Grossesse: impliquer le papa, pas toujours facile...

Grossesse: impliquer le papa, pas toujours facile...
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
3 juillet 2015
Mon amoureux a couché sa grande main sur mon ventre. Je la déplace doucement vers la droite et lui recommande de ne pas exercer de pression. Bébé bouge en ce moment. S’il agit avec douceur, il y a de bonnes chances pour qu’il puisse enfin sentir un coup de pied au creux de sa paume.

Comme toujours, chaque fois qu’une main étrangère à mon corps tente de sentir ses mouvements, bébé s’immobilise. Il calme ses exercices. Il patiente et guette le départ de la main trop curieuse.

À quelques reprises, mon amoureux me demande si bébé bouge. À chaque inspiration, mon ventre se gonfle et il se demande si c’est bébé qui se manifeste. Il surveille le moindre effleurement.

Toc toc!

Pas besoin de lui spécifier que bébé vient de bouger. C’est une évidence. Les yeux de l’homme de la maison s’agrandissent. Il a bel et bien senti ce mouvement. On dirait qu’il retient sa respiration afin que bébé répète son exploit. Il est heureux et moi aussi.

Mon amoureux ne parle pas à mon bedon. Il ne l’embrasse pas et ne le caresse pas pour établir un lien avec bébé. Quand je me lève, il ne pense pas à le saluer ni à lui dire qu’il va s’ennuyer lorsqu’il part travailler. Ça a beau être notre 4e enfant, ça demeure abstrait pour lui.

De mon côté, dès que bébé fait des cabrioles, je lui propose d’essayer de sentir les mouvements. Je fais la même chose avec les filles. Jusqu’à présent, seule Clémentine s’est fait saluer par bébé.

Je l’avoue, je trouve difficile d’impliquer mon amoureux pendant la grossesse. Du moins, auprès de bébé. Mon homme se dédie à me simplifier la vie pour éviter mes sautes d’humeur, à me donner l’occasion de me reposer, etc. Il prend en charge la maisonnée au meilleur de ses capacités. Il est très impliqué envers moi, mais pas envers ma bedaine.

Si moi je considère souvent que j’ai déjà 4 enfants, lui a 3 filles pour l’instant.

Quant aux nombreux rendez-vous pour le suivi de grossesse, il vient aux échographies, car il est fasciné par cette représentation visuelle. Mais je ne pense pas qu’il prendrait une journée de congé s’il y avait un conflit d’horaire entre son travail et mon rendez-vous à l’hôpital.

Et vous? Est-ce que le père de votre enfant s’intéresse à ce ventre qui grossit? Cherche-t-il à entrer en contact avec son enfant ou participe-t-il seulement à votre invitation? À combien de semaines de grossesse a-t-il pu sentir bébé bouger?

 

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 grandes filles et d’un petit garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (40)

