La maladie de Lyme

La maladie de Lyme
Les cas de maladie de Lyme sont en hausse. Comment la prévenir et reconnaître ses symptômes?

 



Les cas de maladie de Lyme, qui se transmet par la piqûre d’une tique, sont en hausse au Québec. De quoi s’agit-il au juste? Peut-on l’éviter et quels sont les symptômes?

Qu’est-ce que la maladie de Lyme?

Tique pouvant causer la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet aux humains par une piqûre de tique infectée. Au Québec, une seule espèce peut transmettre la maladie. Cette tique vit dans les parcs, les forêts, les boisés et les hautes herbes.

La tique ne peut ni sauter ni voler, mais si quelqu’un marche là où elle vit, elle peut s’accrocher à sa peau. Les enfants sont plus à risque de se faire piquer par une tique, entre autres parce qu’ils sont de petite taille et ont davantage tendance à sortir des sentiers.

Comment prévenir?

La meilleure façon de prévenir la maladie de Lyme est d’éviter la piqûre des tiques. Voici quelques conseils :

  • Portez des vêtements longs et clairs (les tiques seront plus visibles sur les vêtements clairs);
  • Mettez des souliers fermés et des bas;
  • Mettez un chapeau;
  • Restez dans les sentiers aménagés;
  • Évitez le contact avec la végétation;
  • Utilisez un chasse-moustiques.

Les chasse-moustiques à base d’icaridine/picaridine (20 % maximum) et de DEET (10 % maximum) peuvent être appliqués sur les tout-petits à partir de l’âge de 6 mois. Les deux protègent contre les piqûres de tiques et de moustiques. L’icaridine/picaridine est à privilégier pour les tout-petits, car ce produit n’irrite pas la peau. Il est important de suivre les recommandations du fabricant.

Si votre enfant a été piqué par une tique, appelez Info-Santé au 811 pour parler à une infirmière.

Après une journée à l’extérieur, inspectez bien le corps de votre enfant. S’il y a une tique sur sa peau, cela ne veut pas dire que votre enfant va avoir la maladie de Lyme. Le risque que la tique transmette la maladie est faible pendant 24 heures. Cela laisse donc du temps pour la retirer de la peau.

Les tiques peuvent s’accrocher à n’importe quelle partie du corps humain. Elles se trouvent souvent dans des endroits difficiles à inspecter comme :

  • la pliure de la cuisse (aine);
  • le nombril;
  • sous les bras (aisselles);
  • l’intérieur ou autour des oreilles;
  • derrière les genoux;
  • les cheveux.

Quoi faire si vous voyez une tique sur la peau de votre enfant?

  • Prenez une pince fine, comme une pince à épiler;
  • Saisissez la tique avec la pince le plus près possible de la surface de la peau;
  • Tirez vers le haut doucement, mais fermement, en une seule fois;
  • Évitez d’écraser ou de percer la tique;
  • Mettez la tique au réfrigérateur dans un contenant rigide de type flacon de pilules, et n’y ajoutez rien (si vous ou votre médecin souhaitez la faire analyser en laboratoire);
  • Nettoyez la peau avec de l’eau et du savon, puis lavez-vous les mains.
Ce qu’il ne faut pas faire
Pour retirer une tique de la peau, des publications sur les réseaux sociaux suggèrent d’utiliser des produits comme de l’huile essentielle, de l’éther, de la vaseline ou du savon. Pourtant, ces produits ne sont pas sécuritaires et pourraient même être néfastes. En effet, leur utilisation pourrait augmenter le risque de transmission de la maladie de Lyme si la tique est infectée. Ces produits priveraient la tique d’oxygène, ce qui l’amènerait à sécréter davantage de salive et, du coup, à augmenter le risque de transmission de la maladie. L’utilisation d’une pince est la seule méthode qui permet d’enlever de manière efficace et sécuritaire une tique sur la peau.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

Piqûre de tique en forme de cible

Lorsqu’une personne a été piquée par une tique infectée, les symptômes de la maladie de Lyme apparaissent de 3 à 30 jours plus tard. Chez environ 70 % des gens, elle provoque sur la peau des rougeurs de forme ronde ou ovale, qui ressemble à une cible.

Un enfant peut aussi avoir de la fièvre, des maux de tête, une raideur dans le cou, de la fatigue, des douleurs aux muscles et aux articulations.

Si des symptômes apparaissent, il faut rapidement consulter un médecin. La maladie est traitée à l’aide d’antibiotiques. Si elle n’est pas traitée, elle pourrait causer chez l’enfant une paralysie temporaire d’une partie du visage (paralysie de Bell), une méningite ou de l’arthrite.

Une maladie plus fréquente

En 2017, il y a eu 248 cas de maladie de Lyme au Québec. Ce chiffre s’élevait à 179 en 2016, et à 32 en 2011. Pourquoi cette hausse? Les hivers sont moins froids qu’avant et cela pourrait permettre aux tiques de se développer plus facilement.

La grande majorité des cas surviennent en Estrie et en Montérégie. Plusieurs autres régions sont aussi touchées, notamment l’Outaouais, la Mauricie, le Centre-du-Québec, les Laurentides et Lanaudière.

Pas une raison pour ne plus aller jouer dehors

Parmi les douze types de tiques qui vivent au Québec, seules les tiques à pattes noires peuvent transmettre la maladie de Lyme. Toutes les tiques à pattes noires ne sont toutefois pas infectées par le virus qui cause la maladie. Dans les régions du Québec qui comptent le plus de cas de maladie de Lyme, ce serait de 12 % à 50 % des tiques à pattes noires qui seraient infectées.

Malgré l’augmentation du nombre de cas de maladie de Lyme, le risque de contracter cette maladie à la suite d’une piqûre par une tique à pattes noires est par ailleurs faible, indique un rapport publié par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Ce risque est de 1 % à 3 %, même dans les régions du Québec les plus touchées.

Et le virus du Nil?
On entend aussi souvent parler du virus du Nil occidental qui se transmet par des piqûres de moustiques infectés. En 2017, 27 personnes ont été infectées par le virus du Nil au Québec. Cette maladie cause des symptômes semblables à ceux d’un rhume et est sans gravité dans la plupart des cas.

À retenir

  • La maladie de Lyme est transmise par la piqûre d’’une tique infectée.
  • Portez des vêtements longs, mettez du chasse-moustiques et marchez dans les sentiers pour aider à prévenir la maladie de Lyme.
  • Après une sortie dans la nature, inspectez bien le corps de votre enfant et retirez la tique si vous en voyez une.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Alejandra Irace-Cima, médecin-conseil à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mai 2019

 

Photos et illustrations : GettyImages/Imgorthand, GettyImages/Avalon_Studio, GettyImages/viyadaistock

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • INSTITUT NATIONAL D’EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX. Maladie de Lyme - l’INESSS publie une série de recommandations. 29 mai 2019. www.inesss.qc.ca
  • LACOURSIÈRE, Ariane. Les risques de contracter la maladie de Lyme sont faibles, dit un rapport. LaPresse Plus. 31 mai 2019. plus.lapresse.ca
  • LE FIGARO. Maladie de Lyme : comment retirer une tique? sante.lefigaro.fr
  • MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC. Maladie de Lyme. www.sante.gouv.qc.ca
  • MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC. Retrait d’une tique en cas de piqûre. www.sante.gouv.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Le cas de Lyme au Canada : un regard sur les enfants. www.cps.ca

 

Partager

À lire aussi