Fêter Noël selon nos valeurs

Fêter Noël selon nos valeurs

Peu importe nos réflexions d’adultes sur les fêtes de fin d’année, elles sont d’une grande importance pour nos enfants. Ils sont préparés, comme nous d’ailleurs, dès la fin novembre à l’arrivée imminente de ces festivités. Partout, il y a des décorations, des rappels que quelques choses d’important se produira bientôt. Pour les enfants, c’est important et surtout très impressionnant. On peut quand même se questionner sur la meilleure façon de vivre ces fêtes tout en respectant nos valeurs personnelles.

Pour notre famille, vous ne serez pas surpris, il y a quelques constats de la psychologie que nous tentons d’appliquer lors du temps des fêtes. D’abord, ce n’est jamais une bonne chose de placer notre enfant dans la marge par rapport aux autres enfants. Les enfants ont besoin de sentir qu’ils vivent les mêmes événements que leurs amis. Ils ont besoin de se sentir normaux. Pour cette raison, nous avons toujours participé aux fêtes de Noël et à la plupart des rituels qui entourent cette période de réjouissances. Chez nous, les enfants reçoivent des cadeaux, écrivent une lettre au père Noël, reçoivent la visite de celui-ci et déballent leurs cadeaux avec plaisir. Aussi, peu importe notre attitude personnelle devant ce que certains appellent, non sans raison, la fête de la surconsommation, nos enfants auront le plaisir de vivre cette fête comme la plupart de leurs camarades.

Ensuite, nous insistons davantage sur certaines valeurs auprès de nos enfants durant le temps des fêtes. D’ailleurs, dans les familles qui ne sont pas de tradition chrétienne, il est possible pendant cette période de mettre l’accent sur les valeurs universelles que sont l’amour, le partage et la générosité. De plus, la recherche en psychologie a clairement démontré que l’on ressent beaucoup plus de plaisir à donner qu’à recevoir. Aussi, pour nous assurer que nos enfants vont développer cette capacité de penser aux autres, nous organisons une journée - habituellement le dimanche avant Noël - de production de cadeaux faits maison pour ceux qui leur sont chers. Ainsi, parrain, marraine, grand-papa et autres membres de la famille vont recevoir un bricolage ou une attention personnalisée, selon le bon vouloir des enfants. Cette activité est très valorisante pour chacun d’entre eux, même Leeloo du haut de ses 3 ans s’y met à coeur joie lorsqu’il est question de faire un dessin pour grand-papa.

Finalement, le plus beau cadeau pour les enfants, c’est certainement notre présence. Bien sûr, ce n’est pas écrit sur leur liste de cadeaux, mais ils  se souviendront longtemps des moments passés ensemble. Encore une fois, les recherches à ce sujet sont claires. Passer du temps avec notre enfant, c’est un cadeau à long terme qui a un effet important sur  plusieurs aspects de sa personnalité, et particulièrement sur son estime de soi. Ce dernier constat est logique pour un enfant puisqu’il se dit que si son papa ou sa maman passe beaucoup de temps avec lui, c’est certainement parce qu’il en vaut la peine! Nous avons donc développé une tradition à la maison. On fait le «dé-boxing day»! Lors du 26 décembre, plutôt que de faire la file dans les magasins, on ouvre avec les enfants les cadeaux qu’ils ont eus et on passe la journée en famille à assembler les jouets, à jouer à des jeux de société ou à tester la nouvelle luge dans la cour. On passe une journée exclusivement avec les enfants à la maison.

Bien sûr, il y a plusieurs façons de s’y prendre pour vivre une fin d’année agréable. J’ai simplement voulu vous présenter quelques variantes que nous avons développées chez nous depuis quelques années. Aussi, pour ce dernier blogue de l’année, j’aurais aimé que vous partagiez, dans la section des commentaires, les bonnes idées que vous avez pu développer de votre coté, idées qui rendent votre Noël encore plus joyeux et, surtout, vos enfants encore plus heureux. Mais s’il vous plaît, ne me parlez pas de lutins, je n’en peux plus!

Sur ce, j’en profite pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes en famille, au chaud, blottis les uns contre les autres.

Dr Nicolas Chevrier, psychologue
Mes 3 enfants me permettent de peaufiner mes talents de psychologue tous les jours…
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. Huguette Lebel 22 décembre 2014 à 17 h 45 min
    Pour ma part, au lieu de donner tout simplement les cadeaux les uns à la suite des autres, j'organise une chasse aux cadeaux dans la maison.

    J'ai deux petits-fils, un de 7 ans et demi et l'autre de 4 ans 9 mois. Je cache un cadeau dans la maison et j'indique sur une fiche à quel endroit ce cadeau est caché. L'enfant (ici de 7 ans) lit le message avec son frère et ils partent ensuite à la recherche du cadeau en question. Ils doivent revenir au salon devant tous les invités avant de le développer. Je procède de la même façon avec tous les autres cadeaux. Évidemment, les cadeaux doivent avoir été cachés bien avant l'arrivée des petits. Les enfants adorent ce jeu. Je crois qu'ils ont autant sinon plus de plaisir à trouver les cadeaux qu'à les recevoir. Je suis maintenant grand-maman et je faisais la même chose avec mon fils lorsque petit.
  2. Lysandre 22 décembre 2014 à 19 h 01 min
    Nous commençons à célébrer Noël au début du mois de décembre avec une histoire de Noël à tous les soirs avant de dormir.

    Une journée par fin de semaine est destiné à fabriquer :
    carte de Noël que nous allons faire parvenir par la poste aux tantes, oncles, grand-maman et grand-papa;
    Décorations à mettre dans les fenêtres ou sous le sapin;
    Cadeaux fait à la main pour les destinataires des cartes de Noël
    Faire des pâtisseries à donner en cadeaux.

    Toutes ces activités nous donne du temps en famille de qualité et nous amènent lentement vers la magie de Noël.

    Naturellement, le 24 au soir je Pere-Noël vient nous visiter et nous laisse quelques cadeaux.

    Joyeux temps des fêtes!
  3. Catherine 22 décembre 2014 à 20 h 49 min
    Nous accueillons le cousin de ma fille à la maison pour quelques jours ! La famille c'est très important !
  4. Emmanuelle 23 décembre 2014 à 04 h 41 min
    Quand j'étais enfants, mes parents nous donnais un calendrier de l'avant avant noel pour nous aider à attendre noel . Aujourd'hui mon frère et moi une trentaine d'années, nous avons garder ce rituel dans nos familles ( adultes et enfants ont un calendrier ). Il y a normalement le 23 ou 24 dans la journée le moment de faire le gâteau de noel de ma famille ( un sablé ) car je n'aime pas le chocolat !!! La maison est parfumer au gâteau .
    Joyeuse fête !
  5. Andréane 26 décembre 2014 à 08 h 28 min
    Le lendemain de Noël nous invitons le parrain de notre fils à venir manger les restes du souper de famille. On en profite pour faire notre traditionnelle partie de Monopoly ! On passe la journée en pyjama à jouer avec nos jouets.
  6. Nicolas Chevrier 28 décembre 2014 à 22 h 37 min
    Je prend quelques minutes après une autre tradition, notre soirée de jeux de société en famille post-noël (c'est le jeu Miniville qui a remporté la palme cette année!), pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes!

    Bonne année 2015 à vous et à vos enfants!

Partager