Bégaiement ou hésitation?

Bégaiement ou hésitation?

Mon enfant répète des mots et hésite sur d’autres. Est-ce que cela veut dire qu’il bégaie?

De nombreux parents se tracassent en pensant que leur petit a un problème de bégaiement. Il est toutefois important de garder en tête qu’apprendre à parler demande des efforts importants et que plusieurs enfants connaissent des périodes d’hésitations normales.

Il arrive souvent que les enfants répètent des mots entiers à l’intérieur d’une même phrase au moment où ils apprennent à faire des phrases plus longues, de l’âge de 3 ans à 5 ans. Pendant qu’ils répètent des mots, ils formulent dans leur tête le reste de leur phrase. C’est comme s’ils pensaient plus vite qu’ils peuvent parler! C’est un phénomène qu’ils ne peuvent pas contrôler et qui prend fin habituellement seul.

Vous remarquerez peut-être que cela arrive quand votre petit est fatigué ou énervé, ou quand beaucoup de choses surviennent en même temps. Dans ce temps-là, parler lui demande plus d’effort que d’habitude. Un changement dans la routine entraîne aussi ou aggrave parfois les hésitations.

Comment réagir

Il est important de se rappeler qu’un enfant qui hésite alors qu’il apprend à parler n’est pas moins intelligent et que ses difficultés ne vont pas nécessairement persister. Soyez compréhensif et patient.

Il est fort probable que votre enfant ne se rend même pas compte qu’il répète des mots. Ce qu’il y a de mieux à faire, c’est de ne pas attirer son attention sur ce phénomène. Informez aussi les autres personnes de votre entourage de ne pas lui en parler.

Ne criez jamais contre votre petit et ne le punissez pas parce qu’il répète des mots. Ne lui conseillez pas non plus de ralentir son débit, de prendre son temps ou de réfléchir à ce qu’il dit. En d’autres termes, moins vous prêterez d’attention aux hésitations, moins il est probable que cela deviendra un problème.

Vous pouvez toutefois aider votre enfant en lui parlant lentement et en prenant le temps de l’écouter attentivement. Réduisez quand c’est possible les situations de communication stressantes, comme échanger longuement ensemble lorsque vous êtes entourés d’un groupe bruyant ou quand un autre enfant vous demande de l’attention, par exemple!

Bégaiement : les signes à surveiller
Voici plusieurs symptômes à surveiller pour déterminer si votre enfant a un vrai problème de bégaiement :
  • Il répète une partie des mots, comme « mai-mai-mai-maison ».
  • Il a des tics au visage.
  • Il cligne des yeux.
  • Il a des trépignements.
  • Il retient sa respiration.
  • Il évite certains mots.
  • Il a des expressions de peur ou de panique quand il essaie de prononcer certains mots.
  • Il éprouve une grande difficulté quand il parle.
Si vous notez un de ces symptômes, parlez-en avec son médecin ou contactez l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche Le bégaiement.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste, M. Sc.
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Juillet 2013

 

À lire aussi