Dompter le lion!

Dompter le lion!
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
30 octobre 2012

Les enfants adorent se déguiser et se maquiller, et pas seulement à l’Halloween. Lorsqu’ils jouent à imiter le lion, comme le petit Sami ci-contre, ça nous fait rire. Mais lorsque les rugissements sont là, alors qu’on ne joue plus, c’est loin d’être drôle… Saviez-vous que l’agressivité physique est le principal problème rencontré dans les centres de la petite enfance?

Bien sûr, l’agressivité est une caractéristique normale de l’enfance. Mais, attention, ce n’est pas parce que c’est normal qu’on n’a rien à faire et que ça passera tout seul. Bien au contraire, la documentation scientifique nous indique que l’âge préscolaire est LA période critique pour l’apprentissage du contrôle des comportements agressifs. Les tout-petits qui n’apprennent pas à exprimer leurs besoins et leurs insatisfactions avec des mots s’exposent à des difficultés croissantes en grandissant.

Essayer de comprendre pourquoi notre enfant réagit avec agressivité est un bon moyen de prendre un peu de distance vis-à-vis de ce qui se passe, à trouver les bons mots et à avoir les bonnes réactions pour l’inciter à changer son comportement. Pour nous y aider, on peut lire (sur Naître et grandir), on peut demander conseil (l’éducatrice est notre alliée), on peut emprunter un DVD à la bibliothèque (L’agressivité des jeunes enfants), on peut suivre un atelier (à la maison de la famille)… On peut même, lors d’un moment plus difficile, téléphoner à Première ressource (1 866 329-4223) ou à la ligne Parents (1 800 361-5085).

Il n’y a pas de parents parfaits et surtout pas de recette miracle pour intervenir avec nos petits lionceaux. Le plus difficile étant sans doute de ne pas glisser dans la colère à notre tour. Pour m’aider à garder mon calme, je me répète souvent cette phrase magnifique qu’on m’a dite un jour : « C’est quand un enfant est le moins aimable qu’il a le plus besoin d’être aimé. »

Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Josée Drolet 30 octobre 2012 à 19 h 29 min
    Bonjour, je suis une ex éducatrice en garderie auprès des tout-petits, les moins de 2 ans en fait, et je suis tout a fait d'accord avec la phrase cadeau! Même auprès des mordeurs, c'est la clé ... en fait c'est la phrase magique pour tous: Un sourire quand on est triste, un geste d'amour pour dire : tu n'es pas seul... Ce qu'on semble oublier par contre c'est où ça commence la raison d'être agressif . . . Est-ce qu'on a été trahi? est-ce qu'on a été rejeté? Est-ce qu'on a été abandonné? Est-ce qu,on a été humilié? Est-ce qu'on a été intimidé? Depuis quand ça dure?^Plus on est jeune à souffrir de ces maux, plus ils laissent des traces . . . et nous les parents, les éducateurs, on oublie trop souvent ce qui se passe dans la vie d'un tout-petit . . . on pense d'abord à ce que nous devons vivre... les traces de nos actions se retrouvent dans le comportement de nos tout-petits... Y pense t'on ?
  2. Maude Tisset 31 octobre 2012 à 02 h 32 min
    Très beau commentaire Josée!
    Je crois qu'on doit faire la différence entre agressivité (normal) et violence!
    Si un enfant est violent, c'est toujours la responsabilité des adultes, jamais la faute de l'enfant. Avant de vouloir modifier le comportement de l'enfant, on devrait d'abord regarder celui des adultes qui l'entourent!!!!

Partager