Balles et oreillers pour rire et se défouler

Balles et oreillers pour rire et se défouler
17 janvier 2015

Envie de bouger avec vos enfants, mais pas envie de sortir? Faites comme moi, remplacez les batailles de boules de neige par des batailles d’oreillers et jouez à la balle dans la maison! Voici 3 jeux d’adresse classiques qui font le bonheur de mes enfants depuis qu’ils sont hauts comme 3 pommes. Chacun de ces jeux dure environ 15 minutes et permet de glisser un peu de folie et de rire entre 2 brassées de lavage.

Le chamboule-tout

Ce grand favori des kermesses qui se résume à « empiler-lancer-détruire-empiler-lancer-détruire » a tout pour plaire aux enfants.

Comment ça marche? D’abord, on forme une pyramide en plaçant des boîtes de conserve vides sans couvercle (vérifier que les bords ne soient pas coupants). Vous pouvez les décorer avant (numéro, photo, etc.) si ça vous amuse ou si vous avez le temps (sinon, prenez-le. Vous souperez 15 minutes plus tard, ce n’est pas la fin du monde. Celui qui gagne choisira son dessert, tiens). On peut aussi utiliser des rouleaux de papier hygiénique, des pots en plastique vides (yogourt, verre, etc.) ou des blocs de construction. On recule de quelques pas et on demande aux enfants de lancer 3 balles l’une après l’autre pour essayer de faire tomber le plus de canettes possible. On peut compter les points (une boîte tombée = 1 point)... ou pas. L’important c’est d’avoir du plaisir tout en permettant aux tout-petits d’exercer leur adresse.

Matériel: 10 canettes, pots en plastique vides ou objets de votre choix ainsi que 3 balles de tennis ou bas/chaussettes remplis de chiffons.

À quel âge? Dès que l’enfant est capable de lancer une balle. Plus il est petit et plus on lui permet de se tenir proche des canettes. Il se peut même qu’il rit aux éclats les premières fois s’il est de nature enjouée. Certains enfants trouvent hilarant de voir des objets tomber!

Bataille de coussins!

Mes enfants adorent y jouer et j’avoue que leur père et moi y prenons beaucoup de plaisir. Ça défoule tout le monde et ça se termine toujours en séance de chatouilles, de bisous et de rigolade.

Comment ça marche? Rendez-vous dans la chambre ou dans une pièce dégagée (un couloir par exemple) avec une pile de coussins. On reste à distance les uns des autres puis on se rapproche tout en s’envoyant les coussins. Succès assuré à condition que tout le monde respecte la consigne : interdiction de se faire mal! Si jamais ça arrive, on fait une pause, on console, on répète la règle et on recommence en douceur en expliquant que si ça se reproduit... ce sera fini pour aujourd’hui! Ce jeu permet aux enfants de sortir leur trop plein d’énergie tout en leur apprenant à contrôler leurs gestes.

Matériel: des tas de coussins!

À quel âge? Dès 2 ans

Le jeu de la tomate

Ce jeu-là fonctionne bien quand il y a plusieurs enfants qui y participent, lors d’une fête d’anniversaire par exemple.

Comment ça marche? Les joueurs s’assoient en cercle et écartent leurs jambes de façon à ce que leurs pieds touchent ceux de leurs voisins. À tour de rôle, ils doivent ensuite se passer une balle en la poussant avec leurs mains tout en suivant la consigne du meneur de jeu. Celui-ci peut crier par exemple : « on joue avec une main », ou « on tire la langue », etc. Celui qui ne respecte pas la consigne, qui se trompe ou qui envoie la balle à l’extérieur du cercle doit s’allonger sur le sol. À partir de 5 ans, les enfants peuvent se tenir debout, jambes écartées. On ne dicte alors aucune consigne. Le but consiste désormais à empêcher la balle de passer entre nos jambes. Rires assurés!

Matériel: une balle et de la bonne humeur

À quel âge? Dès 3 ans

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Hélène 17 janvier 2015 à 14 h 07 min
    Une amie m'a suggéré un autre jeu intéressant. Le soir, on cache des toutous animaux partout dans la maison. On ferme les lumières et on donne à chaque enfant une lampe de poche. On part à la recherche des animaux. Vraiment trippant.
  2. Catherine Goldschmidt 19 janvier 2015 à 22 h 39 min
    J'adore cette idée! Merci, je vais l'essayer c'est certain.

Partager