À table! C’est l’heure de… jouer

À table! C’est l’heure de… jouer
5 octobre 2012

Quand j’ai proposé l’idée à mon homme, j’ai senti en voyant son regard que j’étais mieux de développer ma pensée! Évidemment, loin de moi l’idée d’inviter les 12 toutous de ma fille à notre table, ni d’organiser des attaques de purée avec l’armée de pirates sanguinaires de mon fils. En fait, j’avais plutôt en tête un jeu de questions qui stimulerait nos échanges et inciterait mes enfants à varier leurs sujets de conversation.

J’adore entendre ma fille me raconter qu’elle a « zouer dehors auzourd’hui », mais comme elle a aussi joué dehors la journée précédente et celle d’avant, je trouve ça légèrement répétitif. Or, j’aime ce moment privilégié de la journée où on se retrouve tous ensemble autour de la table. J’ai envie de rendre ce moment agréable et stimulant pour tous, surtout quand j’ai cuisiné un plat qui traumatise mes enfants et limite leurs interventions à des : « Aaaaaaaah, c’est pas bon. Pas bon. Pas bon du tout.  Z’arriverais zamais à manzer ça. Y’en a kro. Oh secours! ». Vous voyez le genre.

J’ai donc trouvé une belle boîte que j’ai remplie de questions et d’images. On l’utilise les jours où on manque d’inspiration. J’y ajoute parfois quelques objets insolites dont il faut deviner la fonction (ex: un épluche-légume, un tire-bouchon, un trombone, etc.). Les sujets doivent être variés, amusants, instructifs ou non afin de créer une belle dynamique à table. Tout le monde peut répondre. On peut aussi se servir d’un jeu questionnaire qu’on a déjà à la maison et qui est adapté à l’âge de nos enfants.

Évidemment, comme le repas doit rester l’objectif principal, on se limite à quelques questions seulement (on peut utiliser un dé si on veut laisser le hasard décider). L’idée est surtout d’alimenter la conversation et de faire en sorte que tout le monde donne son avis et trouve du plaisir à être à table. Voici quelques exemples de questions toutes simples :

Questions... alimentaires

1 - De quoi a-t-on besoin pour cuire des pâtes?

2 - _____, ferme les yeux et nomme-moi 2 aliments qui se trouvent dans ton assiette.. .maintenant, ouvre les yeux et mange-les!

3 - À quel endroit range-t-on les pommes de terre? a) dans l’armoire à pharmacie b) dans le cabanon c) dans le garde-manger.

4 - Nomme 3 fruits rouges.

5 - Quel est le légume préféré du lapin?


Questions... personnelles

1 - À quoi aimes-tu jouer avec tes amis?

2 - Qu’est ce qui te fait peur?

3 - De quelle couleur sont les murs de ta chambre?

4 - Quel est ton mot préféré?

5 - Comment s’appelait le toutou préféré de papa quand il était petit?


Si vous avez d’autres suggestions pour égayer l’heure du repas, n’hésitez pas à partager vos idées.

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. Dre Taz 5 octobre 2012 à 09 h 29 min
    Notre heure des repas a un grand potentiel de tourner au cauchemar, mon fils étant TRÈS TRÈS difficile (avec son bagage d'ancien multi-allergique, ce n'est pas étonnant).

    Il a fallu donc vite développer notre sens de la conversation et de la distraction. Quand les sujets se mettent à manquer, on joue aux devinettes du oui-non. On a un objet en tête, et on le fait deviner par des questions auxquelles on répond seulement par oui ou non. Pour chaque non, c'est le devineur qui prend une bouchée. Pour chaque oui, c'est celui qui fait deviner qui prend une bouchée.

    Repas animé garanti!
  2. Catherine Goldschmidt 9 octobre 2012 à 06 h 25 min
    Chez nous, les enfants adorent le jeu qui suis-je? Je leur colle un papier dans le front et pendant tout le repas, tout le monde essaie de deviner qui il est: un sapin de Noël, une saucisse, etc. Ça les fait bien rigoler et ça les oblige à formuler des questions. Généralement je fais un dessin pour que ma plus jeune puisse participer.
  3. Mylene 5 octobre 2012 à 10 h 42 min
    Depuis la rentrée, nous faisons un tour de table chaque soir où chacun doit raconter le plus beau moment de sa journée et ce qu'il a le moins aimé. J'avais décicé de commencer cela pour ma fille de 5 ans qui commençait la maternelle cette année et qui était certaine de ne pas aimer l'école... en l'obligeant à trouver un moment de sa journée qu'elle avait aimé un petit peu, ça lui permettait de voir qu'il y avait aussi du positif ! Finalement, les enfants sont embarqués dans le jeu et si j'oublie de leur demander, ce sont elles qui y pensent ! Même la plus petite de 2 ans essaie de nous raconter sa journée ! J'essaie aussi de les inciter à varier les anecdotes (si ma grande de 7 ans me dit 3 jours en ligne que son moment préféré est la récréation, je lui demande de raconter son "2eme" moment préféré !) Maintenant, même leur papa et moi, nous devons dire notre plus beau et pire moment de la journée (et c'est pas toujours évident...)

    Après un mois d'école, je réalise que c'est une belle tradition que nous sommes en train de mettre en place. Ça nous donne l'occasion d'échanger tous ensemble, de dédramatiser les situations moins plaisantes et de focusser sur le positif. Et après avoir lu votre texte, ça m'a fait prendre conscience que l'heure du repas est maintenant plus relaxe depuis que nous discutons de notre journée, plutôt que de nous acharné à vouloir que les enfants mangent ! C'est donc un 2eme effet bénéfique à cette belle discussion ! quotidienne
  4. Catherine Goldschmidt 9 octobre 2012 à 06 h 31 min
    Quel est ton 2ème moment préféré. Je vais la retenir celle-là. C'est tellement agréable de se parler à table. Plus on le fait et plus c'est facile de le faire.
  5. Valérie 10 octobre 2012 à 19 h 40 min
    merci pour ses belles idées!
  6. Nuance et apparence | Drôle de famille 20 février 2013 à 15 h 01 min
    [...] [...]

Partager