Le bonheur des exceptions

Le bonheur des exceptions
20 septembre 2013

Il y a plein de règles dans notre famille : se laver les mains avant de manger, ne pas manger de bonbons sans permission, ne pas mettre les doigts dans son nez en public, ne pas me parler quand je suis au téléphone, ranger ses souliers, ne pas dire de gros mots, ranger son bol après avoir fini de manger, m’appeler Dieu au lieu de maman (je blague, évidemment), etc.

Et puis, il y a les exceptions. Celles qui pimentent ma vie familiale et me rappellent que celle-ci n’est pas un long fleuve tranquille (tant mieux), que je ne vis pas dans un magazine (dommage!) et que j’ai beau faire de mon mieux pour que tout soit parfait, c’est parfaitement...impossible!

Alors, oui, malgré toutes les règles qui régissent notre maison, il arrive parfois que nous ne les suivions pas. Comme ce dimanche matin où j’ai découvert mes enfants assis devant la télé en train de manger des bonbons. Des tas de bonbons rouges, verts, jaunes reçus en cadeau la veille. J’ai froncé les sourcils, mais quand j’ai vu tous leurs toutous assis en rang d’oignons devant eux, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire et de les laisser se régaler dans leur cinéma improvisé.

Une fois de temps en temps, on sort ainsi des sentiers battus. Mes enfants l’apprécient d’autant plus que cela n’arrive pas souvent. Dans certaines occasions, ils sont même partants pour que l’exception ne devienne jamais une règle. Je m’explique.

J’adore cuisiner, mais pas tout le temps. Mes plats sont souvent délicieux, mais parfois non pour diverses raisons (pas envie, erreur d’ingrédient, cuisson trop longue, etc.). Chaque année, l’anniversaire de mon fils tombe dans une période professionnellement très occupée pour moi, il est donc rare que je fasse moi-même son gâteau de fête, mais cette année, j’ai eu le temps et l’envie de le faire. J’ai donc choisi une longue et belle recette avec plein d’étapes compliquées à préparer. Ça m’a pris 4 heures! Il était drôlement beau. Après y avoir goûté, nous avons néanmoins décidé, d’un commun accord, que mon initiative resterait une exception à ne jamais reproduire!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (7)

  1. Pascale 20 septembre 2013 à 08 h 50 min
    Mon premier rire du jour. Merci Catherine!
  2. Catherine Goldschmidt 20 septembre 2013 à 11 h 11 min
    En espérant que cela ne soit pas une exception ;-)
  3. Sylvie 20 septembre 2013 à 12 h 30 min
    Excellent! J'adore! Car j'ai l'impression qu'avec tous ces blogs et chaînes télé spécialisées, il faudrait être des êtres parfaits ... chef cuisinier, bricoleuse et couturière ... mais où ces gens trouvent tous ce temps?
    Enceinte, j'étais une lectrice assidue de tous ces blogs sur la maternité etc. Je m'étais fixée des objectifs ou un idéal ... mais quel idéal au juste? Rien de ceci ne s'est produit mais je suis l'heureuse maman d'une cocotte de 20 mois que j'ai allaité jusqu'à 13 mois et j'en suis fière ... elle est heureuse, joyeuse et merveilleuse.
  4. Soso 20 septembre 2013 à 14 h 22 min
    Faire des «folies» à l'occasion, c'est ça qui pimente la vie! Comme mon garçon qui saute parfois dans son lit, mais qui sait que c'est interdit. Un jour je l'ai filmé, il avait l'air surpris mais continua de plus belle; il semblait si heureux! Ou encore lorsque je lui donne une gâterie au lieu d'un fruit pour dessert: ses yeux deviennent si grands!

    Quelle vie ennuyante celle où tout se passe exactement de la même façon, tous les jours et tout le temps...
  5. Kim 20 septembre 2013 à 16 h 12 min
    Tellement vrai! À mon premier, je lisais tout ce que devait être le rôle de la maman parfaite.... Maintenant je suis enceinte de mon troisième et je suis fier du rôle que mon conjoint et moi jouons dans la vie de nos enfants. Oui il y a des règles et les enfants ont besoin de barrière et de limite, mais l'être humain a aussi besoin de folie. Quand nous leur disons « Ce soir les enfants nous mangeons des croquettes devant un film dans le salon! » Ils sont tellement heureux et ils savent que c'est un « spécial » ;) En premier lieu, je crois qu'il faut apprendre à nos enfants à vivre heureux et eux aussi nous apprennent à lâcher prise ;)
    Soyons fier de ne pas être parfait, mais seulement humain!
  6. Dre Taz 23 septembre 2013 à 02 h 29 min
    mon soupçon de bonheur pour la journée!
  7. Tyree 25 septembre 2013 à 13 h 56 min
    My brother recommended I would possibly like this website.
    He used to be entirely right. This publish
    truly made my day. You can not believe just
    how so much time I had spent for this info!
    Thanks!

Partager