De la bassinette au lit d'enfant: les règles de sécurité

De la bassinette au lit d'enfant: les règles de sécurité
Votre bébé doit être en sécurité même lorsqu’il dort. Il est donc important de vous assurer que sa bassinette est sécuritaire.


Comment savoir si sa bassinette, son berceau ou son moïse est sécuritaire?

Un bébé doit être en sécurité même lorsqu’il dort. Il est donc important de s’assurer que sa bassinette, son berceau ou son moïse est sécuritaire. Les nouveaux lits de bébé le sont, en principe, puisque Santé Canada réglemente de façon très stricte le marché des lits d’enfants. L’environnement autour de la bassinette, du berceau ou du moïse doit aussi être sécuritaire pour éviter les chutes et les blessures.

Que sa bassinette, son berceau ou son moïse soit neuf ou usagé, assurez-vous que :

  • le lit porte une étiquette précisant qu’il a été fabriqué après septembre 1986, car les lits fabriqués avant septembre 1986 ne sont pas conformes aux normes de sécurité actuelles. Santé Canada stipule même que : « Quiconque annonce, vend ou donne ces lits commet un acte criminel. » De plus, les bassinettes, les berceaux et les moïses sans étiquette indiquant leur année de fabrication ou sans mode d’emploi ne devraient pas être achetés ni vendus;
Santé Canada déconseille l’utilisation de bassinettes de plus de 10 ans, car il y a plus de risque qu’elles présentent des pièces manquantes, brisées ou usées. En plus, les instructions ou mises en garde relatives à ces bassinettes sont souvent absentes.
  • le lit ne comporte pas de découpage décoratif et que les montants d’angle ne dépassent pas 3 mm (0,12 po), car cela peut être dangereux;
  • le lit est en bon état : les vis et les écrous sont bien serrés, aucune pièce n’est manquante ni brisée, il n’y a pas de fissures dans le bois ou le fini du lit;
  • l’espace entre les barreaux ne dépasse pas 6 cm (2 3/8 po);
  • le support du matelas est fixé au cadre de la bassinette avec des vis et non avec un crochet détachable et qu’un outil est nécessaire pour changer la hauteur du matelas;
  • le matelas est bien ajusté à tous les côtés du lit. L’espace entre les côtés du lit et le matelas ne doit jamais dépasser 3 cm (1 3/16 po). Si le matelas est trop petit, l’enfant pourrait se coincer dans cet espace et suffoquer;
  • le matelas est ferme et plat. Pour les bassinettes, son épaisseur ne doit pas dépasser 15 cm (6 po). Pour les berceaux et les moïses, elle ne doit pas dépasser 3,8 cm (1 ½ po).
Nouvelle réglementation pour les lits à côté abaissable
Depuis décembre 2016, la vente, l’importation et la fabrication de bassinettes à côté abaissable sont interdites au Canada. La publicité à leur sujet l’est aussi. Cette réglementation vise à réduire le risque de blessure ou de mort chez les enfants, car ces lits ont été en cause dans 104 incidents entre janvier 2000 et mai 2016, dont un a entraîné la mort.
Comme ces lits sont déjà interdits aux États-Unis, il en reste peu sur le marché canadien. Cependant, certains commerçants pourraient encore en avoir en stock. Ces lits pourraient aussi se retrouver dans des magasins d’articles de seconde main ou dans des ventes-débarras.

Conseils de sécurité lorsque bébé est couché

Pour éviter que votre enfant s’étouffe ou tombe en bas de sa bassinette, voici d’autres règles à respecter :

