Les premiers mots de bébé

Les premiers mots de bébé

Quel bonheur d’entendre les premiers mots de bébé! Partagez le plaisir avec lui.

La période entre 12 et 24 mois est un moment privilégié pour apprendre les mots, car votre enfant devient un grand explorateur. Devant une nouveauté, il explore, émerveillé, cet objet ou ce détail venu à son attention pour la première fois.

« Papa » ou « maman » sont souvent les premiers mots lancés par bébé. Mais votre enfant pourrait vous surprendre en choisissant plutôt de dire un mot que vous lui répétez souvent et qu’il associe à un moment d’attention et d’amour. Par exemple, il pourrait dire le nom de votre animal de compagnie, qui a souvent été répété lorsque vous lui montriez comment le flatter.

Lors de ses premiers efforts pour nommer les choses, votre enfant a besoin d’exemples clairs sur la façon de dire les mots. Lorsque vous êtes dans le parc, par exemple, et qu’il trouve un pissenlit, s’il s’exclame « euw », dites-lui alors : « Ah! Une fleur. Tu as trouvé une fleur. »

Ses tout premiers mots servent à nommer des objets ou à les qualifier : doux, tombé, miam-miam, etc. Peu à peu, il commence à utiliser d’autres sortes de mots pour indiquer des actions.

À son rythme, bébé explore et s’approprie les mots qui le fascinent.

Plus il découvre le monde, plus son vocabulaire s’élargit. Partagez avec lui le plaisir de la découverte, tout en répétant les mots associés à tel objet ou tel détail qui pique sa curiosité. Les objets, les activités et les sentiments dont vous parlez à votre enfant sont une mine d’or pour lui. Il aimera vous imiter et ensuite utiliser ces mots à son tour.

La prononciation

Au début, votre enfant ne prononce pas tous les sons comme vous. Il a besoin de s’exercer avant de bien former tous les sons nécessaires pour articuler le mot désiré. Il peut parfois être difficile de comprendre ce qu’il cherche à dire. Laissez-vous alors guider par ce qu’il regarde ou par le contexte. Si vous êtes dans la cuisine à l’heure de sa collation par exemple, vous pouvez lui dire : « Du jus? Tu voudrais du jus? »

Le rythme d’apprentissage pour bien prononcer les mots varie d’un enfant à l’autre. Pour tous, ce sont les mots entendus qui donnent l’exemple. Votre enfant pourrait même vous montrer qu’il a une idée claire du son avant d’être capable de bien le prononcer. Par exemple, le « ch » étant encore difficile pour lui, il dit toujours « sapeau ». Un jour, vous dites, par distraction, « Mettons ton sapeau, on va sortir. » Avec impatience, il dit « Sapeau! », car votre prononciation ne correspond pas au mot qu’il a en tête.

 

Naitre et grandir.com

      Adaptation web : Équipe Naître et grandir
      Recherche et rédaction : Carolyn Cronk, orthophoniste
      Mise à jour : Mai 2011

 

À lire aussi