Les pieds: les troubles les plus courants

Les pieds: les troubles les plus courants
Le bon développement des pieds et des jambes inquiète souvent. Quand faut-il consulter un médecin ou un podiatre?


Les préoccupations autour des pieds et des jambes de l’enfant sont fréquentes. Pieds plats, marche en canard ou encore marche sur la pointe des pieds. Voici ce qu’il faut savoir des cas les plus courants.

L’enfant qui a les pieds plats

Les bébés naissent avec les pieds plats. L’arche du pied commence à se développer dans les premières années de l’enfance. En effet, les arches plantaires de la plupart des enfants se creusent en grandissant, à mesure que disparaissent les tissus graisseux (« le gras de bébé »), ce qui survient normalement avant l’âge de 3 ans.

Après l’âge de 3 ans, un pied qui reste plat peut quand même être considéré comme normal, à condition que cela ne cause pas de douleurs ou de problèmes lorsque l’enfant marche ou court. Par contre, si votre enfant a des pieds plats douloureux, il est préférable de consulter un médecin ou un podiatre.

L’enfant dont les jambes semblent courbées

Les jambes de l’enfant peuvent paraître légèrement arquées (comme s’il était à cheval) à la naissance. Habituellement, cette courbure disparaît seule. À plusieurs étapes de croissance, l’enfant peut montrer des jambes courbées, et cela est normal. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un podiatre, avant l’âge de 3 ans, afin d’obtenir une évaluation et de déterminer si la courbure des jambes de votre enfant est normale ou encore causée par un problème de santé.

Comme les os de bébé sont moins rigides et plus flexibles que ceux d’un enfant qui marche, de simples exercices d’étirement, suggérés par un podiatre, pourraient corriger le tir. D’autres traitements seront envisagés si les exercices ne suffisent pas. Selon les spécialistes, il est important d’obtenir un diagnostic tôt et de commencer les exercices proposés le plut tôt possible si le problème des jambes courbées doit être corrigé.

De 4 à 6 ans, il est possible que les genoux de l’enfant se touchent (genoux « en X »). C’est une situation normale et ses jambes devraient revenir dans l’axe d’elles-mêmes. Si les genoux de votre enfant continuent à se toucher après l’âge de 6 ans, consultez un médecin ou un podiatre.

L’enfant qui a les pieds vers l’intérieur ou en « canard »

Lorsque l’enfant commence à marcher, il est possible qu’il marche les pieds orientés vers l’intérieur ou vers l’extérieur (marche en canard). Il n’y a pas lieu de s’inquiéter s’il est capable de marcher et de courir sans être gêné. Il est possible que cette anomalie se corrige d’elle-même lorsque l’enfant grandira.

Si votre enfant continue de marcher les pieds vers l’intérieur ou en « canard » longtemps après avoir appris à marcher (6 à 12 mois après ses premiers pas), parlez-en à son médecin ou consultez un podiatre qui pourra lui prescrire des exercices, des attelles ou envisager une chirurgie dans les cas sévères.

L’enfant qui boite

Si l’enfant boite ou se dandine, il est possible que cela soit dû à une maladie ou à une malformation apparue en cours de croissance (ex. : infection qui peut causer l’arthrite septique, subluxation de la hanche à la suite de l’accouchement). Votre enfant devrait voir un médecin ou un podiatre s’il boite ou se dandine.

L’enfant qui marche sur la pointe des pieds

Certains enfants marchent sur la pointe des pieds. Il s’agit en général d’un jeu. L’enfant veut faire « le grand » comme papa et maman, et ses mollets sont infatigables. Cette démarche sur la pointe des pieds peut durer jusqu’aux premières années d’école, et il est rare qu’elle soit causée par un trouble de développement.

Si votre enfant marche sur la pointe des pieds depuis plus de 6 mois, il est conseillé de consulter un podiatre ou d’en parler à son médecin. Les parents devraient être attentifs à la démarche de leur enfant dès les premiers pas.

Pieds nus ou en souliers?
L’enfant qui ne marche pas encore n’a pas besoin de porter des chaussures. En règle générale, avant l’âge de 8 ou 9 mois (moment où certains enfants commencent à se tenir debout et à vouloir faire leurs premiers pas), les souliers ne servent qu’à protéger les pieds du froid.
Lorsqu’un bébé commence à marcher, il est conseillé de le laisser pieds nus dans la maison. Marcher pieds nus permet aux petits muscles du pied de travailler. Cela développe la stabilité de l’enfant, son équilibre, sa coordination et sa force musculaire. Marcher pieds nus lui permet aussi de découvrir la sensation du sol sous ses pieds.
Les premiers souliers du bébé doivent être légers et souples. Les bottines ne sont pas nécessaires. Pour un enfant de plus de 2 ans, il est préférable de choisir un soulier confortable avec une semelle antidérapante qui est légèrement surélevée au talon.

Quand consulter?

Plusieurs troubles entourant la démarche de l’enfant se règlent d’eux-mêmes avant l’âge de 3 ans. Toutefois, consultez un médecin ou un podiatre si :

  • votre enfant a des pieds plats douloureux ou s’il se fatigue en marchant;
  • les genoux de votre enfant continuent à se toucher après l’âge de 6 ans;
  • votre enfant boite ou se dandine;
  • votre enfant marche sur la pointe des pieds depuis plus de 6 mois;
  • votre enfant continue de marcher les pieds vers l’intérieur ou vers l’extérieur longtemps après avoir appris à marcher;
  • votre enfant a les jambes arquées et que cela vous inquiète.

Les bonnes et les mauvaises postures

Certains enfants ont tendance à s’asseoir en « W » ou les jambes repliées vers l’intérieur sous leur corps, ou encore à dormir sur le ventre, les jambes et les pieds tournés vers l’intérieur, sous eux (en « boule »). Ces postures sont parfois la cause des pieds positionnés vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Il est donc important d’enseigner de bonnes postures à votre enfant.

En voici quelques-unes :

  • Assis, le dos bien droit et les jambes allongées devant lui, pieds pointés.
  • Assis, les jambes croisées (en indien).
  • Couché sur le dos ou sur le côté avec les jambes allongées. Le fait de placer un oreiller derrière l’enfant ou entre ses genoux est une bonne façon de l’aider à garder une bonne position de sommeil.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Charles Faucher, podiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2018

 

Photo : iStock.com/katechin

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

 

À lire aussi