'avoue que je vois souvent passer sur Facebook des vidéos d'amitié entre des enfants et leur animal de compagnie et ça me touche. Tant mieux si votre fiston noue des liens avec son chien. Après tout, c'est le meilleur ami de l'homme... Josée XX
  21. Dorothée 19 mai 2018 à 16 h 51 min
    Je suis comme toi, je n’avais Jamais eu d’animeaux de compagnie. Ma sœur et moi n’avons jamais vraiment poussé pour en avoir, probablement parce que l’on savait que ma mère dirait non. J’ai un chien depuis 2 ans. Mon copain a toujours eu des animeaux semble associer enfants heureux à animeaux!!!!! Son pug est mort et après deux ans de deuil et de harcèlement de ma belle-fille, nous avons d’opte un bébé pug alors que j’etais Enceinte de mon premier bébé. Pas mal de première fois depuis les 24 derniers mois!!! Mais rien n’est plus amusant que de voir qu’une des places préférées de mon garçon est la cage du chien... idéalement quand le chien est là. Ils sont drôle à voir ensemble!
  22. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 47 min
    Bonjour Dorothée. J'avoue que je vois souvent passer sur Facebook des vidéos d'amitié entre des enfants et leur animal de compagnie et ça me touche. Tant mieux si votre fiston noue des liens avec son chien. Après tout, c'est le meilleur ami de l'homme... Josée XX
  23. Guylaine 19 mai 2018 à 18 h 49 min
    J’ai trois enfants maintenant adultes. Ils ont grandi avec une chatte qui nous a quitté à l’age de 18 ans. La chatte changeait de chambre au grès des maladies ou peines des enfants. Combien de fois j’ai surpris les enfants confier à mistigris leur peines ou à quelle point maman n’etait pas fine hihihi. Aucun regret que de beau souvenir.
  24. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 49 min
    Bonjour Guylaine. Votre témoignage m'encourage. Je n'ai pas encore surpris de telles confidences, mais je suis certaine que ça viendra. (moi aussi je suis une terrible-maman à l'occasion ;-)) Josée XX
  25. Julie 19 mai 2018 à 19 h 35 min
    3 enfants et 3 chats chez nous! Et je ne me fie pas sur les enfants pour nettoyer les litières sinon elles seraient pleines tout le temps! Mais une maison sans chats, c'est une maison vide!
  26. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 50 min
    Allo Julie. Contrairement à vous, je trouvais déjà ma maison bien vivante avec 4 enfants. ;-) Mais la présence des chats ajoute de la joie et une douceur qui nous fait tous du bien. Josée XX
  27. Claudette Champagne 20 mai 2018 à 10 h 47 min
    Très beau témoignage . un animal de compagnie ça change une vie , Ça change des vies et ça nous grandit .
  28. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 52 min
    "On juge une société à la manière dont elle traite ses animaux." Je suis heureuse de lire, chère Claudette, que vous contribuez à rendre notre société plus humaine. ;-) Bonne journée à vous. Josée XX
  29. Dianne 20 mai 2018 à 14 h 33 min
    J’ai attendu 23 ans. Mon chum ne voulait pas d’animaux à la maison. Un dimanche j’étais en train de faire la vaisselle je dis y a des beaux chatons à la SPCA et dis j’aimera aller voir, il réponds j’y vais avec toi. LA PORTE ÉTAIT OUVERTE WOW Nous y sommes allés sur le champs. Malheureusement y en avait pas comme je voulais. Je suis allée dans un refuge y avait un chaton qui était là parmi plusieurs. On me dit il est trop petit pour 6 semaines il ne vivra pas. Avec les soins du vétérinaire, aujourd’hui elle a va avoir un an en parfaite santé. Avec de l’amoi Et des soins tout est possible. Pour mon chum aujourd’hui il l’aime il parle d’en en disant ma fille.
