La peur du médecin

La peur du médecin
Votre enfant a peur du médecin? Voyez comment l’aider pour faciliter les rendez-vous médicaux.

La peur du médecin est fréquente durant l’enfance. Elle survient parfois chez les bébés vers l’âge de 8 mois, en raison de l’angoisse de séparation. L’enfant se met à pleurer, car il a peur des inconnus et des situations nouvelles. Il s’agit d’une réaction normale qui disparaît petit à petit vers 1 an.

Le plus souvent, la peur du médecin se développe toutefois lorsque l’enfant l’associe à une expérience négative qu’il a vécue (ex. : vaccin, traumatisme et douleur). L’âge peut varier d’un enfant à l’autre, mais les tout-petits âgés de 2 ans à 5 ans sont plus à risque de se mettre à avoir peur du médecin.

Comment l’aider à ne pas avoir peur du médecin?

Avant le rendez-vous

  • Ne faites pas croire à votre enfant que vous l’amenez ailleurs. La veille du rendez-vous ou quelques heures avant, dites-lui qu’il ira voir le médecin.
  • Jouez au médecin avec votre tout-petit ou racontez-lui des histoires qui se passent chez un docteur. Cela lui permettra de visualiser l’examen médical.
Il est important de prendre le temps d’écouter les peurs de votre tout-petit et de le rassurer.
  • Parlez du médecin de façon positive.
  • Évitez d’ignorer, de ridiculiser ou de minimiser la peur de votre enfant.
  • Si votre enfant s’inquiète de la douleur d’une prise de sang ou d’un vaccin, évitez de lui dire que ça ne fera pas mal. Dites-lui plutôt : « Tu sentiras un petit pincement comme une piqûre de moustique. »

Pendant l’examen

  • Prenez le temps de parler avec le médecin au début du rendez-vous. Cela permettra à votre enfant de s’habituer à sa voix et à son visage.
  • Si votre bébé pleure, réconfortez-le en lui parlant et en le touchant. Vous pouvez demander s’il est possible de l’avoir dans vos bras. Avec un enfant plus vieux, consolez-le en lui disant qu’il est normal de pleurer quand on a peur.
  • Soyez calme pour aider votre enfant à se calmer.
  • Apportez un toutou, un jouet, une doudou ou un livre pour distraire et réconforter votre tout-petit.
  • La plupart des médecins mettent les enfants en confiance en leur parlant et en expliquant ce qu’ils font. Si votre médecin ne parle pas beaucoup, n’hésitez pas à commenter ses gestes pour rassurer votre enfant. Par exemple, dites-lui : « Le médecin va regarder ta gorge. »
  • Encouragez les bons comportements de votre enfant avec des phrases comme : « Bravo, tu ne bouges pas! » ou « Tu fais ça comme un champion! »
  • Pour un vaccin, demandez à ce que votre enfant s’assoie sur vous. S’il s’agit d’un bébé, allaitez-le pendant et après l’injection. Cela aidera à calmer la douleur.

Après le rendez-vous

  • Prenez le temps de réconforter et de cajoler votre bébé. Cela le rassurera.
  • Félicitez votre enfant si tout s’est bien passé. Cela lui donnera confiance en ses capacités.
  • Permettez à votre enfant de s’amuser avec les jouets de la salle d’attente ou faites une activité qu’il apprécie (ex. : aller au parc, lire une histoire). La visite chez le médecin sera ainsi associée à quelque chose de positif.

 

Gérer sa propre peur
Les peurs liées aux examens médicaux, aux piqûres ou au sang apparaissent chez certains enfants durant l’enfance en fonction des expériences qu’ils ont vécues. Parfois, ces peurs restent à l’âge adulte. C’est votre cas? Parlez-en à votre enfant sans insister sur vos inquiétudes. Par exemple, dites-lui : « Moi non plus, je n’aime pas aller chez le docteur, mais j’y vais pour qu’il s’assure que je suis en bonne santé. » Si vous pensez que vos propres peurs peuvent rendre votre enfant nerveux, demandez à un autre adulte de venir avec vous au rendez-vous ou laissez votre conjoint ou un autre membre de la famille accompagner votre enfant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-France Haineault, psychoéducatrice, Hôpital de Montréal pour enfants
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Septembre 2016

 

Photo : iStock.com/ferrantraite

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE ET SOCIÉTÉ DE L’AUTISME RÉGION LANAUDIÈRE. Une visite chez le médecin. www.crlamyriade.qc.ca

 

À lire aussi