Fêtes d’enfants: aliments santé ou non?

Fêtes d’enfants: aliments santé ou non?
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
8 juin 2013

À chacun des anniversaires de mes enfants, je me fais un plaisir à préparer un gâteau amusant et coloré qui les fera frétiller de hâte et de joie. Mes gâteaux de fête ne sont pas qu’amusants et colorés. Ils sont aussi gras et sucrés. Ce sont des gâteaux.

En contrepartie, le reste du menu est majoritairement composé d’aliments nourrissants. Voici pourquoi la valeur nutritive des aliments est importante même les jours de fête, mais aussi pourquoi il ne faut pas virer fou avec ça !

Pourquoi la valeur nutritive est importante

  • Je crois sincèrement que le plaisir et la santé sont compatibles. Les aliments nourrissants sont très bons au goût. Plusieurs, en tout cas! Qu’il s’agisse d’un menu chaud ou froid, il est possible de faire vite, simple et bien.
  • Il n’y a pas que les croustilles et les hot dogs qui riment avec fête. On peut aussi inclure des aliments nourrissants lors d’une fête. Correction : on DOIT le faire. Les enfants associent beaucoup les aliments au contexte. S’ils ont du plaisir à une fête, ils se rappelleront favorablement des aliments qu’ils y ont mangés. Vous pouvez donc influencer le développement de leurs goûts en incluant des aliments sains au menu. De plus, les autres amis et adultes présents pourraient être des modèles d’un jour et susciter l’intérêt de vos enfants envers un aliment simplement en en mangeant eux-mêmes. Ça vaut le coup d’essayer!
  • On peut toujours rechercher les meilleures solutions de rechange ou certains compromis sans bouder notre plaisir et celui des enfants. Par exemple, un mélange d’eau pétillante et d’un peu de jus de fruits est plus intéressant que les boissons gazeuses. Ou encore, une trempette peut très bien être faite d’un mélange de yogourt nature et de mayonnaise plutôt que juste avec de la mayonnaise.


Pourquoi il n’y a pas que la valeur nutritive qui est importante

  • Le gâteau fait partie de nos traditions. Le gâteau en soi et surtout le plaisir de le partager. Un gâteau comme votre enfant fêté l’aime. Au chocolat, au beurre, aux carottes ou autre, avec du glaçage coloré, des bonbons, des guimauves ou des smarties. Si vous pouvez, donnez-lui en plus la forme d’un personnage ou objet qu’il aime, ce sera la cerise sur le sundae!
  • Une part de gâteau, des croustilles, un hot dog, etc. ne sont pas les aliments qu’on cite comme modèle, bien sûr. Mais ça ne les empêche pas de pouvoir faire partie de l’alimentation de vos enfants de temps à autre, en quantité raisonnable. On les appelle les aliments d’exception. Ces aliments peu nourrissants ne gâchent pas vos efforts pour bien nourrir vos enfants, car ils ne sont que des figurants. Continuez à toujours donner les premiers rôles aux aliments du Guide alimentaire canadien.


Au final, j’essaie de faire en sorte que la fête soit agréable pour les enfants et que le plaisir ne dépende pas seulement des aliments.

Je suis une partisane de l’équilibre plutôt que du tout ou rien.  Jamais je ne dis « tant qu’à manger du gâteau, on ne fera pas attention au reste non plus. » Mes gâteaux sont faits avec du beurre, du sucre, du colorant et beaucoup d’amour. Tout comme les autres aliments prévus au menu, qui inclut des légumes, des fruits et même des grains entiers.

Le plaisir des enfants ne sera pas gâché par des aliments nourrissants s’ils sont bons au goût, surtout s’ils sont agréablement présentés.

Pour vous, est-ce que la valeur nutritive des aliments compte quand c’est jour de fête ?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (10)

  1. Véronique 8 juin 2013 à 11 h 33 min
    Bien souvent, c'est plutôt une question de "c'est plus simple" que de réel "je m'en foutisme".
    Faire des sandwichs santé pour 25 personnes c'est quand même drôlement plus long que de griller 50 hot dog sur le BBQ, par exemple. Préparer 4 bol de chips reste réellement plus facile que de préparer 4 plateaux de crudités et 3 trempettes pour ces mêmes 25 personnes...

    C'est dommage que la malbouffe soit plus simple et plus accessible dans ce genre d'occasion. Donc ici on opte toujours pour des compromis... Je n'ai pas le temps de faire 50 sandwich pas de croûtes et on opte pour des hot dog? On va au moins prendre le temps de couper des crudités...

    Sinon ici, ce qui fonctionne bien, c'est l'épluchette de blé d'inde (j'ai deux enfants d'automne). Pas vraiment plus de trouble que les hot dog et ... si on oublie le beurre et le sel, ça reste quand même un choix sensé.
  2. Véronique 8 juin 2013 à 11 h 34 min
    J'oubliais de mentionner qu'effectivement, il est important de ne pas toujours associé "mal bouffe" avec journée spéciale, avec journée amusante.
  3. Dr Tasnime Akbaraly 9 juin 2013 à 02 h 47 min
    C'est étrange, pour ce genre d'occasion et pour le quotidien en général, je ne me pose jamais la question si c'est "santé ou non". Je fais ce qui est bon , amusant, coloré, facile.