  • Les couettes, couvertures épaisses, oreillers pour enfants et adultes, contours de lit, toutous et autres objets mous doivent rester hors du lit de bébé, car ils constituent un risque d’asphyxie pour votre enfant. Lorsqu’il est un peu plus grand, votre tout-petit pourrait aussi s’en servir pour grimper et tomber hors de son lit.
Lorsqu’ils sont conformes à la réglementation canadienne en vigueur, le moïse peut être utilisé jusqu’à ce que le nourrisson soit capable de se tourner et le berceau, jusqu’à ce que le bébé soit capable de se mettre à quatre pattes. Par contre, il faut cesser l’utilisation du moïse et du berceau si le bébé a atteint le poids maximal précisé par le fabricant, et ce, même s’il n’a pas encore atteint ces étapes de développement.
  • N’utilisez pas de coussins de positionnement, de couvertures ni de serviettes roulées pour forcer votre bébé à rester couché sur le dos, car ils constituent un risque de suffocation. Si votre bébé se tourne seul sur le ventre, vous pouvez le laisser dormir dans la position qu’il préfère. Continuez toutefois de le coucher sur le dos jusqu’à 1 an.
  • Assurez-vous que le drap-housse est bien ajusté au matelas. Pour réduire les risques de suffocation, la Société canadienne de pédiatrie et l’Académie américaine de pédiatrie recommandent aussi de ne mettre aucune couverture dans la bassinette. L’utilisation d’une gigoteuse est plus sécuritaire pour garder bébé au chaud. Si une couverture est nécessaire, choisissez-en une qui est faite d’un tissu mince, léger et qui respire. Pour éviter qu’elle ne se retrouve sur le visage de votre enfant, fixez-la bien au pied de la bassinette, du berceau ou du moïse en la glissant sous le matelas. Ces mesures pourraient réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson.
  • Placez le matelas de la bassinette à la position la plus basse lorsque votre bébé est âgé entre 3 mois et 5 mois.
  • Installez le lit loin des fenêtres. Si cela n’est pas possible, il est conseillé de poser des barreaux de sécurité à la fenêtre. Il est arrivé que des enfants grimpent hors de leur lit, poussent la moustiquaire et tombent par la fenêtre. De même, évitez de placer un meuble trop proche du lit.
  • Assurez-vous que les ficelles des mobiles et des jeux suspendus ne mesurent pas plus de 15 cm (6 po). Votre enfant ne doit pas être capable de les toucher. Enlevez les mobiles et les jeux suspendus dès que votre bébé est capable de se mettre à quatre pattes.
  • Gardez toujours les cordons de stores, de toiles ou de rideaux hors de portée de votre enfant (que le store ou la toile soit monté ou baissé), car il pourrait tirer dessus ou s’y enrouler et s’étouffer. Si cela n’est pas possible, installez un dispositif de tension pour cordons en boucle.
  • Placez la bassinette de façon à ce que les lampes, les prises de courant, les cordons électriques des moniteurs pour bébé, les rallonges électriques et les petits objets soient hors de portée de votre enfant.
Évitez de faire dormir votre bébé sans supervision dans un parc pour enfants, car les exigences de sécurité pour les parcs ne sont pas les mêmes que pour les lits d’enfant.
  • Ne couchez jamais votre enfant avec une bavette, un collier, un foulard, une suce attachée à un long ruban ou n’importe quelle autre cordelette avec laquelle il pourrait s’étrangler.
  • Ne laissez jamais dormir votre bébé seul dans un lit d’adulte.
  • Même pour une courte sieste, ne couchez pas votre enfant sur un matelas d’eau, un matelas gonflable, un divan, un futon, un fauteuil ou toute autre surface moelleuse, car il risque de suffoquer. Il est aussi déconseillé d’entourer votre enfant de coussins pour l’empêcher de tomber d’un lit. Selon Santé Canada, « l’endroit le plus sécuritaire où devrait dormir un bébé est dans un lit d’enfant. »

Où installer la bassinette?

La Société canadienne de pédiatrie et Santé Canada recommandent aux parents de garder la bassinette, le berceau ou le moïse dans leur chambre jusqu’à ce que leur bébé ait 6 mois, car la recherche montre que le partage de la chambre peut contribuer à réduire le risque de syndrome de mort subite du nourrisson. Mais, si vous n’êtes pas à l’aise avec cette recommandation ou que vous n’arrivez pas à dormir avec votre bébé dans votre chambre, ne culpabilisez pas et installez son lit dans sa chambre.

Lits de type « cododo »
Santé Canada ne recommande pas les lits de type « cododo ». Ces lits comptent généralement trois côtés fermés et un quatrième, ouvert, qui est destiné à être collé sur le lit des parents. Ces lits présentent un risque de suffocation. En plus, le bébé pourrait rester coincé dans l’espace entre les deux lits.

Le passage au lit simple

Votre enfant peut dormir avec un petit oreiller dès qu’il a 2 ans ou qu’il dort dans un « lit de grand ».

Est-il prêt pour le « lit de grand »? Tout dépend de la taille de votre enfant. Pour des raisons de sécurité, Santé Canada recommande de passer de la bassinette au lit simple lorsque votre enfant mesure plus de 90 cm (35 po) ou lorsqu’il est capable de grimper hors de sa bassinette, selon la première éventualité à survenir.

