La nausée et les vomissements

La nausée et les vomissements
« J’ai envie de vomir! » Ces quelques conseils pratiques vous aideront à le soulager.

Les symptômes

Votre enfant :

  • souffre de nausées;
  • vomit le contenu de son estomac (il ne fait pas que régurgiter).

Consultez le médecin si votre enfant :

  • a moins de 3 mois et vomit en projetant violemment ce qu’il rend;
  • continue de vomir après 24 heures de prise d’une solution électrolytique ou vomit dès qu’il recommence à s’alimenter;
  • est irritable ou somnolent;
  • vomit plus de 2 fois après une blessure à la tête;
  • a moins de 3 ans et fait de la fièvre non accompagnée de diarrhée;
  • vomit un liquide jaunâtre, verdâtre ou teinté de sang (ses vomissures contiennent un peu de sang, ou renferment de petits grains noirs ou brunâtres);
  • a le ventre dur, enflé et douloureux entre les moments où il vomit;
  • présente des signes de déshydratation.


Qu’est-ce que les vomissements?

Le plus souvent, la nausée et les vomissements sont des symptômes associés à une gastroentérite. Ils peuvent cependant aussi être associés de façon non spécifique à d’autres infections, telles qu’une infection des voies respiratoires (otite, pharyngite, sinusite, pneumonie) ou une infection urinaire. La nausée et les vomissements peuvent également survenir lorsqu’un enfant est stressé ou perturbé, ou encore pendant un déplacement dans un véhicule (mal des transports).

Il ne faut toutefois pas confondre le vomissement et la régurgitation : la régurgitation est le fait de renvoyer une petite partie de ce qu’on vient d’absorber, habituellement sans projection violente. C’est un phénomène normal chez les nourrissons. Consultez la fiche Rots et reflux gastro-oesophagiens.

Bien que le vomissement cause de l’inconfort et puisse inquiéter l’enfant (et ses parents), il s’agit, le plus souvent, d’une réaction physiologique passagère et sans gravité. Restez calme et assurez-vous que votre enfant absorbe suffisamment de liquides pour diminuer les risques qu’il se déshydrate, c’est-à-dire qu’il perde des liquides organiques (eau et sels minéraux) nécessaires au bon fonctionnement de son corps. La déshydratation peut survenir très rapidement, surtout chez les nourrissons.

Lors d’une infection des voies respiratoires, les vomissements peuvent être provoqués par la toux. Dans ce cas, portez votre attention sur la toux plutôt que sur les vomissements.

Âge : les enfants de tout âge peuvent souffrir de vomissements. Par contre, le mal des transports touche rarement les enfants avant 2 ans. Avant cet âge, l’inconfort en voiture se manifeste plutôt par de l’irritabilité.
Durée : les symptômes disparaissent généralement d’eux-mêmes en quelques heures.
Contagion : si les vomissements sont causés par une gastroentérite, votre enfant est contagieux. Consultez alors la fiche sur la gastroentérite.

Comment traiter?

La prescription du médecin

Dans la majorité des cas, les traitements maison suffisent, et les vomissements cessent en quelques heures. Le premier souci du médecin est de s’assurer que l’enfant ne se déshydrate pas. Un enfant déshydraté, surtout s’il est très jeune, doit être traité immédiatement, et son état peut nécessiter une hospitalisation.

Mal des transports

Des médicaments en vente libre existent pour prévenir le mal des transports. Le plus courant est le Gravol®, dont la durée d’action est de 6 à 8 heures. Même s’il est en vente libre, vous devez demander le Gravol® pour enfants à votre pharmacien, car ce médicament se trouve derrière son comptoir. Ce professionnel de la santé vous indiquera la dose recommandée pour votre tout-petit et le meilleur moment pour l’administrer. Puisque le Gravol® fait dormir, évaluez bien le pour et le contre avant d’en donner à votre enfant pour de courts trajets.

Reconnaître les signes d’une déshydratation
La déshydratation peut toucher les enfants de tout âge, mais elle est plus fréquente chez les nourrissons et chez les jeunes enfants.
En cas de déshydratation légère, on note une diminution de la quantité d’urine et de salive, et aussi de larmes lorsque l’enfant pleure. La couleur de l’urine est plus foncée que d’habitude. L’intérieur de la bouche et la langue est aussi plus sec.
Si la déshydratation s’accentue, les yeux peuvent devenir creux ou renfoncés, et l’état de santé général de l’enfant peut se détériorer.

