Quand maman et papa se séparent...

Quand maman et papa se séparent...
Que la séparation soit soudaine, attendue, facile ou difficile, la question revient souvent : comment aider les enfants à vivre cette étape?

Plusieurs parents vivent des séparations. Toutes sortes de séparations : des séparations soudaines, des séparations attendues, des séparations difficiles, des séparations bien orchestrées… Peu importe la séparation, la question revient souvent : comment aider les enfants à vivre cette étape le mieux possible?

L’annonce

La façon de gérer l’annonce est une première étape importante. Je dis toujours aux parents de ne jamais oublier que leur enfant est constitué à 50 % de leur ex-conjoint. Cette phrase frappe et nous ramène à un fait important de la vie. Humilier l’autre conjoint et le rabaisser devant l’enfant est donc très mauvais pour son estime de soi. « Je suis à moitié mon père et à moitié ma mère. » C’est ce que l’enfant considère comme sa réalité, son identité.

Aussi, peu importe qui a fait quoi, dans quelle situation et avec ou sans qui, ces informations sont inutiles pour un enfant. Il n’a pas à savoir pourquoi la séparation a lieu et de qui provient la décision. Mettre fin à une relation est une décision de couple qui ne concerne que le couple. Cette réalité est valable pour les tout-petits, mais elle l’est également pour des adolescents. La neutralité dans l’annonce de la séparation est essentielle. Cette neutralité implique que les deux parents soient présents lors de l’annonce et qu’aucun ne soit désigné coupable.

Dénigrer l’autre parent dans le but de nuire à sa relation avec l’enfant est ce qu’on appelle l’aliénation parentale. Et c’est un comportement dangereux. Peu importe les faits, ou que l’autre conjoint soit « fautif », rien ne justifie l’aliénation d’un parent. Il en va de l’estime de soi de l’enfant.

Aider son enfant à s’adapter

L’impact d’une séparation sur l’enfant est déjà important en soi. C’est un choc dont il se souviendra toute sa vie. Aussi, aider l’enfant à s’adapter à cette nouvelle réalité est primordial. Une nouvelle routine doit donc s’installer rapidement. La routine est sécurisante pour l’enfant, encore plus pour celui en bas âge. Il faut donc lui expliquer clairement la nouvelle routine et s’assurer que l’enfant y soit bien.

Reconnaître ses émotions

Bien sûr, l’enfant peut vivre de la tristesse, de la colère et de l’anxiété. Ces réactions émotionnelles vont disparaître après une période d’adaptation. Parlez de ces émotions avec votre enfant. Demandez-lui ce qui peut aider à son adaptation et ajustez-vous à sa demande, dans les limites du possible. Si les émotions fortes sont toujours présentes après quelques mois, il y a peut-être lieu de consulter.

Dans ces moments difficiles, il est important de ne jamais oublier que notre enfant nous aime tout autant l’un que l’autre et que ce qui a mis fin au couple est rarement lié au fait d’être un « bon parent » ou non.

 

Photo : iStock.com/ljubaphoto

Dr Nicolas Chevrier, psychologue
Mes 3 enfants me permettent de peaufiner mes talents de psychologue tous les jours…
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (12)

