Réconforter, jouer, enseigner: l'entrée à la maternelle

Réconforter, jouer, enseigner: l'entrée à la maternelle

L’entrée de votre enfant à la maternelle représente un profond changement pour vous et pour lui. Vous éprouverez différents sentiments et modifierez vraisemblablement vos habitudes quotidiennes.

Voici comment utiliser l’approche réconforter, jouer et enseigner pendant cette période de transition.

Réconforter

  • Il se peut que votre enfant ait besoin d’être rassuré au sujet de son nouveau professeur et de son nouvel environnement d’apprentissage. Préparez-le à ce changement en lui en parlant à l’avance.
  • Si possible, allez visiter la nouvelle salle de classe et rencontrez son professeur. Il se familiarisera ainsi avec l’école et s’y rendra peut-être plus facilement chaque jour.
  • Incitez-le à participer à des tâches quotidiennes, comme choisir les vêtements qu’il portera le lendemain à l’école. Les routines peuvent lui donner l’impression que l’avenir est prévisible et le sécuriser en lui permettant de prévoir la suite des événements. Il pourra également contrôler, dans une certaine mesure, la nouvelle situation, ce dont il a bien besoin.

Jouer

  • Les journées de votre enfant et les vôtres sont maintenant bien remplies. Vous avez besoin de vous détendre ensemble et de prendre plaisir à la compagnie l’un de l’autre.
  • N’oubliez pas de prévoir des moments privilégiés pour aller à la bibliothèque, pour jouer dans le parc, pour faire cuire des muffins aux bleuets, pour danser au son de musique ou simplement pour vous pelotonner l’un contre l’autre et parler du meilleur moment de votre journée.
  • Donnez à votre enfant des objets avec lesquels il peut « jouer à l’école » avec ses poupées. Il prendra plaisir à leur montrer comment colorier, feuilleter des livres, chanter la chanson de l’alphabet et écrire avec des crayons épais. Les jeux de rôles portant sur ce qu’il vit à l’école lui permettront de s’exercer à utiliser ce qu’il apprend et lui donneront confiance en lui.

Enseigner

  • Avant l’heure du coucher, détendez-vous et lisez ensemble des livres au sujet de la maternelle. Cela permettra à votre enfant de poser des questions et de surmonter peut-être ses peurs.
  • Partagez avec votre enfant quelques-uns de vos souvenirs préférés de l’école. Montrez-lui des photographies de l’école et racontez-lui des anecdotes sur votre salle de classe, sur vos professeurs et sur vos amis. Il pourra trouver des points communs et des différences entre ce que vous avez vécu et ce qu’il vit lui-même. Enfin - et c’est ce qu’il y a de plus important -, il saura que vous avez, vous aussi, déjà été enfant et que vous comprenez ce qu’il traverse.

 

Naitre et grandir.com


      Révision scientifique :
Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Juillet 2011

Références

Il existe au Québec plusieurs types de services de garde (CPE, garderies privées subventionnées ou non, garde en milieu familial et halte-garderie). Dans le but d’alléger le texte, nous avons choisi de privilégier les termes « garderie » et « service de garde » pour représenter les différents milieux de garde québécois.
__________________

À lire aussi