  1. Mariligne 3 juillet 2015 à 10 h 53 min
    Bonjour Josée, J'ai toujours "obligé" Papa à s'impliquer. Lors de la 1ère grossesse, il est venu à tous les rdv de suivie! Je lisais un livre sur la grossesse et je lui lisais par la suite, pour qu'on se situe face au développement de notre bébé... Je lui faisais touché la bédaine, je lui disait de parler au bébé. Il s'est beaucoup occupé de moi aussi, massage, il me crémait le ventre ect... Lors des grossesses suivantes, il s'est impliqué, mais moins. Il a continuer à parler à bébé, il est venue au echo... Il m'aidait surtout avec notre fils. À peu près tout! C'est moins "wow" aux grossesse suivant qu'à la 1ère.... Mais moi, j'ai toujours faite le suivie semaine par semaine du développement de bébé, ça m'impressionne! J'ai eu 4 bébés qui adoraient faire des galipettes lorsque leur père touchait mon ventre. Ça nous faisait beaucoup rire. Je me rappel à ma fille, nous voyons très bien la forme de son pied sur mon côté et il lui "chatouillait" les pieds!!! Nous avions beaucoup de plaisir lorsque ça arrivait. Bonne fin de semaine Marilyne xxx
  2. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 00 min
    Allo Marilyne, Moi aussi, à la première, c'était différent. Mon amoureux avait le temps de me flatter le nombril. Là on a 3 poulettes qui demandent de l'attention. ;-) Même moi qui suit le développement au fil des semaines, j'écris moins dans l'album de grossesse... Josée XX
  3. Annie Tremblay 3 juillet 2015 à 13 h 15 min
    Mon amoureux dit bonne nuit à mon bedon presque tous les soirs. Et il essaie souvent de sentir ses mouvements. Il ne lui parle pas, cependant, chose qu'il faisait, pourtant, à ma première grossesse. Il vient aux échographies et a pris congé quand c'était possible, sauf cette fois où il venait de commencer à travailler pour un nouvel employeur. Il est venu aux suivis importants et quand il me savait plus anxieuse, pour me soutenir et s'assurer que je pose les milles questions que je répétais sans cesse chez-nous. Je dirais qu'il est très impliqué, même si ça reste un peu abstrait pour lui, tant qu'il n'a pas le bébé dans les bras.
  4. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 01 min
    Bonjour Annie, Ça semble une constante: l'implication diminue de grossesse en grossesse. ;-) Probablement à cause des enfants qui demandent temps et énergie. Josée XX
  5. Sara 3 juillet 2015 à 17 h 56 min
    Bonjour Josée Pour mon conjoint aussi c'est abstrait, malgré que c'est une 2e grossesse, Il parle à l'occasion à bébé 2 mais moins souvent qu'il l'a fait à bébé 1. Cependant, il aime toucher à ma bédaine depuis qu'il peut sentir bébé. Il est venu aux échographies mais pour le suivi médical, j'y vais seule.Cependant, mon conjoint s'implique beaucoup avec notre premier.
  6. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 03 min
    Allo Sara Votre conjoint a choisi le rôle le plus important, à mon avis: soutenir sa conjointe pendant la gestation. J'avoue que ça ne me dérange pas que mon amoureux ne parle pas à ma bedaine, je préfère de loin qu'il prépare le repas ou propose aux filles d'aller au parc à l'occasion pour que je me repose. ;-) Josée XX
  7. julie 3 juillet 2015 à 18 h 55 min
    C'est bien amusant de vous lire car mon mari est un peu comme votre homme. On dirais qu'il se garde une réserve. Je lui ai demandé récement : " tu ne trouve pas ça spécial de le sentir bouger a travers ma peau?" et lui m'a répondu " la première fois oui mais là, je sais c'est quoi". Moi pourtant, chaque petite caresse chaque coup, chaque vague, même si je les sens a tous les jours je trouve ca spécial, je ne me lasse pas. Pour lui c'est un peu du pareil au même. Souvent je luis dit de regarder quand mon bedon se déforme ou "vite vite touche là comme il pousse fort!!" et je crois que ça ne l'interresse pas plus que ça. Il est parfois impressionné par la force d,un coup ou rigole quand mon bedon est tout d'un seul côté (ce qui est fréquent, j'ai un acrobate dans la bedaine) mais sans plus. Il faut dire qu'il n'a AUCUN mal a le sentir bouger car, contrairement a ce que tout le monde