Le lien d'attachement et la garderie

Le lien d'attachement et la garderie

La garderie peut-elle nuire au lien d’attachement à votre enfant?

Dès les premiers moments de sa vie, un enfant tisse un lien d’attachement avec ses parents. Avec l’entrée à la garderie, certains parents s’inquiètent de l’effet de la séparation et de l’arrivée de nouvelles personnes sur ce lien bien spécial.



L’influence de la garderie sur l’attachement parent-enfant

La sécurité de l’attachement dépend d’abord de la qualité des interactions parent-enfant. Une garderie de qualité influence donc très peu le lien d’attachement.

Si l’enfant voit une éducatrice régulièrement, un lien d’attachement peut se créer entre eux. Cela aidera l’enfant à gérer ses émotions et à savoir vers qui se tourner à la garderie. Cependant, l’attachement avec les parents demeurera le plus important.

L’âge de l’entrée à la garderie

Le lien d’attachement parent-enfant se construit dans les premiers mois de la vie. Les parents doivent donc passer du temps avec leur enfant à ce moment critique.

Par la suite, peu importe l’âge, l’entrée à la garderie constitue une transition importante pour tous les enfants. C’est pourquoi il est difficile d’établir un âge optimal pour l’entrée à la garderie. La transition se passera généralement bien si l’enfant a développé un lien d’attachement solide avec ses parents à la maison. Ce facteur est donc plus important que l’âge de l’enfant. Si le lien d’attachement développé à la maison est plus faible, l’enfant pourrait vivre une entrée à la garderie plus difficile.

Le type de service de garde

Pour un enfant, la qualité des soins qu’il reçoit de l’adulte est la chose la plus importante. Si les éducatrices et la direction de la garderie s’assurent d’offrir une réponse rapide et chaleureuse aux besoins des tout-petits, choisir un CPE ou une garderie en milieu familial ne fait pas de différence. Vérifiez plutôt le nombre d’enfants par éducatrice et la capacité de celle-ci à bien répondre aux signaux des enfants.

Les éducatrices doivent aussi agir envers les enfants comme de bons parents : être sensibles et répondre de manière prévisible, cohérente et chaleureuse aux demandes des enfants. En assurant la stabilité du personnel (par exemple en évitant un changement d’éducatrice), la garderie peut aussi faciliter l’adaptation de l’enfant à son nouveau milieu.

Faciliter la transition

Quelques stratégies vous aideront à accompagner votre enfant dans son intégration à la garderie.

  • Privilégiez une entrée progressive à la garderie.
Des études indiquent que les tout-petits qui fréquentent des garderies de moindre qualité ou qui y passent plus de 20 heures par semaine avant l’âge de 1 an peuvent développer des troubles d’attachement.
  • Les premières journées, demeurez sur place quelques heures pendant que votre enfant s’intègre avec les autres.
  • Dans le cas d’un bébé, déposez-le vous-même dans les bras de l’éducatrice et restez près de lui pour le consoler.
  • Pour les bébés, si votre situation le permet, venez nourrir ou faire manger votre enfant sur l’heure du dîner.
  • Utilisez des objets de transition, comme une doudou, un toutou, une couverture ou un objet personnel.
  • Mettez en place un rituel de séparation et de retrouvailles.
  • Veillez à ne pas communiquer vos inquiétudes à votre enfant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Diane Dubeau, professeure de psychoéducation et de psychologie
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Septembre 2014

 

Référence et ressource

Il existe au Québec plusieurs types de services de garde (CPE, garderies privées subventionnées ou non, garde en milieu familial et halte-garderie). Dans le but d’alléger le texte, nous avons choisi de privilégier les termes « garderie » et « service de garde » pour représenter les différents milieux de garde québécois.
__________________

  • Guichet unique d’accès aux places subventionnées en services de garde www.laplace0-5.com

À lire aussi