  1. Caroline 24 novembre 2016 à 14 h 25 min
    Je suis en separation présentement avec mon conjoint qui partageait ma vie drpuis 7ans. Javais déjà une fille de 17 mois lorsque que nous avons débuter notre relation. De celle-ci s'en est suivi la naissance de 2 enfants. Je me demande comment agir avec ma plus vieille pour qui il etait son papa, puisqu'il est dans sa vie depuis bébé. Elle voe beaucoup de peine de ne plus le voir et que son demi frère et sa demi soeur eux auront toujours contact avec leur papa.
  2. Shirley Christensen 25 novembre 2016 à 06 h 52 min
    Bonjour à vous, Je me questionne sur une chose : étant donné que votre ex-conjoint n'est pas le père biologique de votre premier enfant, mais qu'il a pris soin d'elle depuis son plus jeune âge comme si elle était sa fille biologique, et que votre enfant le considère comme son père, pourquoi devrait-il ne plus la voir? Est-ce parce que c'est lui qui ne veut plus la voir? Ou bien c'est vous qui ne voulez plus que votre enfant voit son beau-père?
  3. A. G. 25 novembre 2016 à 07 h 19 min
    La question est très pertinente. Pour quoi serait-elle empêchée de voir son beau-père? Autre chose, 17-7=10. Ça m'attire l'attention quand vous dite que votre fille était un bébé. Ça ne change rien au fait qu'il puisse lui manquer. Mais peut-être votre perception soit remplie d'émotivité.
  4. A. G. 25 novembre 2016 à 07 h 22 min
    17 MOIS! Ok. J'ai mal lu votre commentaire. Je m'excuse.
  5. Bianka 27 novembre 2016 à 20 h 04 min
    Si lui est prêt à garder contact pourquoi arrêteraient-ils de se voir? Etant moi-même un enfant issue d'une famille.reconstitué cela fait 20 ans que ma mere et son conjoint sont ensemble. Arrivé dans ma vie alors que javais 5 ans jr sais très bien que si une separation arrivait ou serait arrivé, jaurais garder.contact. Bref, parfois ce "2e père" est aussi important que le premier 😉
  6. Cendrillon 28 novembre 2016 à 08 h 29 min
    Bonjour, Apres 25 ans de mariage et apres avoir adopte une petite fille a l'age de 1 mois et demi et qui a maintenant 7 ans , on s'est separes car je n'en pouvais plus surtout ces deux dernieres annees , c'etait le stress au quotidien , meme ma fille rendait sa boite a lunch pleine, ne mangeait pas ...j'ai eu le courage de partir .....c'est une delivrance pour moi et ma fille ..j'ai pris un appartement a 5 minutes de l'ancien pour que la petite continue a voir son pere , elle y va 2 fois en semaine pour environ 1 h 30 et la fin de semaine , je la lui laisse toute la journee , pour qu'ils continuent a tisser des liens et moi cela me permet de souffler un peu ...quand je cherchais un appartement , ma fille etait avec moi et je lui tout simplement dit qu'on se cherche un appartement et que maman et papa se separent car trop de chicanes, elle etait contente et pressee de changer de maison ....Des fois, maintenant , elle me dit jaimerai avoir papa et maman ensemble , je lui reponds que ce nest plus possible , elle prend tres bien la chose !!!.
  7. Soso 29 novembre 2016 à 22 h 47 min
    Cendrillon, que vous êtes courageuse! Ma mère avait fait la même chose, mais avec plusieurs enfants et un peu moins d'années de mariage... J'avais 7 ans aussi au moment du divorce et j'étais également très heureuse de la séparation car c'était devenu horrible -oui tout simplement horrible. Mais je souhaite à votre fille de garder le lien avec son père car moi je n'ai plus aucun contact avec lui depuis plusieurs années. Je l'ai toujours détesté mais je crois que j'ai vécu de l'aliénation parentale. Enfin, ce n'était pas un gentleman non plus. Je vous souhaite le meilleur, à vous trois.
  8. de sousa 1 décembre 2016 à 03 h 41 min
    separe de mon ex compagnon pour violence .donc il a ete en prison il sest jamais bien occuper de son fils qui aujourdhui va avoir 6 ans il ne veut plus voir son enfant il prefere ceux de sa nouvelle compagne et mon fils ne veut plus non plus voir son pere depuis fin septembre donc pas exercer son droit de visite .que doit je faire
  9. Geneviève Brousseau 2 décembre 2016 à 09 h 17 min
    De ce que je perçois de votre situation, la relation entre vous et votre ex et entre votre fils et son père semble malsaine et aucun de vous ne veut de rapprochement. Pourquoi vouloir continuer une relation malsaine et non désirée à tout prix...? Si le modèle masculin est inadéquat, il serait selon moi impératif d'en trouver un autre plus sain (ami, membre de la famille, etc.), pour que votre fils trouve comme modèle un homme de confiance, qui est à l'écoute de ses besoins et désire passer du temps de qualité avec lui et s'intéresser à ce qu'il fait. Ça fait 6 ans comme vous dites que son papa ne s'est pas bien occupé de lui, à votre place je cesserais d'essayer vainement que les choses changent avec lui. Beaucoup d'autres hommes sont de confiance et ont beaucoup de bonnes choses à apporter à votre fils. À force d'être confronté au désintérêt de son père à son égard, il risque d'en conclure qu'il ne vaut rien.
  10. de sousa 3 décembre 2016 à 07 h 50 min
    merci de votre reponse c est ce que je penser mon nouveau compagnon s occupe bien de lui et mon fils l aime bien mais en faite cest que jai peur que dans quelque temps il revient pour voir son fils et faire valoir ses droits.
  11. Geneviève Brousseau 4 décembre 2016 à 14 h 03 min
    Pour l'instant ce n'est pas le cas alors rien ne devrait vous empêcher de profiter de la vie, de votre fils et de votre nouveau compagnon. Si jamais vous éprouvez des problèmes avec votre ex-conjoint, ne vous dispensez pas des conseils d'un bon avocat pour faire entendre et respecter vos besoins et ceux de votre fils (visite, pension alimentaire, etc.), prenez des notes et enregistrements de ses faits et gestes si ses comportements ou attitudes sont inadéquats et pour vous protéger, pour monter un dossier et porter plainte contre lui au besoin.
  12. de sousa 5 décembre 2016 à 07 h 27 min
    merci de votre conseil a bientot

Partager