Microbes: levez le coude!

Microbes: levez le coude!
Par Dre Taz, Omnipraticienne
14 septembre 2011
C’est l’automne, la rentrée, le froid. C’est la saison des rhumes et des gastroentérites. Si les vacances sont terminées pour les enfants, elles le sont aussi pour les parents et les docteurs, croyez-moi!

Le meilleur moyen de prolonger ses vacances (relativement,du moins) est d’éviter qu’on se refile nos microbes à qui mieux mieux. À ce sujet, une étude néo-zélandaise a voulu observer l’hygiène de Monsieur et Madame-Tout-Le-Monde. Ils ont épié 384 sujets dans des endroits publics tels que les stations de métro et les centres commerciaux. Résultats :

  • Lorsqu’ils toussent ou éternuent, 65 % d’entre eux couvrent leur bouche et leur nez avec leurs mains (les mêmes mains qui tiennent les rampes d’escalier ou la porte du magasin);
  • 27 % éternuent et toussent  (allègrement) autour d’eux, sans restriction;
  • 3 % utilisent des mouchoirs; 
  • et seulement 1 % d’entre eux se camouflent dans leurs coudes (le comportement recommandé).

Et ici, on parle de personnes en situation publique (je n’ose même pas imaginer en privé!) qui, théoriquement,connaissent les règles de bienséance et les risques d’une mauvaise hygiène.

Une autre étude, faite auprès de 290 enfants danois, nous prouve qu’il est pourtant facile d’éloigner les germes de notre organisme si fragile. Ces enfants ont été « formés » pendant 3 mois à se laver les mains efficacement et régulièrement. Comparés à des enfants du même âge qui n’avaient pas reçu cet enseignement, ils ont été atteints de 25 % moins de maladies et ont été absents moins souvent de l’école.

Mais encore mieux, l’année qui a suivi, malgré le fait que les enfants n’aient plus été sous contrôle, ils ont persisté à se laver les mains et ont continué à présenter des taux très bas de maladies virales. Ces enfants nous donnent une bonne leçon : éviter la propagation des germes est une habitude qui s’acquiert et pour longtemps. Et ça marche!

En plus d’aider à prévenir la maladie, le fait de se laver les mains réduit le risque d’infecter d’autres personnes. Pour connaître la bonne façon de se laver les mains, et l’apprendre à vos enfants, lisez mon blogue L’arme ultime contre le H1N1.

Il y a aussi d’autres règles de base :

  • Lorsque vos enfants ou vous êtes en période de « distribution de microbes », restez à domicile autant que possible.
  • Éternuez et toussez dans votre coude.
  • Si vous vous mouchez dans des mouchoirs de papier, ne les laissez pas traîner et jetez-les aux poubelles le plus rapidement possible.
  • Nettoyez les endroits vulnérables de votre environnement (clavier d’ordi, téléphones, etc.). Pour une liste plus complète, voyez mon blogue Lavez, lavez, savez-vous savonner?).

Bref, malgré votre générosité exemplaire, gardez vos microbes pour vous! L’automne, c’est le temps d’aller aux pommes, de ramasser les feuilles, de préparer son costume d’Halloween, etc. Pas celui d’être malade!

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (4)

  1. Anonymous 15 septembre 2011 à 17 h 26 min
    Merci d'en parler!
    Je suis suis convaincue de ce que vous affirmer et j'inculque ces règles d'hygiènes à mes enfants. Ce sont des règles de base faciles à faire mais peu de gens les mettent en application lorsqu'on regarde autour de nous. Le message ne passe pas bien auprès des adultes... peu de gens comprennent la transmission des microbes et les banalisent. Gros travail de santé publique à accomplir avant de changer les habitudes de tous! Toutefois, je souhaiterais tant que ça change dès demain car je veux voir mes petits revenir en forme de l'école!
  2. Anonymous 20 septembre 2011 à 04 h 32 min
    Que de fois j'ai vu des gens venir toucher mes enfants au visage, sans permission.
    Ou encore, se tourner pour éternuer... sur nous!
    Rhume assuré, et ce, malgré notre rigoureuse hygiène personnelle des mains.
    À quand la conscience des autres?
  3. Marie-Philippe, maman de 3. 20 septembre 2011 à 12 h 58 min
    J'ai déjà entendu dire que lorsque nous nous lavons les mains TROP souvent, nous tuons les microbes, mais seulement les moins coriaces. Ceux qui restent, sont plus forts et mieux adaptés... et c'est ceux-là qui se propagent et finissent par être en grand nombre.... Est-ce vrai?
  4. fahimaderriche 21 septembre 2011 à 13 h 22 min
    Oui vous avez raison , plus on est propre ca evite les microbes de sinstaller. merci pour vos conseils.

Partager