Lecture: quoi penser des mots étiquettes?

Lecture: quoi penser des mots étiquettes?
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
14 février 2018
La méthode d’apprentissage des mots étiquettes est née pour faciliter la vie des élèves. Mais est-ce vraiment une bonne idée?

Depuis le début de l’année scolaire, j’assiste à un apprentissage important de mon grand Jules de 7 ans : celui de la lecture. J’avoue que je suis émerveillée. Plusieurs enfants apprennent assez facilement à lire en première année. Pourtant, cette compétence est complexe. La méthode d’apprentissage des mots étiquettes est née pour faciliter la vie des élèves. Mais est-ce vraiment une bonne idée?

Les mots étiquettes sont des mots écrits sur du papier ou collés sur les murs de la classe, avec ou sans illustration, que les élèves voient souvent. L’exposition fréquente à ces mots laisse penser que les élèves en viendront à les lire facilement, sans avoir à les décoder son par son, lettre par lettre.

Cette méthode est toutefois critiquée parce que des études démontrent notamment que la plupart des mots doivent être décodés de 3 à 8 fois avant de pouvoir être bien reconnus et compris automatiquement. Des élèves qui tentent d’apprendre « par cœur », donc de reconnaître sans décoder un grand nombre de mots étiquettes risquent d’en venir à les confondre parce qu’ils les ont mal enregistrés.

Actuellement, il est recommandé de réserver l’apprentissage par mots étiquettes principalement aux mots fréquents de la langue française comme à, dans, il et un. Ces mots sont courts, très utiles et permettent aux élèves d’être fonctionnels plus rapidement en lecture. Il y a aussi certains mots dont le décodage est très difficile qui peuvent être reconnus plutôt que décodés, par exemple monsieur et femme.

Dans sa classe, au début de l’année, mon grand Jules a appris plusieurs associations entre les sons et les lettres. Lorsqu’il en apprenait une nouvelle, il avait souvent comme devoir de lire une liste de mots qui présentaient cette association (ex. le son « é » peut s’écrire é comme dans bébé et vélo).

Il est plus logique d’apprendre des mots regroupés sur la base de leurs ressemblances sur le plan d’une ou de lettres, que sur le plan du sens. Ainsi, un élève pourrait apprendre à reconnaître les mots liés à la fête de Noël, mais ces mots ne l’aideraient pas à mieux comprendre les associations entre les sons et les lettres.

Et vous, avez-vous des grands qui apprennent à lire cette année? Comment apprennent-ils? Comment cela se passe-t-il?

 

Pour apprendre à lire, un enfant doit :
  • être conscient des sons;
  • connaître les lettres;
  • apprendre toutes les associations entre les lettres et les sons (ex. : la lettre s sonne « sss »);
  • parvenir à fusionner les sons associés aux lettres (ex. : « s » avec «i» fait « si »).
À partir de là, il sait décoder les syllabes.

On l’oublie, comme adultes, mais les associations entre les lettres et les sons sont très compliquées! Une lettre peut être associée à plusieurs sons (ex. : c peut sonner «k» ou « ssss ») et un son peut être associé à plusieurs lettres (« fff » peut s’écrire f ou ph). Ce n’est pas un problème pour les adultes, qui ont appris à reconnaître automatiquement les mots, mais c’est tout un défi pour les apprentis lecteurs! Les mots étiquettes réservés à un petit nombre de mots fréquents peuvent, dans ces cas, aider les élèves et les motiver.

 

Photo : GettyImages/ktaylorg

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (12)