Habituellement, le changement de lit survient vers l’âge de 2 ans. Il peut toutefois se faire plus tôt, vers 18 mois, ou plus tard, vers 2 ans et demi. Cela dépend de l’agilité de votre enfant. Pour réduire le risque de blessure en cas de chute, il est recommandé de choisir un lit simple bas sur pattes.

Des côtés de lit amovibles?

Pour prévenir les chutes sans empêcher leur enfant de sortir de son lit, certains parents ajoutent au lit simple des côtés amovibles, aussi appelés garde-corps. Cependant, ils peuvent présenter un risque de coincement de la tête s’ils ne sont pas bien utilisés. Avant de coucher votre enfant, vérifiez donc toujours que les garde-corps sont bien fixés et qu’il n’y a pas d’espace entre eux et le matelas. Pour des raisons de sécurité, Santé Canada recommande d’attendre que l’enfant ait 2 ans avant de le coucher sur un lit ayant des côtés amovibles.

II existe plusieurs modèles de côtés de lit. Ceux faits de panneaux pleins ou en tissus sont les plus sécuritaires. Avant d’en faire l’achat, assurez-vous que le produit respecte les normes les plus récentes de l’ASTM International (American Society for Testing and Material).

Les lits de transition

On trouve aussi sur le marché des lits de transition (ou lits pour tout-petits). Ils sont plus bas que les lits ordinaires, ce qui réduit le risque de blessure si l’enfant tombe du lit. Ils sont habituellement munis de barres de retenue de chaque côté du matelas et sont moins longs que les lits simples. En général, les lits de transition peuvent servir jusqu’à l’âge de 5 ans environ. Pour savoir jusqu’à quand précisément votre enfant peut dormir dans son lit de transition, reportez-vous aux limites d’âge et de poids indiquées par le fabricant du lit.

Les lits superposés

Tant que votre enfant n’a pas atteint l’âge de 6 ans, ne le laissez pas dormir dans le lit du haut, car les jeunes enfants peuvent facilement en tomber. D’autres sont restés pris entre la barre de protection et le matelas et en sont morts.

Voici quelques conseils afin que votre enfant dorme en sécurité dans un lit superposé :

  • Ne placez pas le lit superposé près d’une fenêtre. Assurez-vous que les cordons de stores, de toiles ou de rideaux ne sont pas accessibles à partir des lits. Aussi, éloignez le plus possible le lit d’une lampe ou d’un ventilateur fixé au plafond.
  • Testez régulièrement la solidité du lit et vérifiez en même temps son état, car des vis ou des écrous peuvent se desserrer avec le temps.
  • Il est important que le lit du haut soit doté de barres de protection sur les quatre côtés. Pour la sécurité de votre enfant, n’enlevez pas les barres de protection situées du côté du mur.
  • Comme pour les lits pour bébés, vérifiez bien que la taille du matelas convient au lit. Si le matelas est trop petit, votre enfant risque de rester coincé entre celui-ci et les barres de protection, et suffoquer.
  • Assurez-vous que votre enfant ne puisse pas passer entre les barreaux des barres de protection. S’il en était capable, il pourrait tomber du lit.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Debbie Friedman, directrice de la traumatologie, et Lisa Grilli, coordonnatrice en traumatologie, Centre de traumatologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2017

 

Photo : iStock.com/RonTech2000

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ Nicole et LE HÉNAFF, Danielle. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Prévention des blessures, Bébés et bambins – Chutes chez les petits enfants. www.hopitalpourenfants.com
  • GOUVERNEMENT DU CANADA. Lits d’enfant, berceaux et moïse. www.canadiensensante.gc.ca
  • PARACHUTE. L’heure de dodo. www.parachutecanada.org
  • RAISING CHILDREN NETWORK. Toddlers, Sleep - Moving to a big bed. http://raisingchildren.net.au
  • SANTÉ CANADA. Communiqué de presse - Le gouvernement du Canada prend le nouveau Règlement sur les lits d’enfant, berceaux et moïses, 29 juin 2016. www.hc-sc.gc.ca
  • SANTÉ CANADA. Sécurité des produits de consommation – La sécurité des lits d’enfants. www.hc-sc.gc.ca
  • SANTÉ CANADA. Sécurité des produits de consommation – Les lits superposés. www.hc-sc.gc.ca
  • SANTÉ CANADA. Votre enfant est-il en sécurité? À l’heure du coucher. www.hc-sc.gc.ca

À lire aussi