Une collation pour petits champions!

Une collation pour petits champions!
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
26 février 2010

Depuis le début de l’hiver, nous (ma petite famille) avons une routine de « dimanche plein air ». Randonnée, glissade, ski de fond ou raquette en fonction de la température. Vu le manque de neige, c’est plus souvent de la randonnée qu’autre chose... Peu importe, on bouge, on respire le bon air et on a du plaisir.

Notre plus grand plaisir c’est de voir nos deux petits esquimaux s’amuser, travailler et arriver au but fixé en criant victorieusement « zé gagné » et « é gnagné! ». Évidemment, on s’entend sur le « travailler » : juste marcher avec un habit de neige et des bottes d’hiver est un sport quand on a 1 an et 3 ans! Ils réussissent tout de même à faire des courses, et à gagner tous les deux. Puis, ils prennent répit dans le traîneau ou le sac à dos un moment… ou jusqu’au chalet. Les joues rouges et le nez qui coule, ils arrivent à leur activité préférée : la collation.

Je suis certaine, ou du moins j’aime me convaincre que fillette et fiston aiment le plein air en soi, mais il faut admettre que l’après-plein air, comme l’après-ski fait partie du fun pour tout le monde. Et puis une collation en dehors de la maison, c’est toujours spécial. J’ai beau servir les mêmes aliments, quand je sors le petit contenant de plastique et la gourde (ou encore plus spécial : le jus en boîte), c’est le party!

En reniflant encore, Laura et Benjamin mangent avec appétit les raisins secs et les morceaux de fromage qu’ils ont chacun dans leur contenant. Et je peux comprendre que ce soit avec appétit. La collation est incontournable en temps normal, imaginez après avoir monté l’Everest (ou presque)!

Les enfants ont des besoins relativement élevés qui, avec leur petit estomac, peuvent être difficiles à combler. Les collations sont donc nécessaires pour la majorité d’entre eux. D’un point de vue nutritif, la collation idéale fournit des glucides (sucres) pour calmer rapidement la faim et des protéines pour soutenir plus longtemps. C’est en combinant deux aliments de groupes alimentaires différents qu’on y parvient le plus facilement. À condition que votre enfant ait besoin de 2 aliments, puisque certains se contenteront d’un seul.

Le fromage et les fruits séchés sont un classique chez nous. Le verre de lait avec le muffin ou le biscuit maison – quand je suis assez disciplinée – sont particulièrement appréciés. La barre tendre du commerce (pas trop sucrée) et la boîte de jus (du vrai) sont les gâteries suprêmes!

Et chez vous, quelles collations sont les préférés de vos petits champions?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Partager