Enfin, le sapin est rangé!

Enfin, le sapin est rangé!
7 janvier 2016
En plus d’avoir été les héros qui ont redonné de l’espace de jeu aux enfants en rangeant le sapin, nous avons aussi réussi à semer des graines de souvenirs dans leur esprit.

C’est fou ce qu’il prenait de l’espace dans le salon! Autant j’étais heureux au moment de sortir le sapin de sa boîte et d’y installer ses ornements avec ma conjointe et nos enfants, autant je me suis réjoui de le replonger dans sa charmante prison pour les 48 prochaines semaines.

Certes, agrandir notre aire de jeux et récupérer notre espace habituel a fait du bien à tout le monde, mais c’est aussi avec une certaine nostalgie que ma conjointe et moi avons repris le travail et que le train-train quotidien est revenu au galop. Pas si facile le retour à la réalité et aux obligations!

Nous avons eu du plaisir et nous en avons bien profité cette année.

« C’est vraiment cool les vacances de Noël! C’est super long, on fait plein d’affaires, on va dehors, on reste en pyjama, on attrape des lutins, on écoute des films, on glisse, on fait des bonshommes de neige, on joue aux Lego, on cuisine… Eh! J’aime ça les vacances! », nous a lancé notre grand de 5 ans, le matin de notre avant-dernier jour de congé.

Des paroles que nous avons accueillies comme une véritable récompense. Un peu comme si elles nous confirmaient que nous étions parvenus à graver de précieux souvenirs dans la tête et dans le cœur de nos garçons.

Et cela nous a demandé bien peu d’efforts! Pour tout vous dire, il nous aura fallu beaucoup plus de lâcher-prise et d’improvisation que de travail et de préparation afin d’y arriver.

Si je me replonge dans ma propre enfance, les premières images du temps des fêtes qui me viennent en tête sont probablement les activités les plus simples que je faisais aux côtés de mes parents : des balades en traîneau le soir venu, du temps en famille à déneiger la cour et les galeries, des moments bien emmitouflés dans de chaudes couvertures devant des dessins animés et un horaire différent du reste de l’année.

Bref, tout ce qui était considéré comme étant « hors routine » et qui nous permettait, le plus simplement du monde, d’être ensemble.

Pas toujours nécessaire de se casser la tête.

En plus d’avoir été les héros qui ont redonné de l’espace de jeu aux enfants en rangeant le sapin, il semble que ma femme et moi pouvons surtout nous vanter d’avoir réussi à semer des graines de souvenirs dans leur esprit. Et ça, c’est ce qu’il y a de plus précieux!

J’espère que les dernières semaines ont aussi été mémorables pour vous et que 2016 sera parsemée de grands instants de bonheur en famille, sous le signe de la santé pour vous et ceux qui vous sont chers.

Bonne et heureuse nouvelle année!

P.-S. Ça fait vraiment du bien de ne plus avoir de sapin de Noël dans le salon!

Jean-François Quessy
Je suis un père passionné, mais aussi un grand amoureux qui aborde sa vie avec humour.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (4)

  1. Soso 7 janvier 2016 à 14 h 26 min
    Je n'avais pas trop le cœur à la fête cette année, mais mon mari et moi avons tout de même -j'espère bien- semé de beaux souvenirs dans le cœur et l'esprit de nos enfants. Patin, luge, spectacle de cirque, théâtre, brunch, resto, cadeaux, gâteaux.. Je les veux heureux, mes trésors!!! Mais c'est vraiment pas facile le temps des Fêtes quand la famille élargit n'est pas unie :-( Mais je me dis qu'un jour, mes enfants me donneront de beaux petits-enfants et que je le ferai, ce fameux méga gigantesque party de famille dont je rêve depuis mon enfance. Pas facile non plus Noël quand je repense à mon enfance, où aucun sapin ni aucun cadeau était au menu. Même à nos anniversaires, nous avions souvent des vêtements ou des articles scolaires... Enfin, moi je veux que mes enfants se sentent comme les autres et soient heureux, bien que j'ai été heureuse, petite, malgré tout. Alors nous aussi, nous allons bientôt enlever le sapin, mais c'est un peu avec une pointe de tristesse que je le ferai, comme si je n'en avais pas assez profité. Mais bon, il me reste une grosse année pour préparer les prochaines Fêtes de mes rêves!!!! :-)
  2. Marie-Pier 7 janvier 2016 à 15 h 13 min
    Le plus beaux temps de fêtes depuis longtemps. Deux semaines de vacances avec les enfants !! Youpppiii!! Mon chum et moi avons pris la décisions de toujours prendre deux semaines de vacances à Noel, parce que qu'on le veuille ou non, on décroche pas à peu près avec les nombreux souper. Le retour au travail et à la routine à fait du bien à tout le monde. Même les enfants avaient hâte de se coucher plus tôt. Ha! Ha!!
  3. NESPOULOUS 7 janvier 2016 à 16 h 18 min
    Ici en France on attends que les rois soient passés du moins en Provence pour ranger le sapin ( et la crèche s'il y a ) ... Donc encore ce WE à recevoir .... Pour partager la galette Mais déjà depuis lundi la routine a repris le dessus ..retour à la crèche pour Aloys Deux ans et demi ... Quelque fois j'attends la chandeleur donc les décorations durent du premier dimanche de l'avant au début février on en profite vraiment ...
  4. Karen 12 janvier 2016 à 13 h 19 min
    Ici aussi on a attendu après l'épiphanie pour défaire le sapin et les décorations... comme dans les églises d'ailleurs... en faits, on a enlevé les décorations hier et tout rangé avec la crèche et notre sapin vert trône encore dans le salon prêt à sortir dehors... ça fait du bien de retrouver son espace et le temps ordinaire... Je ne suis pas certaine que je serais capable d'attendre à la chandeleur, comme une amie originaire de la France aussi, ça fait longtemps à ramasser les aiguilles du sapin qui tombent par terre même si ça sens bon...

Partager