Et si le ciel vous tombait sur la tête?

Et si le ciel vous tombait sur la tête?
Par Dre Taz, Omnipraticienne
3 août 2011

Petit quiz :

  • Votre enfant apprend-il à marcher? À descendre les escaliers? À pédaler à bicyclette?
  • Pratique-t-il un sport collectif? (baseball, soccer, hockey, etc.)
  • Fréquente-t-il une pataugeoire? Un parc? Un trampoline?
  • Se prend-il pour Dora l’exploratrice, Spider-Man, ou un autre surhumain invincible?

Si vous avez répondu NON à toutes ces questions, vous avez de la chance. Fermez cet ordinateur et profitez de l’été.

Si vous avez répondu OUI à une seule de ces questions, vous conviendrez avec moi que la vie est un jeu dangereux.

Les chutes ou blessures qui touchent la tête sont ma hantise. Pas celles qui font « boooing » et pour lesquelles Fiston vous supplie de le laisser retourner jouer dès que vous aurez fini de l’examiner. Pas celles non plus où il saigne ou semble perdre conscience, car vous savez que vous allez à l’hôpital.

Mais pour toutes ces situations entre les 2... Cela vaut-il la peine d’attendre 3 ou 4 h à l’urgence, voire plus? Devrait-on le faire à la moindre chute douteuse? Risque-t-on de le regretter si on ne le fait pas?

Si vous restez à la maison, votre enfant doit cesser l’activité qu’il faisait et opter pour du calme, quelques heures (la télé est une bonne option). Question de pouvoir bien l’observer.

Votre enfant pourrait avoir mal à la tête et vomir. Inutile de paniquer. Après toutes ces aventures, on peut avoir ces symptômes sans que la situation soit critique. Si son état général reste rassurant et que vous vous sentez en confiance, tentez de l’acétaminophène. S’il y a un 2e vomissement ou que le mal de tête persiste, allez à l’urgence. Par contre, aucune hésitation s’il souffre de problèmes de vision, d’élocution ou d’équilibre.

Pouvez-vous le laisser dormir? Que faire si c’est le temps de la sieste ou du dodo? La blessure peut l’avoir épuisé. Laissez-le dormir, mais réveillez-le toutes les 2 heures, brièvement. S’il dort plus longtemps que d’habitude, ou qu’il est difficile de le réveiller, allez à l’hôpital.

Après 24 h vous pouvez respirer.

Mais vous auriez pu respirer plus tôt me direz-vous, comme les parents de ces 650 000 enfants nord-américains qui, annuellement, font une chute avec perte de conscience, amnésie, désorientation ou vomissements, et qui se rendent à l’urgence. Pourquoi ne pas procéder systématiquement à un scanner à chaque chute impliquant la tête? On le fait presque, puisque son utilisation dans nos urgences est passée de 15 % en 1995, à 53 % en 2005...

Les urgentologues sont formels : c’est souvent sous la pression des parents. Pourtant, un scanner normal n’est pas garant que l’enfant ne subira pas éventuellement un saignement cérébral ou ne présentera pas de symptômes de commotion cérébrale. 

Sans compter qu’une étude pancanadienne expose des données de plus en plus alarmantes sur les effets radio-ionisants cancérigènes du scanner sur le cerveau particulièrement vulnérable des enfants.

Les vraies commotions cérébrales ou les saignements internes sont rares dans les traumas mineurs. La gent médicale préconise donc une période d’observation (sans scanner) : une étude du Pediatrics de juin 2011, effectuée sur 40 000 enfants, révèle qu’on ne compromet pas l’état du patient, tout en réduisant son exposition aux radiations.

Tout cela est rassurant. Pas de pression sur l’urgentologue qui préfère observer votre enfant (même si c’est dans un couloir, à 40 °C, à côté d’un vieil alcoolique qui hurle). On fait confiance au médecin de famille ou à Info-Santé, qui vous suggère de rester à la maison.

À part Fiston ou Gamine, personne n’est tombé sur la tête. Mais gardez l’oeil ouvert et le flair alerte.

Cela vous est-il déjà arrivé?

