La grossesse vue par... une entrepreneure de mode

La grossesse vue par... une entrepreneure de mode
18 janvier 2018
Les vêtements de maternité ont évolué. Isabelle Doucet, une entrepreneure de mode, raconte.

Découvrez le récit de différents témoins de cette extraordinaire métamorphose qu’est la grossesse.

Cette semaine, la grossesse vue par une entrepreneure de mode.

Isabelle Doucet est la fondatrice d’une boutique de vêtements usagés sur Internet avec une section de vêtements de maternité. Elle est aussi mère de deux enfants.

«

Dans les vieux livres de maternité, on recommandait simplement d’acheter une taille de plus ou des vêtements amples pour être confortable. Les vêtements pour femmes enceintes ressemblaient alors à de grandes chemises rectangulaires, sans forme.

Les vêtements de maternité ont évolué, mais ils demeurent somme toute plutôt classiques. Ils ne se démodent donc pas. Pour le marché de l’usager, c’est parfait. Ces vêtements y sont d’ailleurs très recherchés. Mais, ce ne sont pas toutes les femmes enceintes qui ont le réflexe de dire qu’elles vont les revendre afin de rentabiliser leur achat.

Toutefois, comme pour tous les biens usagés, jouets et accessoires pour enfants, on voit un boom depuis quelques années sur les réseaux sociaux et sur les sites de revente en ligne comme Kijiji. Les gens sont de plus en plus conscientisés de la valeur des biens usagés, autant pour le côté pratique qu’économique.

Au cours des dernières années, les matériaux ont évolué et il y a eu beaucoup d’innovation. Par exemple, il existe des manteaux avec un panneau en avant qui leur permet de s’ajuster au ventre qui prend de l’expansion. Après l’accouchement, on peut enlever le panneau. Il est aussi possible de le remettre pour utiliser un porte-bébé.

En général, il n’y a toutefois pas beaucoup de variété dans les formes et les modèles de vêtements de maternité. Il y aurait de la place pour plus de diversité parce que ce ne sont pas toutes les femmes qui prennent du poids au même endroit. Il faudrait aussi des matières encore plus confortables et des styles variés.

Certains designers québécois font aussi de petites collections de maternité. Cependant, comme ces vêtements ne sont pas portés longtemps, il y a seulement 2 % des futures mères qui vont investir dans ce genre de vêtements.

»

 

Propos recueillis par Kathleen Couillard

Photo : GettyImages/Alija

 

À lire également

 

On vous accompagne à toutes les étapes
Avec notre infolettre personnalisée, envoyée chaque semaine dans votre boîte courriel, vous pouvez suivre le développement de votre bébé dès sa conception. Inscrivez-vous, c’est gratuit!

Partager