  30. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 54 min
    Bonjour Dianne. Il y a effectivement beaucoup d'amour dans votre histoire. Si vous saviez le nombre de témoignages que me rapporte ma grande fille de l'école concernant les animaux de compagnie de ses amis... Plusieurs ont adopté dans un refuge, comme nous, et plusieurs animaux ont été chanceux de trouver un foyer aimant et protecteur. Josée XX
  31. Julie 21 mai 2018 à 07 h 29 min
    Ma plus grande a 3 ans et depuis au moins un an, elle apporte ses jouets à notre chat pour « jouer » avec. Si elle est triste, elle va lui parler et lui faire des câlins. Elle veut lui dire « bonne nuit » avant de se coucher. C’est vraiment génial pour les enfants d’avoir un animal de compagnie!
  32. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 55 min
    Allo Julie. Je constate la même chose ici. Chaque enfant est ému si un chat le choisit pour se faire cajoler ou pour faire la sieste. Ils me demandent constamment de les prendre en photo quand un chat est couché sur eux. C'est adorable!! ;-) Josée XX
  33. Martine Chouinard 21 mai 2018 à 07 h 35 min
    C'est super mais passer la lune de miel, je suis pas mal certaine que ce sera maman ou/et papa qui va s'occuper de la litière...lol Et petit chat deviendra grand... En espérant que ce ne sera pas un autre qui va finir à la spca...
  34. Josée Bournival 22 mai 2018 à 11 h 59 min
    Bonjour Martine. Vous faites bien d'en parler. Adopter un animal de compagnie n'est pas une décision à prendre sur un coup de tête: après tout, c'est un être vivant. Il faut être prêt à investir temps, énergie et argent pour bien s'en occuper. C'est une des raisons qui fait que l'arrivée de Dimitri et Chocolatine a été longuement repoussée. Je n'étais pas prête. Et j'ai attendu de l'être avant d'adopter les deux nouveaux membres de notre famille. Donc, si les enfants délaissent leurs corvées, je suis prête à prendre la relève. Cela dit, l'ardeur des enfants ne faiblit toujours pas... ;-) Josée
  35. Hélène 21 mai 2018 à 16 h 14 min
    Bonjour. J’ai 43 ans. J’ai une fille de presque 7 ans. J’ai des chats depuis que j’ai l’âge 4 ans. Pour moi, un domicile sans animaux c’est impossible !!! Ma fille n’a jamais eu besoin de me demander d’avoir un chat! Loll Nous avons actuellement 2 chattes. Une de presque 5 ans et l’autre de 2 ans. On les adore !! C’est moi qui s’occupe de tout. Litière, bouffe , eau etc Je fais ça depuis si longtemps !!! Une habitude
  36. Hélène 21 mai 2018 à 16 h 16 min
    Évidemment pour l’amour, et les câlins ma fille et moi s’en occupons !!
  37. Josée Bournival 22 mai 2018 à 12 h 02 min
    Bonjour Hélène. J'avoue que les soins quotidiens des chats deviennent rapidement routinier. Ça s'intègre bien dans la routine matinale de la famille, comme dans celle d'avant dodo. J'aime aussi votre honnêteté. Je suis convaincue qu'il y a beaucoup de parents qui prennent les soins en charge concernant les animaux de leur famille. Josée XX
  38. Sylvie 22 mai 2018 à 10 h 34 min
    Nos filles avaient 7 et 2 ans lorsque nous avons convaincu mon chum d'adopter un chat! Une petite Coquine toute noire est venue agrandir notre famille. Quelle bonne décision! Elle a vu les filles grandir... partir pour le CÉGEP et l'université... Nous avons dû la faire euthanasier il y a 2 ans. Malgré la tristesse de son départ, je peux t'assurer que notre vieille Minoune de 18 ans à été le plus beau cadeau que nous avons pu offrir à nos filles. En passant, j'ai beaucoup moins eu de difficulté à convaincre mon chum pour en avoir un autre car une maison sans enfants C'est déjà bien assez grand... il faut quand même continuer à avoir un chat!!! Quand les filles viennent nous visiter elles sont bien heureuses de se faire accueillir à la porte par un beau matou rayé 🐺
  39. Josée Bournival 22 mai 2018 à 12 h 04 min
    Bonjour Sylvie. J'avoue que ça a fait partie de ma réflexion: quel âge auront les enfants au moment de la mort de nos animaux de compagnie? Évidemment, tout peut arriver, mais les chances sont qu'ils seront tous grands. Du moins, c'est mon souhait. Car on sent déjà les liens d'amitié qui se tissent. Josée XX
  40. Julie 22 mai 2018 à 19 h 29 min
    Chez nous, c'était plus compliqué à cause de l'asthme de mon fils. Nous avons donc opté pour un petit gecko à crête, frugivore (youppi!) et insectivore (beurk!). Sa petite sœur a eu un poisson. Nous avons longtemps hésité aussi avant de leur acheter un animal de compagnie, malgré leurs demandes fréquentes. Nous nous rendons compte qu'il n'y avait pas matière à inquiétude: notre fille de 6 ans adore laver le bocal de son poisson et notre fils aime regarder son gecko chasser les grillons!
