Bouger enceinte

Bouger enceinte
Par Sarah Baribeau, Kinésiologue
7 novembre 2014

Je viens de me « sortir » de ma dernière grossesse. Bébé a maintenant 5 mois. Cette grossesse, comme ma première, n’a pas été de tout repos dans les premiers temps. J’ai essayé tous les trucs inimaginables pour diminuer les nausées infernales. J’ai finalement trouvé ce qui me faisait vraiment du bien : bouger!

bouger enceinte finaleLes nouvelles recommandations concernant l’activité physique chez la femme enceinte sont formelles : à moins d’une grossesse à risque, l’activité physique pratiquée de manière sécuritaire a plusieurs bienfaits, autant physiques que psychologiques. Bouger durant la grossesse permet entre autres de prendre soin de soi, mais aussi de prévenir bien des maux et l’apparition de maladies métaboliques telles que le diabète de grossesse.

« C’est bien beau de devoir bouger, mais par quoi commencer et quand s’arrêter? », me dites-vous.

Afin de faciliter la pratique de l’activité physique, il est préférable de bouger souvent, mais moins longtemps, par exemple 4 fois 30 minutes par semaine. L’important est de bouger le plus souvent possible en fonction de votre état physique.

Il faut savoir doser l’intensité lors de la pratique d’activités physiques. Lorsque vous pratiquez une activité d’intensité modérée, vous devriez toujours être capable de tenir une discussion durant l’effort. Incluez aussi des exercices de haute intensité dans vos séances. Attendez-vous cependant pour ce type d’activité à avoir de la difficulté à converser. N’hésitez pas à commencer doucement et à augmenter graduellement le temps et l’intensité de vos entraînements. Évitez toutefois toute situation qui crée de l’inconfort.

Quelle activité physique choisir?

Certaines activités physiques sont à mettre de côté durant la grossesse. Les sports de contact et ceux qui peuvent causer des chutes importantes - le soccer, le basketball, le patin à glace ou à roues alignées, l’équitation, etc. -  sont à proscrire. Pour les plus sportives, mieux vaut prendre une pause des compétitions qui visent souvent à dépasser ses limites plutôt qu’à les écouter, ce qui est à éviter lorsqu’on est enceinte.

Voici quelques-unes de mes activités chouchous et leurs bienfaits :

  • La natation : elle permet de travailler plusieurs muscles, dont les muscles profonds qui sont très importants durant la grossesse. De plus, l’effet d’apesanteur de l’eau est idéal.
  • Le ski de fond classique et la raquette : le ski de fond (en raison des difficultés techniques, seulement pour celles qui le pratiquaient avant la grossesse) et la marche avec des raquettes permettent de solliciter les systèmes cardiovasculaires et musculaires et de profiter du grand air.
  • Le yoga : en plus de favoriser la détente, le yoga permet de renforcer les muscles profonds ainsi que de garder une bonne mobilité du corps. Il permet aussi de prendre un moment pour se centrer sur bébé.
  • Les cours de groupe : ils permettent de travailler en intensité, mais de façon sécuritaire et supervisée.
  • La marche rapide : elle est idéale pour varier l’intensité de l’effort.


Ne sous-estimez pas non plus les exercices de mobilité et de musculation qui vous aideront à maintenir une force musculaire essentielle à la réalité d’une nouvelle maman, en plus d’éviter bien des courbatures dues à une mauvaise posture.

Débutante ou sportive assidue, n’oubliez jamais d’écouter les signes que votre corps vous envoie. C’est la meilleure manière de choisir des activités appropriées pour vous!

Sarah Baribeau, Kinésiologue
Attendre un bébé, ça change la vie d’un couple! Nos spécialistes vous donnent leurs conseils pour vivre cette grossesse le plus sereinement possible.
Tous les billets de l'auteur

Partager