La prévention des accidents et des blessures

La prévention des accidents et des blessures
Que faire pour prévenir les accidents et les blessures à la maison?


Les enfants sont curieux et aiment explorer leur environnement. Toutefois, ils ne sont pas toujours conscients des dangers qui les guettent. Pour cette raison, leurs parents et les autres adultes qui s’occupent d’eux doivent leur offrir un milieu sécuritaire. Les blessures, à la maison et autour de la maison, sont d’ailleurs la première cause de mortalité des jeunes enfants. Voici quelques conseils pour prévenir les blessures.

Conseils généraux de prévention des blessures

  • Ne laissez jamais un tout-petit sans surveillance.
Pour savoir si votre maison est sécuritaire, consultez notre outil interactif Votre maison est-elle un endroit sûr?
  • Ne vous fiez jamais à ce que les autres adultes présents surveillent votre enfant, à moins que vous leur ayez clairement demandé.
  • Tentez de prévoir ce que votre tout-petit pourrait faire.
  • Examinez les pièces de votre maison en vous mettant à la hauteur de votre enfant (ex. : pour les bébés, promenez-vous à 4 pattes). Vous verrez ainsi mieux ce qui pourrait risquer de le blesser.
  • Protégez les prises électriques avec des cache-prises pour prévenir une électrocution.
  • À bord d’une auto, installez toujours votre enfant dans un siège d’auto adapté à son poids et à sa taille, même si vous n’allez pas loin et ne roulez pas vite.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul dans une auto. En été, la température monte très vite à l’intérieur d’une auto et peut causer un coup de chaleur pouvant être mortel. En hiver, si la neige bloque le tuyau d’échappement pendant que le moteur tourne au ralenti, l’intérieur de l’auto peut se remplir de monoxyde de carbone et entraîner la mort.

Dodo en sécurité

  • Couchez votre bébé sur le dos jusqu’à l’âge de 1 an. Ne vous inquiétez toutefois pas s’il se tourne sur le ventre par lui-même.
  • Faites dormir bébé dans son propre lit dans votre chambre jusqu’à ce qu’il ait 6 mois, car la recherche montre que le partage de la chambre peut contribuer à réduire le risque de syndrome de la mort subite du nourrisson. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise avec cette recommandation ou que vous n’arrivez pas à dormir avec votre bébé dans votre chambre, ne culpabilisez pas et installez son lit dans sa chambre.
  • Ne couchez jamais votre bébé avec une bavette, un collier, un foulard, une suce attachée à un long ruban ou n’importe quelle autre cordelette avec laquelle il pourrait s’étrangler.
  • Assurez-vous que la bassinette de votre enfant a été fabriquée après septembre 1986 et ne comporte pas de côté qui se baisse.
  • Vérifiez que son matelas est ferme et plat. Il doit être bien ajusté à tous les côtés du lit pour éviter que votre enfant se coince.
  • Ne placez pas de couettes, de couvertures épaisses, d’oreillers pour enfants et adultes, de contours de lit, de toutous et d’autres objets mous dans la bassinette de votre bébé. Il pourrait alors manquer d’air et s’asphyxier.
  • Enlevez de la bassinette les mobiles et les jeux suspendus dès que votre bébé est capable de se mettre à quatre pattes.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur les lits de bébé et d’enfant.

