Apprendre la patience

Apprendre la patience

La plupart des enfants traversent des phases où ils veulent tout et tout de suite, qu’il s’agisse d’un objet ou de notre attention. Cependant, en grandissant, les enfants doivent apprendre que certaines choses ne sont pas possibles immédiatement et qu’elles nécessitent de la patience.

La capacité à attendre change beaucoup selon l’âge de votre enfant. Avant 1 an, un tout-petit ne comprend pas encore qu’il est une personne à part entière, séparée de son parent. L’attente est donc insécurisante pour lui. Par ailleurs, avant 3 ans, un enfant réagit habituellement avec intensité lorsqu’on lui demande d’attendre, parce qu’il a de la difficulté à comprendre le point de vue de quelqu’un d’autre. Vous pouvez quand même l’habituer à patienter, mais vous devrez lui expliquer en termes très clairs pourquoi vous ne pouvez pas répondre à sa demande maintenant et lui offrir des repères concrets. À partir de 4 ans, l’enfant comprend assez bien la notion d’attente et peut tolérer un certain délai avant qu’on réponde à ses besoins. Il est également plus autonome. Vous pouvez donc lui demander de s’occuper seul un court moment.

Vous êtes occupé et votre enfant fait tout pour avoir votre attention? Voyez comment réussir à le faire patienter.

Pour déterminer comment réagir, demandez-vous si votre enfant cherche votre attention pour satisfaire un besoin ou pour contenter un désir. Un besoin, comme la soif ou aller à la toilette, doit obtenir une réponse rapide. Au contraire, vouloir jouer aux autos est un désir qui peut attendre.

Comme la routine est sécurisante pour les enfants, vous pouvez l’utiliser pour aider votre enfant à comprendre quand son désir pourra être satisfait. Par exemple, dites-lui : « Maintenant, je dois préparer le repas. Je pourrai écouter ton histoire lorsque nous mangerons. Après le repas, je rangerai la vaisselle et je jouerai ensuite avec toi dans le salon. »

Devant l’impatience de votre enfant, il vaut mieux éviter les réactions extrêmes. Si vous répondez trop rapidement à son désir, il n’apprendra pas à attendre et à s’adapter. En revanche, si l’attente est trop longue, il risque de croire que vous n’accordez pas d’importance à ce qu’il vous dit. Écouter votre enfant dans ces moments alimente ses rêves et lui donne envie de les partager de nouveau avec vous.

Pour les aider à patienter

Bien que votre tout-petit soit capable de prévoir une situation en observant les gestes familiers, il est néanmoins difficile pour lui d’évaluer la durée de l’attente, surtout s’il lui semble urgent que vous répondiez à sa demande.

Pour aider votre enfant à patienter, dites-lui pourquoi il doit attendre et quand vous pourrez répondre à sa demande.
  • Mettez des mots sur ce que votre enfant ressent. Cela rendra l’attente plus supportable pour lui. Il comprendra alors que vous avez entendu sa demande et que vous y répondrez sous peu. « Je te lirai une histoire après le nettoyage de la cuisine. Tu vois, je lave le comptoir. Ensuite, je rangerai la vaisselle. Je sais que tu as hâte que j’aie terminé, mais je sais aussi que tu es capable d’attendre. »
  • Les repères temporels concrets aident également votre enfant à attendre. Par exemple, placez des repères visuels (ex. : des petits autocollants en forme d’animaux) sur l’horloge. Vous pourrez ainsi lui demander d’attendre jusqu’à ce que la grande aiguille soit placée sur l’un des animaux.
  • Suggérez une activité à votre enfant qui attend. Vous pouvez aussi lui proposer de devenir votre assistant. Loin de subir l’attente, il s’amusera à participer aux tâches quotidiennes. Les jeunes enfants veulent souvent « aider » leurs parents et poser les mêmes gestes qu’eux.
Aidez votre enfant à parler de son impatience. Valorisez sa capacité à attendre et apprenez-lui à apprivoiser l’attente et la patience. Vous lui donnerez ainsi des outils pour vivre en société.

Rappelez-vous qu’il faut fixer des limites et faire preuve de cohérence. Il peut vous sembler parfois plus facile de fermer les yeux et d’accéder à ses demandes quand votre enfant se montre exigeant. Cependant, cela risque d’encourager ce type de comportement.

Soyez aussi tolérant. Un enfant pense d’abord à ses propres besoins et désirs. Il est donc normal qu’il les exprime. Comme parent, vous pouvez toutefois lui faire comprendre que certaines demandes sont acceptables et que d’autres ne le sont pas.

 

Activités à faire avec plusieurs enfants pour exercer la patience
Les jeux suivants familiarisent les enfants avec le principe du tour de rôle. Une fois ce principe compris, il est plus facile pour eux d’attendre dans diverses situations du quotidien.
  • Jouez au téléphone avec un téléphone jouet. Les enfants voient ainsi concrètement qu’ils ne peuvent pas garder le combiné tout le temps.
  • Invitez les enfants à dessiner sur une feuille à tour de rôle afin de créer une œuvre collective. Une fois, le dessin terminé, applaudissez!
  • Jouez au chapeau-chef, un jeu où les joueurs imitent les gestes de celui qui porte le chapeau. Après trois actions, passez le chapeau au suivant pour qu’il soit chef à son tour.
  • Demandez à chaque enfant, à tour de rôle, quel est son animal préféré, son repas préféré ou tout autre sujet susceptible de l’intéresser. Vous pouvez utiliser un objet pour indiquer clairement qui a le droit de parole. Par exemple, le « bâton de la parole » sera remis à celui qui prend la parole.
  • Demandez aux enfants de reproduire un rythme qu’ils viennent d’écouter. Cela leur permet d’alterner l’écoute et l’imitation.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mai 2016

 

Photo : iStock/gbrundin

 

Références et ressources

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • L’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants.
    Publiée et accessible gratuitement sur Internet, elle couvre des thèmes traitant du développement psychosocial de l’enfant, de la conception à cinq ans, et présente les connaissances scientifiques les plus récentes. Les messages à retenir sur chacun des thèmes, présentés dans un format pratique, sont destinés aux parents et aux intervenants. www.enfant-encyclopedie.com

Pour les enfants :

  • RIVARD, Émilie. Ding! L’impatience. Boomerang jeunesse, 2014, 24 p. (dès 4 ans)
  • AMSALLEM, Baptiste. Clément est impatient. Éditions Auzou, 2012, 16 p. (dès 18 mois)

À lire aussi