fait allusion, mon bébé réagit énormément au contact et a la voix de son papa. Il est immobile et dès que mon amoureux met sa main, il donne un coup, il suis la main de mon mari s'il la déplace. La nuit, si jamais mon homme me parle, le son de sa voix déclanche immédiatement l'ouragan Loïc dans mon bedon (au point ou ça peut même m'empêcher de me rendormir pendant plusieurs heures). Et si en dormant, il dépose sa main ou son bras sur mon ventre, bébé réagit en gigottant sous ses doigt. Ce qui st drôle c'est qu'il ne fait ça qu’avec mon amoureux. Ma belle mère a du mal encore a sentir ma petite tornade mais mon amoureux, a 17 semaine, quand moi je commença a le sentir il n'a pas fallu longtemps pour qu'il le sente aussi.m Je pense que ça provoque une fierté pour lui par contre. Il a hâte de lui voir la binette, il est fier d’interagir avec son fils mais je pense que avant d'être sont bébé, c'est d’abord simplement mon ventre pour lui. Parfois j'aimerais qu'il attende aussi impatiemment que moi les coup et les mouvements de bébé. Souvent ça me déçoit parce que je voudrais tellement partager avec lui ces moment magique. Mais bon, je pense qu'à sa façon, il apprivoise un peu tout ça. Est ce que vos autres filles sont aussi intéresse par le bedon ou c'est abstrait pour elles. Ma nièce de 3 ans l'a senti pour la premiere fois sous ses petits doigts potelés et ses yeux sont devenu immense, elle sautillait dans le salon en agripant de son autre main la petite main qui avait senti le cou et en disant "ça bouge, ça bouge dans les doigts a moi!!!!" c'était adorable
  8. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 07 min
    Allo Julie, J'ai l'intention d'écrire sur la réaction des enfants. ;-) Je ne vous dévoilerai donc pas tout, mais disons qu'à part Clémentine, les deux autres trouvent amusant que le ventre de maman gonfle, sans plus. Josée XX
  9. Giovanna 3 juillet 2015 à 22 h 28 min
    De mon cote, j ai heuresement ete choyer. Mon chum avec mes deux enfants, il a ete super present lors de nos grosesses. Nos grosesses parce qu il a fait lui aussi une grosesse sympatique les deux fois. J ai pas eu besoin de l invite a s impliquer mais j ai conscience qu il y a bcp d homme qu il ont de la misere a s impliquer
  10. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 09 min
    Allo Giovanna! Quand vous parlez de "grossesse sympathique" voulez-vous dire que le papa a engraissé en même temps que vous? Ça m'a toujours fait sourire. Josée XX
  11. Mélissa 3 juillet 2015 à 22 h 55 min
    Pour ma part, je suis enceinte de mon premier. Mon amoureux est très présent pour moi et ma bédaine ! Il lui parle à tous les jours, lui chante des chansons le caresse... Il vient aux rendez-vous médicaux ainsi qu'aux échos .. À quelques exeptions (rendez-vous médicaux) car ce n'est que suivi et j'aime mieux y aller seule qu'il perdre une journée de travail :) sinon nous commencons les cours prénataux le 7 juillet et il a bien hâte ! J'ai vraiment de la chance :)
  12. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 11 min
    Allo Mélissa! La première grossesse est un formidable voyage à deux. Profitez-en bien. Il y a tant de découvertes, tant de choses à apprivoiser. Quant aux cours prénataux, je trouve intéressant que vous en parliez. Ça me donne des idées pour les billets à venir... Bonne grossesse!! Josée XX
  13. Emilie 3 juillet 2015 à 23 h 12 min
    J'aurai pu écrire ton billet! Quand il a le bébé dans les bras par exemple! Ouf! C'est vraiment un père exceptionel!
  14. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 13 min
    Allo Émilie Vous savez, je trouve quand même mon conjoint extraordinaire. L'idée n'était pas de me plaindre de sa réaction, mais simplement d'exposer qu'il est différent de moi sur ce point. Son implication est dirigée vers nos autres enfants pendant que je "construis" le p'tit dernier de la famille. ;-) Josée XX
  15. papa malgré tout 4 juillet 2015 à 05 h 41 min
    J'ai été investi à 100% dans les grossesses de mes trois enfants et j'adore ça. Pour le dernier, d'un second mariage, j'ai l'impression que ma femme s'est sentie dépossédée de sa position de mère rayonnante et triomphante. Pour sa grossesse actuelle, elle ne l'invite plus aux visites prénatales. Elle multiplie les épisodes difficiles comme des prétextes pour s'isoler. Elle est même partie un mois en montagne. Je pense que c'est pour m'empêcher de construire un lien paternel aussi fort qu'avec notre dernier fils. Quand je lui livre ma frustration d'être aussi écarté de notre fils d'un an, elle me répond que les mères ont plus de droits, c'est comme ça ! C'est très beau d'éduquer les pères. Mais je pense qu'ils sont aujourd'hui beaucoup à pouvoir assumer leur rôle. Aujourd'hui cet autant les mères qu'il faut rassurer.
  16. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 14 min
    Bonjour papa malgré tout, Vous avez bien raison de souligner que les rôles parentaux changent. Et comme pour tous les changements, ça demande du temps d'adaptation. L'implication des papas est un must pour nos enfants. Si votre conjointe se sent menacée, je vous suggère ne lui répéter constamment votre amour et votre confiance en son rôle de mère adéquate. Je vous suggèrerais de chercher la place qui est disponible auprès de bébé et qui n'empièterait pas sur celle qu'elle souhaite détenir. Être complémentaire auprès de l'enfant, dans les soins qu'on lui prodigue et ce qu'on lui apporte de présence, est une richesse inouïe!! Il ne faut pas sous-estimer l'impact des hormones de grossesse. Leur déséquilibre est souvent responsable de dépression et autres. N'hésitez pas à demander de l'aide... Josée XX
  17. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 07 h 21 min
    Bonjour papa malgré tout, Vous avez bien raison de souligner que les rôles parentaux changent. Et comme pour tous les changements, ça demande du temps d'adaptation. L'implication des papas est un must pour nos enfants. Si votre conjointe se sent menacée, je vous suggère ne lui répéter constamment votre amour et votre confiance en son rôle de mère adéquate. Je vous suggèrerais de chercher la place qui est disponible auprès de bébé et qui n'empièterait pas sur celle qu'elle souhaite détenir. Être complémentaire auprès de l'enfant, dans les soins qu'on lui prodigue et ce qu'on lui apporte de présence, est une richesse inouïe!! Il ne faut pas sous-estimer l'impact des hormones de grossesse. Leur déséquilibre est souvent responsable de dépression et autres. N'hésitez pas à demander de l'aide... Josée XX
  18. Jasmine 4 juillet 2015 à 09 h 43 min
    On dirait mon histoire! Actuellement enceinte de mon 4e enfant d'une différence de 9 ans avec le dernier, mon mari n'est pas trop enthousiaste envers mon bedon et ce malgré que celui qui voulait tant ce 4e enfant. Je lui incite de toucher mon bedon, de sentir le bébé bouger, il le fait mais pas plus enthousiaste que ça. Pourtant au niveau du matériel, il est préoccupé à que bébé ait le meilleur et ne lui manque de rien. Je me console en disant que c'est la même chose avec mon 3e, aussi désintéressé lors de la grossesse, mais lorsque bébé est dans ses bras, il devient un papa exceptionnel
  19. Josée Bournival 4 juillet 2015 à 12 h 16 min
    Allo Jasmine! Je suis convaincue que le même phénomène se reproduira encore à la naissance de votre 4e enfant. Avouez que si vous ne sentiez pas le bébé en vous, la grossesse serait moins palpitante, non? Josée XX
  20. Elise 4 juillet 2015 à 14 h 07 min
    Même chose ici. Mon chum a senti bb3 bouger plusieurs fois simplement parce que bb3 est le plus actif de mes bébés. Mon chum n'est pas un papa gaga de la bedaine. Ce qui compte pour moi, c'est qu'il est archi impliqué pour la maisonnée, nos deux enfants et que je sais que je pourrai compter sur lui avec notre nouveau-né, jour et nuit. Bb3 ne manque pas d'amour, mes mains sont toujours là pour lui!
  21. Josée Bournival 5 juillet 2015 à 14 h 39 min
    Bonjour, Elise! J'aime bien votre mode de pensée. On se complète et c'est une équipe du tonnerre! Votre couple ressemble au mien, on dirait bien. ;-) Josée XX
  22. Karine 4 juillet 2015 à 19 h 07 min
    Je suis enceinte de mon premier enfant et le père est très interessé au bébé. Il lui parle et donne des bisous à ma bedaine tous les jours. En nous couchant le soir, il aime bien garder sa main sur ma bedaine et sentir le bébé bouger. Je suis certaine que le bébé ressent cela car elle bouge à chaque bisous de son papa. J'aime beaucoup qu'il s'intéresse comme ça à la grossesse. C'est rassurant :)
  23. Josée Bournival 5 juillet 2015 à 14 h 40 min
    Allo, Karine! Vous avez raison, ce genre de comportement est rassurant pour une maman en devenir. Mais je rassure celles qui ont un conjoint moins intéressé, ça ne témoigne pas d'un désintérêt. Les papas réagissent différemment à l'arrivée de bébé. Josée XX
  24. annie 5 juillet 2015 à 07 h 51 min
    Bonjour Je suis enceinte de mon deuxième enfants mais pour mon conjoint ce sera le premier. Il s' implique beaucoup. Il vient à tout les rendez-vous avec moi. Il caresse mon ventre régulièrement même si il ne sent pas encore bébé. Je suis choyée.
  25. Josée Bournival 5 juillet 2015 à 14 h 42 min
    Allo, Annie! Ce sont de bons moments à partager qui embellissent l'intimité et la complicité du couple. Profitez-en bien!!! Josée XXX
  26. Aglaë 5 juillet 2015 à 11 h 49 min
    Bonjour Josée! Lors de l'annonce de ma deuxième grossesse (la première s'étant soldée en fausse couche à 12 4/7 SA), mon conjoint de l'époque m'a demandé de me faire avorter ou de faire mes valises. Comme je n'ai pas cédé à son ultimatum, j'ai vécu une grossesse où il a tenté de me faire perdre le bébé, notamment en m'offrant un tour de ski-doo (ce qui a peut-être provoqué ma fausse couche à la première grossesse). Donc, j'étais plutôt en mode protection du bébé: Aucune relation sexuelle durant la grossesse. Il a tout de même fini par accepter la grossesse mais n'est venu qu'au deux premiers cours prénataux. Pour ce qui est de me «flatter la bedaine», comme la plupart d'entre-vous, sa main chaude apaisait bébé immédiatement. Il ne l'a dont pratiquement jamais senti bougé. Par contre, il a vu ma bedaine faire des vagues et c'était rigolo...
  27. Josée Bournival 5 juillet 2015 à 14 h 45 min
    Chère Aglaë, Quelle histoire... Où en êtes-vous à présent? Bébé est-il né? Grand? Comment ça se passe pour vous? J'ose à peine imaginer la grossesse que vous avez dû vivre... Josée XX
  28. Aglaë 5 juillet 2015 à 22 h 02 min
    Aujourd'hui je suis séparée du père de mon fils, qui a 19 ans. Je suis mariée à un homme merveilleux qui considère mon fils comme le sien (et c'est réciproque) depuis 16 ans.
  29. Karine1329 6 juillet 2015 à 11 h 10 min
    Bonjour Josée, Pour mon conjoint également la grossesse n'était pas très concrète et il ne parlait pas à ma bedaine à moins que j'insiste. Il a senti les enfants bouger assez tard également et il ratait souvent les coups parce qu'il ne laissait pas sa main assez longtemps. Il a assisté aux échographies mais il aurait pu en manquer une sans être déçu. C'est un papa impliqué avec ses enfants mais je pense que la grossesse est une étape très différente pour la mère que pour le père et c'est assez normal aussi. Karine1329
  30. Josée Bournival 6 juillet 2015 à 13 h 11 min
    Allo Karine, Je pense aussi que cette réaction de plusieurs papas est tout à fait normale et facile à expliquer. Ça ne change en rien leurs capacités à prendre soin des enfants. Quant à l'impatience qui fait que papa manque plusieurs mouvements de bébé, ici, aussi c'est fréquent. Dès que mon amoureux retire sa main de mon ventre, bébé se met à faire des galipettes! ;-) Josée XX
  31. Julie 6 juillet 2015 à 12 h 22 min
    Bonjour Josée, C'est toujours un plaisir de te lire. Mon conjoint avait la même réaction que le tien à mes deux grossesses. Mon inquiétude résidait plutôt du côté de mon fils de 3 ans qui était très réticent à toucher ma bédaine. Je sais que tu vas parler de la réaction de tes filles plus tard, mais voici mon expérience avec mon fils. Au 8ième mois de grossesse, j'ai planifié un jeu de "dessin sur la bedaine de maman". Avec de la peiture à doigt (gouache) d'enfant, je l'ai laissé dessiner sur ma bédaine pendant une dizaine de minute. Bébé autant que grand frère semblent avoir bien aimé l'expérience... Mon fils de 7 ans maintenant, m'en parle encore... Bonne grossesse...
  32. Josée Bournival 6 juillet 2015 à 13 h 13 min
    Allo Julie, Quelle belle idée! Ça fait effectivement un beau souvenir pour tout le monde. Merci de la suggestion! Josée XX
  33. Annie 6 juillet 2015 à 17 h 45 min
    J'en suis à ma première grossesse. C'est tellement vrai que c'est différent pour la maman que pour le papa! Mon conjoint est très attentionné et impliqué de nature, mais je sens que la grossesse est encore abstraite pour lui. J'ai un bébé qui bouge beaucoup, il a eu la chance de le sentir dès la 20e semaine. Depuis, je lui rappelle souvent de parler à ma bedaine. Il ne le sens pas si souvent, puisqu'il n'est pas vraiment patient lorsqu'il y pose sa main! J'essaie d'établir une routine avec lui, lorsqu'il part le matin, et il se prête au jeu: dit quelques mots et donne des becs, mais ça vient souvent d'une demande de moi! ;) merci pour ce texte!
  34. Josée Bournival 8 juillet 2015 à 16 h 54 min
    Allo Annie! Mon homme non plus n'est pas très patient pour guetter les coups de bébé. Une ou deux minutes sans mouvements et il se concentre sur la télé ou autre tâche connexe. ;-) Dire que moi je peux le guetter des heures ce bébé... Josée XX
  35. Jenny 8 juillet 2015 à 14 h 13 min
    Allo Josée! Effectivement, les papas vivent ca bien différemment que les mamans!! Pour notre couple, a la première grossesse, on dirait qu'on prenait tout simplement plus le temps tous les deux de regarder et de flatter ma bedaine!! La nouveauté noua excitait! Pour la deuxième, le temps passe tellement vite... Moi jai un peu de temps mais papa.. très peu! On dirait que le côté "nouveauté" est passé et que bébé est déja dans la famille! Comme si on sautait l'étape de la grossesse.. Haha :) ma poulette quand a elle, est petite encore (presque 22mois) et elle commence depuis quelques semaines a plus réaliser ce qui s'en vient!! Elle parle de sa "tite soeur" lui donne des bisous. Il est certain qu'en préparant sa chambre de grande fille et son lit de grande fille, ca doit l'aider a réaliser!! Déja 35 semaines ici!! Qu'un petit mois.... :) Question hors sujet : Blanche pense a la propreté? Ici, il manque le petit déclic.. :(
  36. Jenny 8 juillet 2015 à 14 h 37 min
    Et pour ce qui est de parler a ma bedaine.. Meme moi je ne le fais pas alors encore moins mon chum! :p
  37. Josée Bournival 8 juillet 2015 à 16 h 57 min
    Allo Jenny! Le seul signe d'intérêt de Blanche pour la propreté est qu'elle commence à adorer se promener les fesses à l'air. Elle n'aime pas porter une couche. Mon conjoint - qui a une patience d'or pour ça - lui propose de faire pipi sur la toilette chaque soir avant le bain. Elle adore s'asseoir sur le siège de princesse et "s'essuyer" avec le papier de toilette, mais aucun pipi dans la toilette jusqu'à présent. Dans votre cas, avec l'arrivée imminente de bébé, ne préférez-vous pas attendre après la naissance pour y penser? Josée XX
  38. Jenny 10 juillet 2015 à 16 h 41 min
    Oui, nous avons reporter un peu le projet car jai quelques douleurs aux aines et a lentre-jambe qui deviennent très inconfortable assis par terre a coté du pot ou de la toilette! :P En attendant elle commence a adopter son grand lit! :)
  39. Geneviève 14 juillet 2015 à 18 h 33 min
    Que ce soit à ma 1ère grossesse ou à ma 2e en ce moment, mon conjoint ne s'intéresse pas plus que ça au bébé à l'intérieur de moi. Malgré toutes les échographies, les sensations de mouvement du bébé à travers mon ventre et les préparatifs à la naissance, il ne s'est senti père qu'une fois son fils dans ses bras. Je considère que c'est normal et dans la nature des hommes de percevoir les choses ainsi et qu'il n'y a rien à faire de plus pour le faire se sentir père lors de la grossesse. Lors de la naissance de son enfant, la magie opèrera mais pas avant.
  40. Josée Bournival 15 juillet 2015 à 08 h 36 min
    Allo Geneviève, Votre opinion rejoint celles de la majorité des internautes. Il faut célébrer nos différences plutôt que de chercher à les combattre. ;-) Josée XX