Prévenir les chutes

  • Tant qu’il est tout petit, restez près de votre enfant et assurez-vous qu’il est toujours dans votre champ de vision.
  • Attachez toujours votre enfant lorsqu’il est assis dans une balançoire, un siège pour bébé, une chaise haute ou une poussette.
  • Gardez toujours une main sur votre bébé lorsqu’il est sur la table à langer. Si vous devez vous éloigner pour aller chercher une couche ou une débarbouillette par exemple, prenez votre enfant dans vos bras ou déposez-le par terre ou dans son lit.
  • Ne laissez pas votre bébé sans surveillance sur un divan ou un lit.
  • Lorsque votre enfant est assis dans son siège pour bébé (coquille), placez-le toujours sur le sol, jamais sur une table, un comptoir ou la sécheuse.
  • Lorsque votre bébé est âgé de 3 mois à 5 mois, placez le matelas de la bassinette à la position la plus basse pour éviter qu’il grimpe et se blesse en sortant de sa bassinette. De même, évitez les gros jouets ou toutous sur lesquels il pourrait grimper pour sortir de son lit.
  • En haut des escaliers, installez une barrière de sécurité qui doit être fixée au mur avec des vis. En bas des escaliers, il n’est pas nécessaire d’utiliser un modèle de barrière qui se fixe au mur avec des vis.
  • Si votre tout-petit porte des chaussettes ou des pantoufles, assurez-vous qu’elles soient antidérapantes pour éviter qu’il ne glisse.
  • N’assoyez jamais votre bébé dans une marchette à roulettes, car il pourrait tomber dans l’escalier. La vente de marchettes à roulettes pour bébé est d’ailleurs interdite au Canada depuis 2004, car elles provoquaient de nombreuses blessures graves.
  • Installez des dispositifs de sécurité limitant l’ouverture des fenêtres qui ne sont pas au niveau de la rue.
Le trampoline, un jeu sécuritaire?
Selon la Société canadienne de pédiatrie et l’Académie canadienne de médecine du sport, le trampoline est un jeu risqué pour les enfants. Ces deux organismes déconseillent l’utilisation de trampolines, autant à la maison que dans les cours, car ils peuvent causer de graves blessures (ex. : fractures, dislocations, traumatismes crâniens, blessures pouvant entraîner la paralysie ou même la mort). De plus, la présence de filets de sécurité et une supervision des enfants sur le trampoline ne seraient pas suffisantes pour empêcher les blessures.

Prévenir l’étouffement

Alimentation

  • Supervisez votre enfant pendant les repas et encouragez-le à manger calmement, à ne pas parler la bouche pleine et à bien mastiquer ses aliments.
  • Avant 4 ans, ne donnez pas à votre enfant de petits aliments durs et ronds comme des arachides, des noix, des bonbons durs, des pastilles contre la toux, du maïs soufflé, de la gomme à mâcher, des raisins secs (sauf s’ils sont bien hydratés, dans un muffin par exemple), des raisins frais entiers, des rondelles de saucisse, des carottes et du céleri crus, des aliments piqués sur des cure-dents, du fromage en bâton de type FicelloMD (sauf si effiloché), etc.

Jouets

  • Soyez vigilant lorsque votre tout-petit joue avec des enfants plus âgés, car certains de leurs jouets peuvent présenter un danger d’étouffement (ex. : billes, voitures, petites pièces de jeux de société, casse-têtes dont les morceaux sont petits ou munis d’une cheville, poupées et toutous avec des yeux ou des décorations qui peuvent être arrachés).
  • Ne laissez pas votre tout-petit s’amuser avec un jouet muni d’une longue corde, car elle pourrait s’enrouler autour de son cou.
  • Vérifiez régulièrement les jouets de votre tout-petit afin de vous assurer qu’ils ne comportent pas de pièces sur le point de se détacher.
  • Respectez l’âge recommandé par les fabricants sur les emballages de jouets.
  • Faites porter un cache-cou plutôt qu’un foulard à votre enfant et enlevez les cordons de son capuchon lorsqu’il joue dans une structure de jeux, car il pourrait s’étrangler si son foulard ou un cordon se coinçait dans la structure.

Objets du quotidien

  • Gardez hors de portée de votre tout-petit les petits objets du quotidien tels que les pièces de monnaie, les bijoux, les bouchons de crayons, les aimants, les boutons, les trombones, les piles boutons, les ballons de fête dégonflés, les punaises et les objets de couture.
  • Pour vous assurer qu’un objet est assez gros pour être manipulé par un enfant de moins de 3 ans, essayez de faire entrer cet objet à l’intérieur d’un rouleau de papier de toilette. Si vous y parvenez, c’est que l’objet est trop petit et qu’il doit être gardé hors de sa portée.
  • Rangez les sacs de plastique hors de portée de votre enfant.
  • Fixez les cordons de store de manière à ce que votre enfant ne puisse y toucher. Si possible, utilisez des couvre-fenêtres sans cordon.