  41. Véronique 22 mai 2018 à 20 h 41 min
    Ici, nous sommes une famille de quatre enfants. À chaque 18 mois environ, je devenais enceinte, par choix. Même si la décision de conclure la famille avec le 4e enfant est venue avec le petit dernier, moi j'aurais continué à en avoir un autre, puis peut-être un autre encore... Donc, au bout de 18 mois après le petit dernier, mon chum a décidé qu'il était temps pour notre famille d'avoir un chiot (et ainsi combler mon besoin d'avoir un autre enfant !). C'est ainsi que le 7e membre de notre famille est arrivé, Maya, qui fait le grand bonheur de tous, mais surtout de ma 3e qui a une complicité spéciale avec la chienne !
  42. Annie 22 mai 2018 à 21 h 56 min
    Bonjour, J’ai adopté Cocotte, une chatte abandonnée à l’âge d’un an en plein hiver. J’avais 23 ans et je n’avais pas pu avoir de chat à cause d’allergies dans la famille. Lors de l’adoption, l’organisme de la ville de Québec « Chats sans abris » m’avait fait signé un genre de contrat énumérant l’importance d’être responsable et sérieux dans une telle démarche. 11 ans et deux enfants plus tard, Cocotte veille sur nous comme un ange gardien. J’appréhende le moment où elle nous quittera, car ce sera difficile pour les filles et moi. D’un autre côté, je suis reconnaissante qu’elle ait traversé une décennie de changements avec autant d’amour et de patience! Ceux qui veulent un chat, svp priorisez l’adoption de chats abandonnés au lieu de valoriser le commerce de chatons et surtout n’oubliez pas que c’est un investissement à long terme! Je vous souhaite plein de beaux moments dans votre famille élargie :)
  43. Brigitte 23 mai 2018 à 14 h 16 min
    J'imagine que pour avoir moins de chicane entre les enfants il faut avoir les chats après les enfants parce qu'ici ce n'est pas vraiment le cas...😂 Elles se chicanent pour laquelle fera les câlins au seul de mes 2 chats qui veut bien se faire approché par les enfants... Ma grande nous harcèle aussi depuis 2 ans pour avoir un chien (genre tous les jours)... Mon conjoint aimant moyennement les animaux il fallait trouver LE bon chien. Mais voilà que dans moins de trois semaines, une petite chienne (qui deviendra très grosse) viendra se joindre à la famille au grand bonheur de tous! 🐶❤
  44. Maryse 26 mai 2018 à 20 h 44 min
    Bonjour! Comme ma fille suçait son pouce, le deal était que lorsqu'elle arrêterait, on adopterait des petits chats car elle serait assez grande. Elle a arrêté peu avant ses 4 ans. Je suis tellement fière d'elle. Nous avons eu les chats 3 mois plus tard. C'est vraiment bien car je suis monoparentale et elle est enfant unique. Je suis bien heureuse aussi que les chats soient plus populaires que la télé! Vraiment beaucoup de positif!
