Réconforter, jouer et enseigner: la période des Fêtes

Réconforter, jouer et enseigner: la période des Fêtes

Les cadeaux offerts et reçus sont au cœur de nombreuses réjouissances pendant le temps des Fêtes. Les enfants en rêvent, et la majorité d’entre eux espèrent en recevoir un grand nombre. Les parents, eux, s’inquiètent à l’idée que la période des Fêtes gâtera leur enfant ou le rendra exigeant. La plupart devront sans doute ramener leur tout-petit à une saine réalité en les orientant vers des rêves plus raisonnables.

Mais qu’en est-il du désir naturel de votre enfant de recevoir de nombreux cadeaux? Ce sentiment le rend-il excessivement exigeant? En réalité, les désirs matérialistes de votre tout-petit ne doivent pas vous inspirer une trop grande inquiétude, à condition que votre famille insiste sur la véritable signification des fêtes de fin d’année : le don aux autres et les rites célébrés dans la joie.

Élever un enfant gentil et généreux

L’approche Réconforter, jouer et enseigner permet aux parents de donner l’exemple et d’élever des enfants gentils et généreux, quel que soit le nombre de cadeaux qu’ils demandent ou qu’ils reçoivent.

Réconforter

Ce sont les relations intimes, cultivées entre les membres de la famille et les amis, qui sont au cœur du sain développement social et affectif des jeunes enfants. Les parents peuvent donner l’exemple pendant le temps des Fêtes en mettant en lumière un aspect important à valoriser durant de cette période : le don à autrui.

Le très jeune enfant, celui à qui on donne de l’amour et du réconfort depuis ses tout premiers jours, celui dont les besoins ont été comblés avec attention, reproduira naturellement et spontanément le geste de donner à autrui. Dès l’âge de 9 mois, un bébé partagera avec ses parents la nourriture qu’il a déjà mâchée. Dès 18 mois, un trottineur serrera contre lui quelqu’un qui pleure ou lui offrira, en guise de réconfort, un jouet en peluche auquel il tient.

Si vous accordez une grande importance à l’aspect « don » du temps des Fêtes, votre enfant apprendra à se préoccuper du sort d’autrui et à tendre la main aux moins chanceux.

Voici des exemples de gestes altruistes que votre enfant peut poser durant cette période.

  • Consacrez un peu de temps à votre enfant pour l’aider à confectionner ses propres « cadeaux » : des présents sans prétention feront l’affaire. Votre tout-petit peut faire des dessins ou des collages et les glisser dans une enveloppe qu’il offrira à grand-mère, à papa ou à d’autres proches.
  • Un grand nombre de casernes de pompiers et d’organismes de bienfaisance organisent des collectes de jouets pour les enfants dont les parents n’ont pas les moyens d’acheter des cadeaux. Incitez votre enfant d’âge préscolaire à choisir un jouet à donner à un organisme de bienfaisance.
  • Lorsque vous faites votre épicerie, prenez, avec votre enfant, le temps de remplir un sac destiné à la banque alimentaire et allez l’y porter ensemble. Les trottineurs excellent dans l’art de remplir les sacs à ras bord.

Jouer

Le jeu est, pour les enfants, l’élément moteur de l’exploration de leur univers, et de la découverte des objets et des personnes qu’ils rencontrent. Réfléchissez aux moyens de mettre en valeur les traditions propres à votre famille pendant la période des Fêtes. La petite enfance est la période rêvée pour faire naître des traditions familiales qui dureront toute la vie. Ainsi, les enfants se sentent enracinés et en harmonie avec les personnes qui les aiment.

Voici quelques idées pour fêter les valeurs familiales grâce au jeu.

  • Les enfants d’âge préscolaire sont des marmitons capables d’aider à confectionner des plats. Les jeunes enfants prennent plaisir à cuisiner et acquièrent, ce faisant, des notions mathématiques et des habiletés motrices importantes.
  • Les trottineurs et les enfants d’âge préscolaire décorent un arbre avec grand plaisir. C’est, pour eux, l’occasion d’apprendre à décider où placer les ornements; et c’est, pour vous, l’occasion de les faire parler des décorations. Mais rappelez-vous que les trottineurs prennent autant de plaisir à retirer des objets qu’à les mettre en place!
  • Si votre famille participe à des cérémonies particulières, permettez à votre enfant d’âge préscolaire de participer à sa manière, par exemple, en mettant en place des bougies.
  • Chantez des chansons de saison, lisez des contes de saison et jouez à des jeux traditionnels en famille.
  • Pendant le temps des Fêtes, allumez chaque soir les lumières extérieures ou celles du sapin avec votre enfant.

Rien n’est jamais trop ordinaire pour faire le bonheur d’un enfant. Et, dans de nombreux cas, ce sont les petits riens qui donnent naissance aux meilleurs souvenirs.

Enseigner

Les jeunes enfants doivent apprendre à communiquer, à interagir avec autrui, à résoudre des problèmes, et à exprimer leurs pensées et leurs sentiments. Profitez de cette période pour donner l’exemple, pour montrer que vous pensez aux autres et que vous tendez la main aux personnes moins chanceuses :

  • Expliquez systématiquement à votre enfant tout ce que vous faites. Les bébés et les trottineurs ne saisissent pas le sens de tous les mots, mais le ton de votre voix leur en dira long.
  • Lisez-lui des contes mettant en scène des personnages et des traditions. Les enfants d’âge préscolaire aiment écouter des histoires. C’est aussi l’occasion pour eux d’entendre de nouveaux mots.
  • Expliquez-lui l’importance de partager, et la joie que les autres ressentent lorsqu’ils reçoivent un cadeau.
  • Photographiez les rites familiaux et confectionnez un album photographique consacré aux fêtes de fin d’année. Utilisez-le comme point de départ pour parler des événements immortalisés par les photographies et des sentiments ressentis alors. Expliquez-leur l’importance de fêter ensemble des rites auxquels vous tenez.

Le temps passé ainsi avec votre enfant permettra d’équilibrer les divers aspects de la période des Fêtes, et vos actes donneront naissance à de tendres souvenirs et à des valeurs favorables qu’il conservera toute sa vie.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2013

 

À lire aussi