Soins et conseils pratiques

Chez le nourrisson

  • Si vous allaitez votre enfant, donnez-lui le sein plus souvent, mais moins longtemps que d’habitude. Vous pouvez aussi alterner un boire au sein et un boire au biberon avec une solution électrolytique.
  • S’il s’agit d’un nourrisson nourri au biberon seulement, continuez à lui donner sa préparation habituelle, mais plus souvent et en de plus petites quantités. Alternez avec un biberon de solution électrolytique.

Chez l’enfant

  • Faites-lui suivre une diète liquide pendant les 4 à 6 heures qui suivent l’apparition de ses symptômes. Donnez-lui une solution d’électrolytes. Il est déconseillé de lui donner des « boissons pour sportifs » de type Gatorade®. Elles ne renferment pas la bonne combinaison d’eau, de sucre et de sels minéraux, et pourraient même aggraver les symptômes. Évitez aussi les boissons gazeuses (même dégazées) et les jus de fruits.
  • Il est important que la nourriture solide soit réintroduite assez rapidement dans son alimentation pour éviter qu’il tombe en état de dénutrition, c’est-à-dire qu’il manque de nutriments essentiels. Ne le privez ni de lait (sauf dans les cas de diarrhée importante) ni d’aliments pendant plus de 6 à 12 heures.
  • Pour prévenir le mal des transports, maintenez votre voiture bien aérée et, si possible, climatisée par temps chaud.

 

Peu importe l’âge de l’enfant, la règle est la même pour tous : il faut lui donner suffisamment de liquides pour prévenir la déshydratation. Pour diminuer les nausées et les vomissements de votre petit, faites-lui boire de très petites doses de liquides à des intervalles très rapprochés. Les quantités varient selon l’âge. Si votre enfant a :

  • moins de 6 mois, donnez-lui de 30 ml à 90 ml (de 1 oz à 3 oz) de liquide par heure, soit environ 5 ml (1 c. à thé) toutes les 5 minutes. Augmentez cette quantité petit à petit, en espaçant les moments où vous le faites, selon la tolérance de votre enfant.
  • de 6 mois à 2 ans, donnez-lui de 90 ml à 125 ml (de 3 oz à 4 oz) de liquide par heure, soit environ 10 ml (2 c. à thé) toutes les 5 minutes. Augmentez cette quantité petit à petit, en espaçant les moments où vous le faites, selon la tolérance de votre enfant.
  • plus de 2 ans, donnez-lui de 125 ml à 250 ml (de 4 oz à 8 oz) de liquide par heure, soit environ 15 ml (1 c. à table) toutes les 5 minutes. Augmentez cette quantité petit à petit, en espaçant les moments où vous le faites, selon la tolérance de votre enfant.
Les solutions électrolytiques vendues en pharmacie
Ces préparations servent à prévenir la déshydratation. Elles empêchent ainsi que l’enfant manque de sels minéraux essentiels (électrolytes). Les solutions ne se conservent que 48 heures au réfrigérateur une fois le contenant ouvert. Les sachets de poudre ou les solutions sous forme glacée se gardent plus longtemps. Vérifiez les dates de péremption.
Les médecins recommandent d’utiliser les préparations commerciales. Si vous n’en avez pas sous la main - pendant la nuit, par exemple, donc en attendant l’ouverture de la pharmacie -, vous pouvez préparer une solution de réhydratation de secours à la maison. Vous devez respecter rigoureusement les proportions suivantes :
  • 360 ml (12 oz) de jus d’orange pur, non sucré;
  • 600 ml (20 oz) d’eau bouillie refroidie;
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel.

Comment prévenir?

La gastroentérite est la cause la plus fréquente de vomissements. Consultez la fiche sur cette affection pour savoir comment vous pouvez la prévenir.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Jean Turgeon, pédiatre, CHU Sainte-Justine
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2014

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca.
  • KIDSHEALTH, Parents. « Vomiting ». kidshealth.org.
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques, Votre enfant de la naissance à 5 ans, Faculté de médecine, Université Laval, Québec, 2006.

 

À lire aussi