  45. Elyse 28 mai 2018 à 23 h 20 min
    Mon fils a 3 ans et nous avons accueilli un chaton de 5 mois en décembre dernier. Inséparable, Peanut et mon fils sont comme des frères. Mon garçon est enfant unique et je suis finalement très contente qu'on lui ai offert un ami. Il lui donne de l'eau. Cela lui apprend qu'il faut donner des soins à un être cher et vivant. Mon plus grand plaisir est de voir mon fils rire, courir et jouer à la canne à pèche souris avec son chat! Vraiment on aurait pas pu offrir un plus beau cadeau de Noël à un enfant. La magie était dans les yeux de mon garçon lorsqu'il a rencontré Peanut ''son chat'' comme il aime le dire très souvent. Il y a 3 ans, j'ai été bien surprise de voir que la vieille chatte grise de mon conjoint savait que j'étais enceinte avant moi! Durant ma grossesse elle se couchait sur mon ventre tout les soirs alors qu'avant elle m'évitait! Je me demandais comment elle réagirait à la venue d'un petit bébé? Finalement, en plaçant du papier aluminium (les chats en ont horreur) dans le fond de la bassinnette de mon fils, la chatte à compris qu'il ne fallait pas s'y coucher. Lorsque bébé est arrivé, elle est devenue protectrice comme une seconde maman. Plutôt que de se cacher comme à l'habitude, la chatte venait voir les visiteurs et surveillait les allées et venues autour de mon jeune garçon. À mon plus grand bonheur....nous avons fait opérer l'animal, car une chatte en chaleur et une maman qui allaite jour et nuit ne font pas bon ménage!!! Ma patience aux miaulements avait ça limite vous comprendrez. Depuis, nous avons donc une chatte et un chaton à la maison.
  46. Caroline 31 mai 2018 à 13 h 32 min
    Ici ce sera un chien puisque je suis allergique aux chats. Mais pas avant que les enfants soient plus grand. Mon plus vieux va sur ses 6 ans mais mon plus jeune... est encore bien au chaud dans mon bedon. Ce serait trop de travail supplémentaire pour le moment. Et on ne veut pas prendre la décision à la légère pour ensuite devoir s'en débarasser. Mais j'ai été très émue par ton texte. Quand ce sera le bon moment pour notre famille, je suis persuadée que ce sera magique! Merci! :)
  47. Maude 1 juin 2018 à 07 h 53 min
    J’ai toujours vécu avec des animaux, hamster, lapin, chat et mon premier chien à 16 ans. J’ai un garçon de 2 ans et nous avons 2 chiens, braque de 4 ans et bulldog de 8 mois. Il adore ses chiens et veut participer à les faire manger et les sortir pour leurs besoins. C’est une bonne façon de responsabiliser les enfants!
  48. Martine 3 juin 2018 à 06 h 45 min
    Après un très grave accident de la route, à mon retour à la maison après une longue réadaptation, je voulais avoir un chat et disait à mon mari, allez dit oui c'est ma zoothérapie !!! À la longue, il a cédé 😂 j'ai adopté deux chatons, frère et soeur, trouvés à 4 semaines sous une galerie, voués à une mort certaine avant qu'une bonne fée les trouvent, les nourrissent au biberon etc ... Aujourd'hui, âgés de 4 ans, ils sont aussi colleux, affectueux qu'au moment de leur arrivée, ils sont les pachas de notre maison, à mon plus grand bonheur 💕
  49. Marie 3 juin 2018 à 07 h 11 min
    J'ai été élevée avec des animaux de compagnie et je crois sincèrement que le fait d'en avoir en bas âge contribue à notre capacité d'empathie plus tard! Félicitations d'avoir fait ce geste pour vos enfants et merci d'être allée en refuge pour l'adoption :)
  50. Dani 5 juin 2018 à 13 h 33 min
    D'aussi loin que je me rappelle, il y a toujours eu un chat chez moi. Quand j'ai déménagé chez mon conjoint, on s'est trouvé deux amours qui ont été les premiers amis de nos enfants. Et là, depuis 5 mois la maison est vide. Pour une raison que je ne veut pas élaborée, nous n'irons pas adopter de chatons avant encore 4-5 mois. Et c'est dur! Il me manque une présence féline! Et mon conjoint m'a presque convaincue que nos futurs félins (2-3?) auront besoin d'un ami canin.