    Donc oui pour les crudités ET les chips, des sandwichs dans des pains complets et des mini-hot-dogs, des oeufs mimosas en forme de souris, un gros gâteau sucré et crémeux, des morceaux de fruits dans une corbeille en melon d'eau...

    Merci pour vos articles toujours "équilibrés", Stéphanie!
  4. Catherine 10 juin 2013 à 09 h 02 min
    Va falloir que je révise mes menus. Chez nous, c'est l'orgie de bonbons les jours de fête! Pas fort, je sais!
  5. Melanie 11 juin 2013 à 13 h 24 min
    Avec les enfants de mon service de garde les jours de Fêtes sont typiquement associé au jeu de la chaise musicale et du gâteau de fête... fait maison!!

    Au menu, le repas favori de l'enfant fêté: spaghetti, macaroni fromage, jambon et brocoli, pizza maison au poulet ou encore boulettes aigre-douces et riz sont souvent les plus demandées... on fait la fête et on mange du gâteau en dessert... bien souvent il est reste davantage dans les bols que dans leur ventre!!! Puissqu'ils ont aussi bien mangé que les autres journées!!!

    Merci pour cette chronique et ce qu'elle apporte comme réflexion...
  6. Stéphanie Côté 11 juin 2013 à 13 h 53 min
    @Véronique, vous avez raison, la simplicité est un argument de taille! Les menus simples et nourrissants sont possibles, mais dans tous les cas, les compromis sont une bonne solution.
    @Catherine, ne sois pas trop sévère avec toi-même! Il suffit de réajuster doucement le tir...
    @Mélanie, merci pour votre témoignage plein de bon sens!
  7. Sonia 17 juin 2013 à 12 h 08 min
    Tous de très bons conseils.... Mais quand est il pour un bébé qui va seulement fêter sa première année? Peut on aussi lui faire un gâteau sucré et crémeux ou bien existe-t-il des recettes moins sucrés pour les tous petits?
  8. Tanya 18 juin 2013 à 06 h 11 min
    Lorsqu'on reçoit un grand nombre de gens, j'ai tendance à commander des plateaux chez Metro - sandwiches, mini-pizzas, crudités, salades, etc. Et pour les gäteaux, j'utilise des mélandes en boïte que je fais cuire dans des moules de formes amusantes que je loue dans une boutique spécialisée et je les glace avec le traditionnel glaçage au beurre. C'est pas santé mais c'est tellement bon!
  9. Stéphanie Côté 18 juin 2013 à 11 h 36 min
    @Sonia, personnellement, mes enfants ont eu un gâteau régulier avec du glaçage à leur premier anniversaire. Comme ils n'avaient jamais mangé (ni vu!) quelque chose du genre, ils ont timidement mis le doigt dans le glaçage pour y goûter. Malgré les mains et la figure plein de gâteau et de glaçage et de gâteau, ils en avaient très peu dans le ventre! Le plaisir de votre votre enfant découvrir son gâteau est si grand. Je crois que la présentation et la décoration sont encore plus importantes que la recette du gâteau qui s'y cache! Bien sûr, vous pouvez réduire le sucre et le gras dans une recette pour l'adapter, et le résultat peut être très bon. Mais je dirais qu'en considérant que vous servirez une toute petite portion à votre enfant, il faut aussi penser au plaisir des autres invités (et de vous-même) à partager ce fameux gâteau.
    Cela étant dit, voici deux liens vers des billets que j'ai écrits et qui pourraient vous aider à améliorer la valeur nutritive de vos gâteaux (et autres desserts). Je suis certaine que vous trouverez le parfait mariage entre la valeur nutritive et le plaisir!
    http://naitreetgrandir.com/blogue/dans-mon-assiette/2012/07/07/des-brownies-nourrissants-c-est-possible/
    http://naitreetgrandir.com/blogue/dans-mon-assiette/2012/07/17/desserts-comment-reduire-les-mauvais-gras/

    @Tanya, en effet, c'est une bonne idée de se simplifier la tâche, surtout quand ça vous permet de faire d'intéressants compromis sur le menu.
  10. Galina 18 juin 2013 à 11 h 45 min
    Sonia, deux gateaus peut-être une solution je pense. Ou bien un gateau végétalienne, si le bébé ne mange pas encore les blancs des oeufs par exemple.
    Je suis d'accord avec vous autres que l'équilibre ainsi que la variété est bien importante. Pour ma part, je fais du buffet. Alors, parfois je ne fais pas une bouchée pour chacun des invités, quelques morceaux de ça ou de ça. Après tout, c'est une fête pas un repas dans un restaurant et le plaisir et le bonne humeur sont plus important à mon avis.

Partager