Faut-il faire répéter son enfant?

Faut-il faire répéter son enfant?
Par Céline de Brito, Orthophoniste
14 février 2013

Plusieurs parents se demandent souvent s’il est bon ou non de faire répéter leur enfant qui a des difficultés à prononcer. En tant qu’orthophoniste, je ne fais pas répéter ma fille, car je constate que cela la coupe dans son élan de communication et qu’elle se fâche (elle a du caractère). Je n’aime pas me faire reprendre sur mon accent en anglais, alors comment pourrait-elle aimer se faire reprendre sur sa mauvaise prononciation?

 Par contre, les techniques que je recommande aux parents qui me consultent fonctionnent, selon son humeur. Soit je lui donne un choix (tu m’as dit boisoin ou besoin?) soit je lui redis le mot en accentuant ce qui est mal prononcé (oui, tu as beeesoin…) ou encore j’essaie de réutiliser le mot dans plusieurs autres contextes. Je fonctionne donc très subtilement. Ma fille peut alors enregistrer la forme correcte du mot. Plus elle entendra le mot correctement prononcé, plus elle aura de chance de le reproduire de façon claire ensuite.

Voici des exemples d’expressions (mots d’enfant) que ma fille a mal intégrées et qui me font rire:

  • langue de poche pour lampe de poche;
  • système de larme pour système d’alarme;
  • on est sur la lune pour tu es dans la lune;
  • ma gorge a un chat pour j’ai un chat dans la gorge;
  • jour à lèvres pour rouge à lèvres.


Avez-vous d’autres petits mots pour nous faire rire? Partagez-les avec nous!

Billets sur le même sujet

Commentaires (17)

  1. Jessica 13 février 2013 à 07 h 19 min
    J'applique moi aussi cette méthode pour mon fils de 4 ans… je répète sa phrase en accentuant le mot qui pose problème... ça passe très bien et il ne se sent pas dévalorisé ni incompris.
    Pour les petits mots, il y a une de ses expressions qui me fait beaucoup sourire :
    " Tarte aux lettres " pour " Tartelette "... j'en oublie sûrement.
  2. Lili 14 février 2013 à 12 h 03 min
    Des biscuits à la menace (à la mélasse). C'est tellement meilleur!
  3. Raphaëlle 14 février 2013 à 13 h 38 min
    " Le rouleau-professeur ", " mon éducatrice était en congelé aujourd'hui ", " un drôle de madaire c'est un chameau avec une seule bosse ".
  4. Emilie 14 février 2013 à 13 h 56 min
    Ma mère avait une garderie à la maison et lorsqu'elle faisait du pudding chômeur les enfants disaient: Miam! Du pudding au chat mort!!!!!!

    C'était tellement drôle, ils étaient tellement convaincu de dire la bonne chose!
  5. Marie-Ève 14 février 2013 à 14 h 03 min
    J'utilise également la méthode conseiller avec mon garçon d'amour qui a 4 ans et mes cocos à mon service de garde. Chez nous, les petites phrases d'enfants sont courrante. Mes 2 préférées de mon filston: je démouille la barbouillette pour nous dire qu'il essort la débarbouillette. Également, la plus drôle à mon goût, une salopette à sein alors qu'il voulait parler de mon soutien gorge. Car pour lui, le seul vêtement qui à des bretelles c'est sa salopette d'habit de neige. Comme je t'aime mon ourson.
  6. Catherine 14 février 2013 à 14 h 09 min
    Quand ma fille avait 3 ans, elle disait "barbeCUTE" pour dire "barbecue"! Ça nous faisait rire chaque fois, on ne l'a jamais reprise d'ailleurs, on trouvait ça trop cute justement! ;)
  7. Genevieve 14 février 2013 à 14 h 15 min
    Mon fils est plutôt dyslexique.

    Trigue au lieu de tigre.
    Blate pour table.

    Pourtant ce sont des mots que l'on dit souvent. J'ai commencer à le faire répéter syllabe par syllabe il y a quelque mois car j'avais remarqué que sa soeur répétait comme lui, et maintenant je n'ai qu'à lui dire le mot et il le répète correctement la plus part du temps. Vu qu'il est coopératif je ne me suis pas posé de question (s'il s'était fâché je n'aurais peut-être pas insisté).
  8. Marie 14 février 2013 à 20 h 33 min
    Mon garçon a longtemps dit "Un ours scolaire" pour un ours polaire... cela me faisait bien rire (o:
  9. Soso 14 février 2013 à 23 h 51 min
    Je dois dire que je reprends mon enfant, ouvertement. Je lui demande aussi de répéter le mot et l'expression. Si c'est trop difficile, je le félicite pour ses efforts et lui dis que bientôt, il pourra le prononcer correctement. Il a presque 3 ans et ça se passe bien ainsi.