Prévenir la noyade

  • Ne laissez jamais un enfant de moins de 6 ans sans surveillance dans la baignoire.
Pour savoir si votre cour est sécuritaire, consultez notre outil interactif Votre cour arrière est-elle sécuritaire?
  • N’utilisez pas les sièges et anneaux de bain pour bébés, car ils présentent un risque de noyade. Selon Santé Canada, ces produits donnent un faux sentiment de sécurité aux parents et ont causé la noyade de plusieurs bébés.
  • Placez un tapis antidérapant dans le fond de la baignoire lorsque votre enfant prend son bain.
  • Fermez la porte de la salle de bain quand personne n’y est et gardez le couvercle des toilettes baissé, car un enfant peut se noyer dans 2,5 cm (1 pouce) d’eau.
  • Surveillez toujours votre enfant quand il est dans l’eau ou à proximité de l’eau (ex. : bain, piscine, lac, rivière). Un enfant peut se noyer en quelques secondes, dans très peu d’eau et sans faire de bruit.
  • Ne vous fiez pas à un frère ou à une sœur de moins de 13 ans pour surveiller votre enfant plus jeune qui se trouve dans l’eau ou près de l’eau.
  • Même s’il y a un sauveteur à la piscine ou à la pataugeoire, assurez-vous que votre enfant reste en permanence dans votre champ de vision. Ne vous fiez jamais aux autres baigneurs pour assurer la sécurité de votre tout-petit.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur la noyade.

Prévenir les brûlures

  • Gardez les liquides chauds (ex. : thé, café, soupe) loin des bords de tables et de comptoirs. Évitez aussi de les boire lorsque vous êtes à côté de votre enfant. Un faux mouvement de votre part ou de sa part pourrait amener le liquide à se renverser sur lui. Pour plus de sécurité, utilisez une tasse avec un couvercle hermétique.
  • Évitez de porter votre enfant dans vos bras ou dans un porte-bébé ventral si vous êtes près de la cuisinière et que des aliments y cuisent.
  • Lorsque vous faites cuire des aliments sur la cuisinière, utilisez les ronds du fond. Si ce n’est pas possible, placez les poignées de casseroles et de poêles vers l’intérieur de la cuisinière de manière à ce que votre enfant ne puisse pas les attraper.
  • Gardez hors de la portée de votre enfant les appareils constituant une source de chaleur (ex. : bouilloire, fer à friser, fer plat) ainsi que leur cordon.
  • Rangez hors d’atteinte les allumettes et les briquets.
  • Vérifiez toujours la température de l’eau du bain à l’aide de votre poignet ou de votre coude avant d’y asseoir votre enfant.
  • Assurez-vous que votre enfant ne joue jamais avec les robinets, car il pourrait se brûler si l’eau devient très chaude.
  • Ne laissez pas votre enfant seul, même pour quelques minutes, si des chandelles sont allumées.
  • Baissez la température de votre chauffe-eau jusqu’à 49 °C (120 °F) si le cadran de réglage de la température est bien visible sur le réservoir.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur les brûlures.

Prévenir un empoisonnement

  • Gardez les produits d’hygiène personnelle (rince-bouche, shampoing, cosmétiques, dissolvant pour vernis à ongles, alcool à friction, peroxyde, parfum, eau de Cologne, etc.) hors de portée de votre enfant.
  • Rangez les produits toxiques (produits ménagers, produits pour laveuse et lave-vaisselle, médicaments, boissons alcoolisées, etc.) dans des meubles fermés et hors de portée de votre enfant, même ceux dont l’ouverture du contenant est à l’épreuve des enfants.
  • Soyez particulièrement vigilant avec les capsules pour lessive et lave-vaisselle, car elles sont très attirantes pour les tout-petits en raison de leurs couleurs.
  • Ayez toujours votre enfant à l’oeil lorsque vous utilisez des produits toxiques.
  • Lisez attentivement les étiquettes avant de donner un médicament à un enfant ou avant d’utiliser un produit ménager.
  • Ne parlez jamais d’un médicament comme s’il s’agissait d’un bonbon.
  • Consultez notre fiche sur les plantes d’intérieur toxiques pour découvrir si les vôtres représentent un risque d’empoisonnement pour votre enfant, car certaines peuvent être toxiques.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur l’empoisonnement et notre outil interactif Prévenir les empoisonnements à la maison.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Debbie Friedman, directrice de la traumatologie, et Lisa Grilli, coordonnatrice en traumatologie, Centre de traumatologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Avril 2017

 

Photo : iStock.com/RapidEye

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • CENTRE DE TRAUMATOLOGIE DE L’HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Prévenir les blessures dans les premières années de vie. www.hopitalpourenfants.com
  • PARACHUTE. Prévention des blessures chez les enfants (0 à 6 ans). www.parachutecanada.org

 

À lire aussi