Dre Taz, Omnipraticienne
Je sais combien la santé est un sujet qui nous préoccupe tous... Inspirés par ma pratique d'omnipraticienne, mes textes sont d'abord ceux d'un parent comme vous!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (12)

  1. Catherine G. 3 août 2011 à 14 h 49 min
    Oui! Ma fille avait 2 ans et venait de découvrir le plaisir de courir. Emportée dans son élan, elle a trébuché et foncé la tête la première dans la porte de sa chambre. Résultat: une grosse bosse sur la tête et des hurlements. Je l'ai soigné et calmé puis couché sur mon lit. Elle s'est endormie. Au bout d'une demi-heure, j'étais un peu inquiète. J'ai voulu la réveiller. En vain. La panique. J'ai appelé le 911. Elle dormait toujours quand les secours sont arrivés. Quand l'infirmier est venu pour la réveiller, la coquine s'est dressée sur son lit en rigolant! J'ai eu l'air fine. Après, j'ai eu droit à un long interrogatoire sur les circonstances de sa chute.
  2. Sophie 4 août 2011 à 18 h 56 min
    Vous avez déjà entendu info-santé vous conseiller de rester à la maison? Je préfère éviter de les appeler car peu importe le sujet, la réponse a toujours été : "va consulter un médecin" ... la seule variante étant soit le plus tôt possible ou dans les 24h. Et dans presques tous les cas, le médecin nous dit qu'on aurait dû rester à la maison.
  3. Mylène.M 4 août 2011 à 21 h 09 min
    Moi c'est ma hantise, j'ai toujours eu peur quand mon garçons étais petit et maintenant avec ma fille de 21 mois (assez téméraire)qu'il se blesse gravement a la tête,j'ai du allez une fois avec mon garçons a l'urgence puisqu'il étais tomber la tête une chaise berçante qui avais une vis un peut sortie il étais fendu de 1,5 cm ,il on utiliser de la colle chirurgical , heureusement il n'a eu rien de plus ,des fois ils peuvent se faire mal a des endroits insoupçonné.
    Et maintenant avec ma puce qui saute sur les divans ou lit et qui veux descendre seule les escaliers la surveillance est accru haha

    Mais parfois j'ai l’impression que je les surveille trop quand je me compare au autre parent avec leurs enfants.

