Complot de famille

Complot de famille

Je soupçonne mon homme, mes enfants, les araignées et les fourmis qui surgissent de nulle part de comploter ensemble pour essayer de me faire peur sans arrêt parce que :

1- ça les fait rigoler;
2- ça les fait rigoler;
3- ça les fait encore et toujours rigoler.

Je vis avec une bande de sadiques.

6 h 30 du matin: je surfe tranquillement sur le Web dans le silence de ma maison en sirotant un bon petit café chaud. Une main se pose brusquement sur moi. Je sursaute en hurlant de terreur. Mon fils adoooore ça! Il me fait le coup tous les matins et tous les matins, je tombe dans le panneau. Le lendemain à la même heure, j’y pense et puis j’oublie, concentrée sur ma lecture, perdue dans mes rêveries ou à quatre pattes en train de chercher mes maudits couvercles de tupperwares. C’est systématique. Ce matin, j’ai même hurlé toute seule en croyant qu’il était derrière moi. Je me suis mise à lui parler en pensant qu’il était caché. Quand je l’ai trouvé assis sur son lit en train de se frotter les yeux pour essayer de se réveiller, je me suis sentie vaguement ridicule. Remarquez, ce fut un mal pour un bien. Grâce à mon cri de la mort, tout le monde s’est levé plus tôt et a pu se préparer sans se stresser.

2 h du matin: je flotte dans mes rêves quand, soudain, je sens une main saisir mon bras et le secouer. J’ouvre les yeux, paniquée. Dans l’obscurité, je distingue une ombre sans visage. Silencieuse. Est-ce que je fais un cauchemar? J’ai tellement la trouille, que pas un son ne sort de ma bouche. Je sens juste mon coeur essayer de sortir de ma poitrine. Le monstre aux cheveux hirsutes murmure : « Yamunaraignéedanmolit ». Fiou. C’était juste ma fille et ses araignées imaginaires.

Mon homme ouvre la porte de la douche pour m’embrasser avant de partir, je crie! Une fourmi apparaît subitement sur mon comptoir, je sursaute. J’ouvre la porte de la salle de bains, ma fille est derrière, je fige, les yeux écarquillés. Les minutes, les heures, les jours, les années passent, et ça marche encore et encore! À n’importe quelle heure du jour et de la nuit, je me fais avoir. Je me défigure d’épouvante, j’échappe ce que j’ai dans les mains, je me cache sous mon oreiller, je pars en courant ou je m’écroule sur le sol en simulant une attaque. Bref, je suis incapable de me contrôler.

Dans une autre vie, je devais être une gazelle poursuivie par des lions, la souris dans Tom et Jerry ou la vedette d’un film d’horreur, je ne vois aucune autre explication!

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (9)

  1. Kathy 18 mai 2012 à 12 h 48 min
    Toujours un grand plaisir de lire Catherine...MERCI
  2. gervaise 18 mai 2012 à 13 h 03 min
    Je connais une tit-dame comme toi et ça fait toute son charme...elle est drole on ne loublie jamais ses sauteries et son rire surtout...reste comme tu es ! sans que tu saches, tu donnes un ti-brin de bonheur à tout ceux qui en ont de besoin ! la vie est belle des fois grâce à toi !
  3. Edouard Biot 18 mai 2012 à 14 h 18 min
    Ma charmante épouse devait aussi être une gazelle dans une autre vie... maintenant, je siffle de loin, pour lui annoncer mon arrivée... ça change du rugissement du lion :-)
  4. Danielle 18 mai 2012 à 16 h 16 min
    Tu es un rayon de soleil dans ma journée ! Merci Catherine !
  5. Catherine Goldschmidt 19 mai 2012 à 01 h 15 min
    Vous illuminez ma soirée avec vos commentaires! Merci.
  6. Louis-Simon 19 mai 2012 à 11 h 40 min
    Ha ha, ma blondinette est comme toi, elle sursaute à rien. Quand c'est ma présence qui la fait sauter, j'aime lui dire "bonjour, j'habite ici..."
    J'aime toujours te lire Cath!
    LSF
  7. rosette 20 mai 2012 à 15 h 58 min
    Dans Tom et Jerry, c'est surtout Tom qui se faisait des sueurs froides... ;)
  8. Christine 24 mai 2012 à 13 h 23 min
    Je suis tellement contente de savoir que je ne suis pas la seule. Je hurle quand ça sonne à la porte et quelques fois lorsque le téléphone sonne. J'ai fait une peur bleue à ma fille de 5 mois hier lorsque son père est rentré de dehors. Quand mon fils de 5 ans vient me réveiller, il m'avertit d'avance de son arrivée. Je ne sais pas trop pourquoi, mais au moins ça divertit l'entourage!
  9. Pratik 11 juillet 2012 à 23 h 14 min

    Que se passe-t-il dans le raisonnement des internautes qui tentent tragiquement de comprendre la tectonique des plaques, et plus ge9ne9ralement au cf4te9 brusque des e9ve8nements climatiques plane9taires re9cents (et non leur fre9quence), en supposant que le proble8me se trouve sous nos pieds.A rappeler que notre plane8te n'est pas seulement influence9e par les forces qui lui sont propres, mais avant tout par le Soleil qui a dernie8rement montre9 des turbulences jamais observe9es auparavant, et notamment une e9trange absence de te2ches solaires en 2008 (je vous invite e0 consulter les confe9rences donne9es e0 ce propos, ainsi que la consultation des images du satellite SOHO)Et si nos anceatres avaient compris que le Dieu Soleil e9tait la cause de leurs malheurs, en comparaison de notre socie9te9 qui remplace ce regard, de9pollue9 de toute interfe9rences pseudo-culturelles, par une multitude de perturbations qui ne sont que le re9sultat d'une naefvete9 le9gendaire, et qui re9duit e0 mesure que l'ont se prend des claques, et la me8re Nature gifle particulie8rement fort  Dommage qu'on ne la voit pas arriver !


Partager