  1. Nathalie 15 février 2018 à 20 h 26 min
    Quelle serait la meilleure façon de leur apprendre les associations de sons et lettres? Comment savoir si notre enfant aurait des besoins en orthophonie?
  2. Marie-Ève B-Gaudin 16 février 2018 à 15 h 30 min
    Bonjour Nathalie! Les correspondances sons-lettres sont enseignés en première année du primaire; l'enseignant ou l'enseignante de votre enfant pourra vous expliquer comment il procède si vous le désirez :) Sinon, les besoins en orthophonie sont évalués au cas par cas. À l'école, c'est généralement l'enseignant qui met la puce à l'oreille en ce sens. Au plaisir!
  3. Nathalie 19 février 2018 à 10 h 21 min
    Merci pour votre réponse... je connais la technique des mots-étiquettes, mon premier fils est en 2e année présentement, il a appris à lire super vite, il avait hâte de savoir lire et il a une grande facilité en apprentissage scolaire, toutefois, mon plus jeune qui est en maternelle et qui a 6 ans (né en nov) c’est très différent, beaucoup plus difficile pour lui, je sais qu’il va apprendre avec les mots-étiquettes l’an prochain en 1ère année mais je me demandais s’il y avait d’autres moyens pour que ce soit plus facile d’apprendre les associations lettres-son car pas certaine que le décodage sera la bonne méthode pour lui. Chaque enfant évolue différemment et a des besoins différents. Je me demande même si l’école alternative serait mieux adaptée pour lui (il a des troubles anxieux et sensorielles). Il a fait des traitements d’ergothérapie l’hiver dernier et nous venons de reprendre les sessions. Je me demande s’il est trop tôt pour dépister un besoin en orthophonie ou orthopédagogie. Ça va super bien pour le plus vieux mais je m’inquiète pour mon plus jeune et je veux mettre toutes les chances de son côté pour l’aider car il est plus lent dans ses apprentissages.
  4. Véronique 16 février 2018 à 00 h 57 min
    Ma fille vient d'avoir 7 ans et elle est, elle aussi, en première année. Il y a 3 semaines, elle a pris un livre de sa bibliothèque et elle a lu toute l'histoire presque sans aide. Elle savait lire! J'étais tellement émue que j'en avais les larmes aux yeux...
  5. Marie-Ève B-Gaudin 16 février 2018 à 15 h 32 min
    Bonjour Véronique, Je vous comprends tellement! C'est si touchant et impressionnant! Leur petit cerveau se développe à une vitesse folle pour en arriver là, à 7 ans :) Merci du témoignage, au plaisir :)
  6. Véronique.D 16 février 2018 à 13 h 39 min
    Bonjour, Je suis enseignante en France. Je suis votre site depuis la naissance de mon fils aîné qui aura 8ANS dans 10jrs ! J'ai 3 enfants (2 filles de 5ans 1/2 et 2ans 1/2). Merci pour tout ce que j'ai appris ! Concernant l'apprentissage lecture, je pense qu'il faut d'abord penser à tous l'éveil de la naissance jusqu'à 6ans. Dans ma classe, les enfants ont entre 2ans et 5ans. J'utilise la méthode Borel maisonny : un geste pour chaque son. En quelques mois les petits ont déjà intégré corporellement le(les) son(s) de chaque lettre et association de lettres. C'est une imprégnation quotidienne depuis le plus jeune âge, de jeux de sons, de comptines, ... qui permet ensuite aux enfants de rentrer dans la lecture et l'écriture qui st indissociables. Nombreux élèves lisent et écrivent déjà de petits mots à 4ans.
  7. Marie-Ève B-Gaudin 16 février 2018 à 15 h 36 min
    Bonjour Véronique, D'abord, merci pour cette belle reconnaissance. Je suis contente que Naître et grandir vous soit utile :) Vous nommez là quelque chose d'important: l'apprentissage de la lecture n'arrive pas par magie, les enfants développent une foule d'habiletés liées au langage et à l'écrit avant d'en arriver là. Les comptines sont en effet une excellente avenue à explorer pour développer la conscience des sons. L'important, c'est que tout soit fait dans le plaisir et que tout cela ait un sens pour l'enfant. Merci beaucoup de votre commentaire :)
  8. Émilie 19 février 2018 à 10 h 11 min
    Bonjour, je suis aussi maman d'un petit coco de presque 7 ans qui a appris à lire cette année! Nous l'avons exposé aux livres dès ses premiers mois. Il adore qu'on lui lise des histoires depuis toujours, il adore venir à la librairie avec moi et choisir la prochaine histoire qui le fera rêver. Alors l'apprentissage de la lecture était la suite logique!!! Quel bonheur de nous installer dans mon lit et de l'écouter me lire ces petits livres, j'en revient toujours pas, mon fils sait lire!!! Nous avons aussi eu des mots étiquettes à chaque semaine depuis le début de l'année, j'ai plus ou moins apprécié sauf à partir du moment où il est devenu meilleur pour décoder, alors j'ai tendance à dire que je suis assez d'accord avec vous. Mais mlaheureusement nous n'avons que très peu de contrôle sur les moyens utilisés par les enseignants.
  9. Marie-Ève B-Gaudin 20 février 2018 à 20 h 35 min
    Bonjour Émilie! Votre témoignage est beau et intéressant :) C'est vrai que l'apprentissage de la lecture est la suite logique des choses quand l'enfant aime déjà beaucoup les livres. J'adore moi-même lire et je suis toujours touchée de voir mes cocos aimer un livre. Et maintenant de voir mon grand lire. Je vous comprends ;)
  10. Sonia 20 février 2018 à 20 h 19 min
    Bonjour, Ma fille a appris les sons avec les Alphas en maternelle. Les histoires et les figurines reliés au matériel présenté et utilisé semblent être très intéressant pour les enfants. Dès le mois de décembre, 3 mois après le début de l'école, elle savait lire... C'était très impressionnant et émouvant!
  11. Marie-Ève B-Gaudin 20 février 2018 à 20 h 36 min
    Bonjour Sonia :) C'est vrai que la vitesse à laquelle les enfants peuvent apprendre à lire est impressionnante. Je me dis souvent qu'on ne peut rien apprendre aussi vite qu'eux ;) Bonne suite à vous :)
  12. Isabelle 20 février 2018 à 21 h 46 min
    Bonjour, le hazard fait bien les choses, ce soir après avoir fait les leçons de ma fille de 7 ans (1ère année) je me suis interrogée a savoir comment je pourrais l'aider d'avantage. Ma fille écrit au sons par exemple dans sa dictée elle a écrit " Jet me " au lieu de J'aime, je sais que je dois pas paniquée mais je voudrais pas qu'elle perde sa confiance et qu'elle ce décourage je la félicite pour l'effort et je l'encourage à persévérer. Je me demande si ça va débloquer parce qu'ont travail fort, je lui fais faire de l'épellation , et une petite dictée vers la fin de la semaine. Je cherche donc le petit trucs qui va la faire passer à un autre niveau. Tranquillement mais sûrement. 😊 Merci j'aime vous lire vous me donné par moment un bon coup de pouce 👍

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation