Maman dit «non», mais papa dit «oui»!

Maman dit «non», mais papa dit «oui»!
11 juin 2015

 Difficile, comme parents, de toujours s’entendre devant les demandes de nos enfants.

Je me souviens que lorsque j’étais encore tout jeune, si je souhaitais continuer à jouer au ballon plus tard qu’à l’habitude avec mes amis dans la rue un soir d’été, il était préférable de le demander à mon père.  En contrepartie, si j’avais envie de me lancer dans un bricolage qui risquait de mettre la cuisine sens dessus dessous, je me tournais vers ma mère qui était plus ouverte à l’idée d’encadrer mon désir de m’éclater et la gestion du risque qui venait avec.

Et aujourd’hui, je vois mes enfants qui commencent peu à peu à comprendre que ma conjointe et moi sommes deux êtres différents, même si nous tentons le plus souvent possible d’être au diapason.

Ainsi, pour les questions d’éducation, pour les règles de vie, pour les valeurs les plus importantes dans notre cellule familiale, nous sommes presque d’accord sur tout. Par contre, dans de toutes petites choses (un exemple aussi simple que de demander un verre de jus à la place d’un verre de lait à l’heure du souper), ils cernent de plus en plus qu’ils peuvent avoir davantage de succès en s’adressant à l’un plutôt qu’à l’autre.

Et c’est correct ainsi!

Certes, sur le fond et sur les grandes lignes, il vaut toujours mieux s’entendre afin d’offrir une stabilité à l’enfant et à notre famille en général. Mais avons-nous besoin d’être en parfaite symbiose sur tout? Probablement pas, même si ça peut être parfois agaçant!

De temps à autre, je dis « oui » à quelque chose alors que ma conjointe aurait plutôt penché vers un « non ». D’autres fois, c’est le contraire qui se produit. Et, comme probablement tous les parents, j’apprends à vivre avec ça!

Après tout, il faut bien laisser la latitude à l’autre de donner une réponse différente de ce qu’aurait été la nôtre. À condition, évidemment, que ce ne soit pas en confrontation avec les fondements les plus importants de notre vie de famille.

De mon côté, j’ai bien hâte de voir à qui ils s’adresseront lorsqu’ils voudront, pour une première fois, inviter une copine à dormir à la maison… J’ai surtout hâte de voir si, à ce moment-là, ma conjointe et moi serons sur la même longueur d’onde!

Et vous, y a-t-il des sujets pour lesquels vos enfants ont compris qu’il était préférable de s’adresser à un parent plutôt qu’à l’autre? Est-ce parfois source de conflit dans votre couple?

Jean-François Quessy
Je suis un père passionné, mais aussi un grand amoureux qui aborde sa vie avec humour.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (4)

  1. Mélanie 11 juin 2015 à 12 h 35 min
    C'est une très grande source de conflit dans mon couple, on s'entend rarement sur la majorité des sujets! On a besoin du coaching sur ce domaine!
    Merci pour ce billet!
  2. Audrey 11 juin 2015 à 13 h 27 min
    Je vais avouer franchement avoir ris en lisant le titre de l'article. Non pas parce que c'est drôle, mais parce que ça a un lien direct avec ce que les enfants dans mon groupe au CPE ont comme jeux imaginaires. J'ai 3 enfants de 2 ans qui s'amusent à papa et maman et un en particulier qui répète sans cesse : «maman dit «non» papa dit «oui»». Comme quoi, malgré leur jeune âge, ils ont déjà comprit le principe. Les enfants comprennent beaucoup plus vite que ce qu'on pourrait penser!
  3. Alexandre 2 juillet 2015 à 16 h 45 min
    Haha très bon ce billet. Les fameux "dossiers" de maman ou de papa. La priorité qu'on accorde à nos convictions ou simplement sur quelle bataille on laisse tomber ou qu'on affronte avec rage, tout ça les enfants en sont bien conscient.
  4. Elisabeth 15 juillet 2015 à 07 h 58 min
    Cet article me fait du bien, merci car c'est en quelque sorte soulageant de savoir qu'on n'est pas conscrit à être en accord avec son conjoint sur tout. Cela dit, hier j'ai punie ma petite car elle n'écoutait pas, je lui ai offert le choix entre "bisous ou conséquences"? Elle a choisi les conséquences... Cependant lorsqu'elle a demandé papa et qu'il est allé la voir, alors pour lui c'était les bisous et maman était la méchante! Ce n'est pas une question fondamentale comme le choix d'une école mais tout de même... je demeure perplexe et bien affectée face à cette situation, surtout que maman fait absolument tout et travaille à temps plein alors que papa... travaille et s'entraîne!

Partager