Inventer une histoire avec son enfant

Inventer une histoire avec son enfant
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
20 décembre 2016
On peut lire une histoire, mais on peut aussi en inventer une! Faites-en une activité en aidant votre enfant à construire sa propre histoire.

Généralement, les enfants commencent à être capables d’inventer et de raconter une histoire complète et cohérente à partir de 5 ans. Par contre, pas besoin d’attendre cet âge : on peut en faire une activité et inventer ensemble des histoires. C’est intéressant de profiter de leur imagination débordante assez tôt!

Ces temps-ci, je construis souvent des histoires avec Renaud, 3 ans. Ainsi, il s’habitue à comprendre une histoire sans les images et à organiser ses idées pour raconter de petites parties d’histoires.

Comment construire l’histoire

1- Je commence toujours par demander à Renaud qui sera le personnage de notre histoire. Quand il n’a pas d’idée, je fais de lui le personnage principal!

2- Nous situons ensuite la personne choisie dans un contexte, car tout récit se passe quelque part à un moment donné. Nous choisissons donc où l’histoire se situe et quand.

3- Reste ensuite à inventer des obstacles et des façons de les résoudre, jusqu’à arriver à une situation finale. Vous pouvez aider votre enfant en lui posant des questions sur ce qui peut arriver aux personnages. C’est en fait le cœur de son récit.

L’autre jour, Renaud et moi nous sommes retrouvés à parler d’un écureuil qui était au dépanneur pour s’acheter une « slush » bleue aux framboises! L’avantage de faire participer l’enfant, c’est qu’il devient nécessairement intéressé par l’histoire, puisqu’il la crée en bonne partie.

Des idées pour stimuler sa créativité

Une façon simple d’intégrer ce genre d’activité, c’est de profiter de l’heure du coucher pour s’allonger un peu avec l’enfant. Dans le noir et bien blottis sous les couvertures, c’est toujours plus drôle! L’activité devient spéciale, car on lit moins souvent des livres dans le noir (à moins d’avoir toujours à portée de main une lampe de poche!).

Une autre façon amusante de construire une histoire ensemble est d’utiliser des photos de personnes connues (ex. : maman, papa, grand-maman, etc.), de lieux (ex. : garderie, centre d’achats, restaurant connu) et de moments (Noël, l’hiver). On peut placer les photos de ces 3 catégories dans 3 sacs différents et piger ensuite une photo dans chaque sac. Reste alors à imaginer ensemble le début de l’histoire.

On peut tout aussi bien dessiner des personnages, des lieux et des moments, les découper dans une circulaire ou utiliser des cartes de jeux de société qui s’y prêtent. Le but reste d’avoir une base amusante pour s’inspirer.

Sur ce, je vous souhaite de profiter de la féérie du temps des Fêtes pour inventer des histoires débordantes d’imagination avec vos cocos! Ils sauront assurément vous guider!

 

3 façons de raconter une histoire

1- La façon classique : se faire lire une histoire dans un livre illustré.
2- Écouter une histoire inventée par un adulte. Il faut savoir que lorsqu’un jeune enfant écoute une histoire sans voir d’images, il doit faire plus d’efforts pour comprendre.
3- Inventer une histoire et la raconter avec ou sans l’aide d’un adulte. L’enfant doit faire appel à sa compréhension du monde, prêter attention à la construction de ses phrases et aussi à l’organisation de ses idées.

 

Photo : iStock.com/Georgijevic

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (4)

  1. Tommy Desjardins 20 décembre 2016 à 23 h 07 min
    Je peux témoigner des éléments mentionnés dans votre papier. Il y a un an, j'ai commencé une histoire inventé avec mon fils qui avait trois ans à ce moment. L'histoire se poursuit encore aujourd'hui, c'est une suite à chaque fois. Il s'est attaché aux personnages et il se rappelle encore des premières parties de l'histoire d'il y a plus d'un an. C'est un moment père-fils extraordinaire et si on lui demande de choisir avant son dodo entre un film, un jeu, toutes autres choses ou bien l'histoire inventée, c'est toujours l'histoire. Bien sûr, il n'y a pas une histoire chaque soir, mais assez souvent au moins 2 fois par semaine. C'est souvent moi qui raconte, mais je lui demande aussi à l'occasion des questions sur l'orientation que devrait prendre les personnages ou bien des énigmes que les personnages doivent résoudre ou de faire des choix à la place des personnages. Il adore ça et papa aussi. Parfois je manque d'inspiration, mais il suffit de penser à certain film ou histoire que l'on connaît et de les adapter. Ceci dit, je recommande X1000! Un papa.
  2. Marie-Ève B-Gaudin 21 décembre 2016 à 21 h 12 min
    C'est vraiment super ce que vous faites! Votre garçon est chanceux : ) C'est vrai que les enfants s'attachent aux personnages, vous avez raison. L'écureuil qui boit de la slush bleue a tendance à revenir dans nos histoires ces temps-ci! Ce n'est pas comme si c'était de saison ; ) Joyeuses fêtes à vous, au plaisir.
  3. Soso 27 décembre 2016 à 22 h 50 min
    Intéressant! Je me rends compte que j'invente souvent des chansons à mes enfants, ce qui les fait rire et surtout me permet de faire des choses plus rapidement: brossage de dents, habillement... Ils adorent ça, surtout quand je change ma voix. J'inclus parfois les toutous dans la conversation; mon petit dernier rit toujours dans ces moments-là! Mais j'ai vraiment créé deux moulins à parole! Les repas en famille sont parfois difficiles... Comment faire pour leur faire comprendre le tour de parole? Et pour ne pas être interrompu à toutes les trois secondes..?
  4. Marie-Ève B-Gaudin 29 décembre 2016 à 09 h 29 min
    Bonjour Soso! C'est une excellente idée d'inventer des chansons aussi! C'est vrai que ça fait réagir les enfants quand il y a leur nom dedans! Merci pour cette suggestion. Concernant le respect des tours de parole, il est tout à fait normal que cette habileté ne soit pas parfaitement acquise avant 5 ans. Vous pouvez simplement indiquer à votre enfant que ce qu'il dit vous intéresse mais que vous allez l'écouter après votre tour. Il comprendra à la longue. Vous pouvez lire ce texte si vous voulez plus d'idées: http://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/langage/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-parole-attendre-tour-parler Au plaisir!