Grossesse: les cours prénataux

Grossesse: les cours prénataux

Plusieurs organisations, publiques ou privées, peuvent offrir des cours prénataux.

Les cours prénataux sont une bonne occasion de trouver des réponses à vos questions concernant la grossesse et les premiers moments avec votre nouveau-né. Ils ne sont pas obligatoires, mais on les recommande fortement lors d’une première grossesse. En plus de vous aider dans votre préparation, ils vous permettront de rencontrer d’autres futurs parents et d’échanger avec eux.



Où se donnent les cours prénataux?

Il existe plusieurs types de cours prénataux. Voici les principales formules de rencontres prénatales que l’on retrouve dans plusieurs régions du Québec.

  • Au CLSC de votre région : une infirmière y est généralement responsable de l’animation des rencontres de groupe. Celles-ci sont souvent gratuites, mais certains CLSC demandent des frais d’environ 50 $.
  • Dans des organismes communautaires (ex. : les maisons de la famille et les centres de ressources périnatales) : dans certains cas, les cours sont gratuits avec une référence du CLSC alors que dans d’autres, il faudra débourser une centaine de dollars.
  • Dans une maison de naissance : les mères qui y reçoivent leur suivi peuvent participer à des cours prénataux sans frais, offerts par une sage-femme.
  • Avec une accompagnante à la naissance : ces cours se donnent en privé, en semi-privé ou en groupe. Selon le type de cours choisi, on prévoit entre 150 $ et 350 $. Certaines accompagnantes remettent des reçus permettant de faire rembourser une partie des coûts par un régime d’assurance privée.
  • En ligne : depuis quelque temps, certains professionnels proposent des cours à visionner en ligne. Le prix varie de 50 $ à 150 $.

À quel moment commencer les cours?

Les rencontres débutent généralement entre la 20e et la 25e semaine de grossesse, mais l’inscription peut souvent se faire dès la 12e semaine. Les cours ont lieu le soir ou lors d’une fin de semaine intensive. Les rencontres s’échelonnent sur une période de 4 à 6 semaines.

Qu’est-ce qu’on y apprend?

Le contenu des cours varie d’un endroit à l’autre. Certains sujets demeurent toutefois incontournables : l’évolution de la grossesse et les habitudes de vie à privilégier (alimentation, exercice, etc.), l’accouchement, les soins du nouveau-né l’allaitement et le rôle de parent.

Le père peut-il y participer?

La plupart du temps, on encourage les hommes à accompagner leur conjointe. Les cours prénataux permettent au père d’avoir une meilleure idée de ce qui l’attend et de se sentir outillé lors de l’accouchement et de l’arrivée de bébé. Il appréciera plus particulièrement ces rencontres si on lui donne la parole et s’il a l’occasion d’échanger avec d’autres hommes. La présence du père est aussi avantageuse pour le couple puisqu’elle permet d’amorcer un dialogue. Les cours prénataux proposent en effet des sujets à aborder ensemble tels que vos attentes respectives, la façon dont votre vie va changer ou les ajustements à prévoir (ex. : le congé de paternité ou le partage des tâches).

 

Ressources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES ACCOMPAGNANTES À LA NAISSANCE. Pour trouver une accompagnante dans votre secteur : aqanqad.wordpress.com.
  • CLSC. Pour localiser le CLSC de votre région : sante.gouv.qc.ca/repertoire-ressources. Votre CLSC pourra aussi vous diriger vers les organismes communautaires locaux.
  • ORDRE DES SAGES-FEMMES DU QUÉBEC. Pour trouver une maison de naissance dans votre région ou pour vérifier l’inscription d’une sage-femme à l’Ordre : www.osfq.org.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Lise Ross, infirmière, M.Sc., Centre des naissances du CHUM
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour :
Mars 2014

 

À lire aussi