    Mais je me dit ''qu'il vaut mieux prévenir que guérir''!!
  4. Tanya 5 août 2011 à 14 h 18 min
    Ma fille est tombée en bas de la table à langer à 5 mois mais, heureusement, elle est tombé les pieds en premier et sa tête n'a pas touché le sol (du moins selon ce que j'ai vu, ça s'est passé tellement vite!). Elle a pleuré moins de 5 minutes et, avec du recul je crois que c'est plutôt le choc et le fait que je paniquais qui l'ont fait pleurer. On se demandait si on devait l'apporter à l'urgence, puisqu'elle semblait quand même normale. Alors j'ai appelé Info-Santé et l'infirmière m'a donné la liste des signaux à vérifier en disant que c'est toujours pratique à avoir puisque ce ne sera probablement pas sa dernière chute. Elle m'a aussi mentionné qu'à chaque fois qu'un enfant tombe d'une surface plus haute que sa taille, ils doivent suggérer d'aller à l'hôpital, mais que le choix revient tout de même aux parents. On l'a gardé sous observation pendant 72h et elle n'a jamais présenté le moindre signe de trauma, mais au moins on sait maintenant quoi surveiller les prochaines fois!!
  5. Valérie 6 août 2011 à 15 h 23 min
    Je suis d'accord avec le commentaire de Sophie (le 2e commentaire). Depuis quand qu'info-santé nous dis de rester à la maison? Enceinte, j'avais eu de petits saignements due à une gastro, donc on les appels : rendez-vous tout de suite à l'hôpital! 12h plus tard, j'ai une mini écho et on me dis de rentrer chez moi et si cela devient plus que de petits saignements, de revenir... J'aurais due suivre ma voix intérieur! Tout comme quand ma fille à déboulé les escaliers à 9mois (pas pieds par dessus tête, mais bien gauche droite) et finalement, elle n'avais même pas une égratignure, alors je suis resté chez moi et maintenant, elle à 22mois et c'est une vraie de vraie accrobate (elle passait l'autre bort de la bassinette à 12mois, pasait par dessus les barrières d'escaliers vers 19mois, etc) donc je ne me précipite JAMAIS chez le médecin à la moindre chute, car j'aurais ma carte fidélité depuis LONGTEMPS ;) J'écoute tout simplement mon instinct maternelle et si je vois que quelque chose cloche, ben je serai la première à aller consulter avant même de téléphoner à info-santé (ce service est-il vraiment nécessaire, surtout quand il envoi tout le monde aux urgence???)
  6. Eve C 8 août 2011 à 00 h 29 min
    Pareil ici pour Info-Santé. Pour les enfants, ils me disent toujours d'aller à l'urgence immédiatement. Et à chaque fois ça a été pour rien. Une fois le doc m'a même demander pourquoi j'étais venue, car bébé était en pleine forme et souriant! Il m'a recomandé d'attendre la prochaine fois...
    Par contre, si j'appelle pour bébé qui a une très forte fièvre et ne mange rien depuis 3 jours, on me conseille d'attendre que ça fasse 7 jours! Ben oui tiens... Ravie de ne pas les avoir écouté cette fois-là non plus, elle faisait une méga laringite et avait besoin d'antibios!
    Maintenant, pour les enfants je me fie à mon instinct!!
  7. Annick L. 9 août 2011 à 11 h 31 min
    J'utilise fréquemment les services d'Info-santé et je n'ai jamais été déçue de la réponse donnée. Peut-être que l'énervement de certains parents au bout de la ligne suggère que l'état de l'enfant est plus grave qu'il ne l'est réellement et donc l'infirmière suggère d'aller à l'urgence. Même dans le livre Mieux vivre avec mon enfant on suggère plus souvent qu'autrement d'aller voir le médecin. L'état de santé d'un enfant pouvant changer rapidement, j'irai aussi souvent que nécessaire à l'urgence, ce qui ne m'empêche pas de me fier également à mon instinct.
  8. Mary P. 10 août 2011 à 17 h 53 min
    En général, j'ai reçu de bons conseils de la part d'Info-santé. Mon fils a des allergies alimentaires et a eu plusieurs réactions. Elles sont toujours préconisé l'observation. En cas de chutes (mes deux garçons en ont fait) Elles m'ont simplement conseillé de surveiller l'état de mon enfant. Le petit dernier avait 9 mois lorsqu'il a déboulé l'esclalier. Elles ont conseillé d'aller consulter la journée même (pas à l'urgence) parce que je n'avais pas vu le début de la chte et qu'il vait moins d'un an. Je crois que c'est un service intéressant pour les familles. Reste que les parents sont souvent les mieux placés pour savoir si l'état de notre enfant est vraiment inquiétant.
  9. Tasnime Akbaraly 12 août 2011 à 03 h 30 min

    On est loin du sujet, mais les commentaires à propos de Info-santé sont partagés!


    J'imagine que c'est difficile d'évaluer à partir de données subjectives expliquées au téléphone! Tout comme cela doit dépendre de l'expérience de la personne qui est au bout du fil.


    Bref, le facteur humain est présent et important!


    Par contre, faisons attention lorsqu'on affirme qu'on est allé à l'urgence "pour rien". On a été se faire rassurer, on a éliminé les problèmes sérieux, et tant mieux si on rentre à la maison avec la conclusion que "ce n'est rien"!!! Je vous réfère à ma chronique:  ce que le médecin veut réellement dire par " rien".

  10. Mathilde 1 septembre 2011 à 18 h 00 min
    Désolée de revenir sur le sujet mais je suis d'accord pour dire qu'Info-Santé nous envoie à l'urgence pour un rien. Et non, quand je les appelle je ne suis pas paniquée, mais toujours très calme. (De toute façon, c'est pour ça qu'ils sont là, pour nous rassurer si ce n'est pas grave.)

    Pourtant, ce service existe pour désengorger les urgences et on voit bien que les infirmières ne prennent aucun risque. Une chance que la dernière fois je ne les ai pas écoutés parce que je me serais retrouvée à l'urgence d'un hôpital avec mon garçon pour une fissure anale! Déjà que le médecin de la clinique sans rendez-vous semblait exaspéré par notre visite le lendemain, je n'ose pas m'imaginer comment j'aurais été accueillie à l'hôpital (et probablement avec raison).
  11. Vinny 2 octobre 2011 à 05 h 19 min
    Wow I must confess you make some very trenchant piotns.
  12. 14 janvier 2013 à 09 h 21 min
    [...] le vomissement survient dans le cadre d’une chute impliquant la tête, ou si l’enfant présente des signes de déshydratation, consultez [...]

Partager