  51. Dani 5 juin 2018 à 13 h 38 min
    Et bien sûr, les enfants veulent ravoir des amis poilus! Ils ont hâte, et trouve des noms...
  52. Lili-Mireille 5 juin 2018 à 19 h 58 min
    Bonsoir, notre histoire parle de chien plutôt que de chat. Mais il s'agit tout de même d'un animal de compagnie qui demande du temps disponible et des soins. Voilà, j'étais rendue à un point de non-retour au point de vue de la communication avec ma plus jeune fille âgée alors de 16 ans . C'était vraiment difficile...Nous avons donc fait en famille , avec son accord, quelques séances chez la psy. Ce qu'il en a resulté est que ma fille désirait de tout son coeur Un Chien ! Et elle en avait jamais parlé. Son papa et moi n'avions jamais eu de chien....alors dans un élan de coeur et d'amour nous sommes allés adopter un petit bichon tout blanc de 2 mois. Cette petite boule de poils et d'amour à changé notre vie familiale à jamais 😍. Et a entrainé une communication franche et honnête avec notre fille. Quand jy pense ca me donne encore des émotions. 2 ans plus tard , ns avons adopté un autre petit chien adorable et enjoué. Alors aujourd'hui ma fille a grandi, est partie de la maison, ça fait 6 ans et nous nous partageons la garde de nos p'tits amours😍😘une maison ou l'autre . Voilà notre histoire ! ps si j'avais su ce qu'est avoir des chiens on aurait adopté bien avant!!
  53. Lise 7 juin 2018 à 15 h 47 min
    Y'a très longtemps ma fille de 4 ans voulait un animal à tout prix, nous avons essayé un petit chien mais ça n'a pas marché, elle a eu son chat à 7 ans finalement, elle n'a plus de chat depuis longtemps, mais moi à 70 ans maintenant, j'ai eu une dizaine de chats depuis ce temps, et j'adore ma dernière petite Poupoune qui a 2 ans maintenant. voilà ma petite histoire de chats, ça peut durer toute une vie, bonne chance et félicitations.
  54. Sylvie 11 juin 2018 à 19 h 33 min
    Bonjour Mélanie, je comprends parfaitement ton inquiétude face au deuil que tes enfants auront à vivre. Depuis toujours j’ai des chats. Une de mes chatte a vieillie avec mes 3 enfants. C’était la chatte idéale pour des enfants, toujours joueuse et calineuse. Malheureusement, elle nous a quitté à l’âge de 14 ans quand les enfants avaient à peu près l’âge des tiens. Ça été un très gros deuil mais aussi une grande leçon sur la vie et la mort. 2 ans plus tard, Mimi arrivait dans nos vies. Aujourd’hui, mes enfants ont vieilli mais je peux dire que notre chatte Mimi qui a maintenant 10 ans est un membre important de notre famille. Il est sûre que les enfants ne sautent pas de joie pour faire la litière mais le fait de prendre soin d’un animal les a rendu beaucoup plus responsable.
  55. Christine 16 juin 2018 à 08 h 13 min
    Bin voyon!!! Tu nommes deux de tes enfants et ce sont les noms de deux de mes enfants. Chez nous on a deux chats mais ils sont plus vieux que les enfants.....ils n’ont jamais eu à les désirer donc pour la litière, la bouffe et l’aide pour s’en occuper disons qu’elle est inexistante. Alors quand je me fais demander pour un lapin ou autre je répond que quand ils me démontrerons qu’ils peuvent s’occuoer De ceux qu’on a en ce moment on pourra envisager un autre pensionnaire. Ça termine les discussions illico. Bref c’est mon cœur d’enfsnt à moi que je satisfais en achetant un aquarium et que je m’occupe de poules pondeuses, au nombre de quatre maintenant, depuis 3 étés (elles sont en pension l’hiver). Ahah tranche de vie 😉