    Toutefois, et j'aimerais savoir si c'est courant, il me dit parfois: momotte (pour maman), popotte (pour papa), et il donne aussi la finale «otte» à son prénom. Il joue ainsi avec les mots, quelques fois par semaine. D'autres exemples: ca va bientte? (ça va bien?), du laitte svp (du lait svp), etc. On se demande parfois où il va chercher tout cela. La finale «isk» est aussi parfois utilisée.

    Je sais qu'il s'amuse avec les mots, mais cela me rend perplexe. On rigole parfois avec lui, mais d'autres fois je lui dis: bon ça suffit, on parle correctement maintenant.

    Des réponses?
  10. celine 20 février 2013 à 09 h 50 min
    Bonjour, en réponse à votre question, je dois dire que ce n'est pas le genre de transformations que nous remarquons habituellement chez les petits. Par contre, les enfants peuvent bel et bien avoir leur petit code à eux et l'apprentissage des sons est bien complexe. Si cela vous inquiète ou s'il y a des membres de votre famille qui ont des difficultés d'apprentissages, n'hésitez pas à faire vérifier son audition et à en parler à votre pédiatre. Vous pouvez naturellement me réécrire si vous avez d'autres questions.
    Céline de Brito, MOA orthophoniste
  11. Véronique 15 février 2013 à 14 h 22 min
    Mon conjoint reprend souvent mon fils de 2 ans et demi sur les mots mal prononcés, mais lorsqu’il a terminé sa phrase et pas systématiquement. Mon bonhomme le répète avec plaisir et il s'améliore très rapidement. Dans mon cas, je fait comme vous. Je crois qu'il n'est pas nécessairement mal d'avoir les deux techniques, ça offre de la diversité!
    Du côté des mots, ces temps-ci c'est le mot ''Portute'' (pour tortue!) qui me fait le plus rire.
    Et pour reprendre pour le soutien-gorge, le mien m'a dit l'autre jour que c'était des sacs à lait!! (J’allaite son petit frère) :)
  12. Nancy 18 février 2013 à 14 h 31 min
    Merci pour ces conseils fort utiles.
  13. Skidoo 19 février 2013 à 09 h 12 min
    Mon fils a deux ans et parle depuis un bon moment déjà (il fait des phrases complètes). Bien qu'il s'exprime plutôt bien, voici quelques mots qui n'ont pas fini de "cuire" dans sa bouche: "GROSmage" (pour fromage); "POUteau" (pour couteau) et "VAvon" (pour savon).
  14. celine 20 février 2013 à 09 h 53 min
    Effectivement, ces transformations sont très courantes à cet âge. Ma fille de deux ans fait elle aussi ce genre de transformations puisque vers 2 ans, les fricatives (sons longs ex: s,z: f,v; ch, j) deviennent souvent des sons courts (p,b t,d, k,g).
  15. Julie 19 février 2013 à 09 h 23 min
    Ma fille de deux ans et demi dit « yobourt » et puis «abec». Des fois elle dit «avec» mais le yogourt, ce n'est pas facile pour elle! Il y a d'autres mots, on la corrige mais pas toujours. (Elle vit dans un milieu bilingue, français et anglais, on se demande si cela la ralentie...)
  16. celine 20 février 2013 à 10 h 01 min
    Oui, en bas âge le fait de vivre dans un milieu bilingue peut ralentir le rythme d'apprentissage du langage. Par contre, à long terme c'est extrêmement gagnant! Votre enfant, traitera les deux langues apprises avec le même circuit neurologique et cela sera très efficace. Je vous suggère de poursuivre car fort probablement que plus tard, apprendre une troisième langue sera aussi assez facile pour lui et il sera bilingue, tout un atout dans notre monde. Le seul moment où il est nécessaire de n'apprendre qu'une seule langue à la fois est dans le cas d'enfants ayant un trouble sévère de la compréhension.
  17. Soso 20 février 2013 à 21 h 32 min
    Mme de Brito:

    Merci pour votre réponse. En fait, mon enfant prononce très bien la vaste majorité des mots. C'est le fait qu'il invente des mots ou des variantes de mots qui me rend songeuse. Peut-être n'est-ce qu'un jeu pour lui. Enfin, cela ne m'inquiète pas pour l'instant, sauf le fait que je n'ai jamais vu cela avant.

    J'ai hâte de lire vos prochains billets!

Partager