L'otite moyenne

L'otite moyenne
Otite moyenne : les symptômes; ce que c’est, que faire à la maison? Comment traiter? Comment prévenir?

Les symptômes

Votre enfant :

  • a mal à une ou aux deux oreilles;
  • porte la main à son oreille ou la tire;
  • fait peut-être de la fièvre;
  • entend mal (il ne réagit pas aux sons de faible intensité);
  • a une conjonctivite;
  • manque d’appétit;
  • a peut-être du liquide qui s’écoule d’une de ses oreilles;
  • est irritable, pleure plus et dort moins bien que d’habitude;
  • a une fièvre qui persiste malgré la prise de médicaments pour faire baisser la température (ex.: Tylenol® ou Advil®).

Consultez le médecin si :

  • votre enfant a moins de 6 mois et est fiévreux;
  • les symptômes de votre enfant de plus de 6 mois durent plus de 2 à 3 jours ou s’amplifient;
  • du liquide ou du sang s’écoule de l’oreille de votre enfant;
  • la température de votre enfant de plus de 6 mois excède 39 °C (102 °F) ou s’il fait de la fièvre pendant plus de 2 à 3 jours;
  • votre enfant est somnolent;
  • il a de la difficulté à respirer;
  • il entend mal;
  • il a l’arrière de l’oreille enflé;
  • votre enfant présente des symptômes qui vous inquiètent (comme décrits précédemment).


Qu’est-ce que l’otite moyenne?

L’otite moyenne est une infection de l’oreille qui n’est toutefois pas contagieuse.

Lorsqu’un enfant souffre d’une otite moyenne, du liquide (pus) s’accumule derrière le tympan. Cela cause de l’inflammation et de la pression sur le tympan, qui devient alors bombé. C’est cette pression qui crée de la douleur. Si la pression devient très forte, le tympan peut se perforer et du liquide s’écoule alors de l’oreille.

Il est important de consulter un médecin pour qu’il examine l’oreille de votre enfant. Il pourra alors déterminer si un traitement est nécessaire.

Âge : Ce sont généralement les enfants de 4 mois à 4 ans qui sont les plus touchés par l’otite moyenne, particulièrement les enfants de 6 mois à 3 ans.
Durée de la maladie : De 2 à 3 jours lorsqu’il n’y a pas de complications.
Vaccins : Le vaccin conjugué contre le pneumocoque (une bactérie pouvant causer certaines otites) ou celui contre l’influenza peuvent être indiqués si votre enfant souffre fréquemment d’otites. Parlez-en à votre médecin.

Comment traiter?

La prescription du médecin

Dans la majorité des cas, l’otite moyenne guérit sans traitement au bout de 2 ou 3 jours. Cependant, le médecin peut prescrire un traitement antibiotique :

  • si votre enfant a moins de 6 mois;
  • s’il a :
    - une fièvre de plus de 39 °C,
    - des symptômes qui persistent depuis plus de 2 à 3 jours,
    - une douleur très importante à l’oreille,
    - une difficulté à boire et à manger.

Si le médecin prescrit un antibiotique, poursuivez le traitement jusqu’à la fin, même si votre enfant se sent mieux au bout de 1 ou 2 jours. Un traitement complet diminue en effet le risque de voir apparaître des bactéries résistantes à l’antibiotique utilisé.

Si les symptômes persistent après 2 ou 3 jours malgré le traitement, il est important de faire réévaluer votre enfant par un médecin. Par ailleurs, il se peut que le médecin demande de revoir votre enfant environ 4 semaines après la fin du traitement, pour s’assurer qu’il n’y a plus de liquide à l’arrière du tympan.

Quand faut-il installer des tubes?
Dans certains cas, il peut être nécessaire de procéder à la pose d’un « tube », appelé drain transtympanique. Ce tube qui est installé à travers le tympan permet d’aider le liquide qui reste dans l’oreille à s’écouler à l’extérieur de l’oreille.
Pour savoir si les tubes sont nécessaires, l’enfant sera dirigé vers un médecin spécialiste, un oto-rhino-laryngologiste (ORL). La consultation d’un médecin ORL est suggérée si :
  • l’otite persiste malgré un deuxième traitement d’antibiotiques;
  • l’enfant a eu plus de 4 otites en 6 mois ou 6 en un an;
  • le tympan demeure perforé pendant plus de 6 semaines.

Soins et conseils pratiques

  • Pour soulager la douleur et la fièvre de votre enfant, donnez-lui de l’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®, etc.) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc.) en suivant les indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son âge. Ne donnez pas d’ibuprofène à un petit de moins de 6 mois, et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme de l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.
  • Appliquez sur son oreille une bouillotte, un linge ou un petit sac réchauffé (sac magique).
  • Donnez-lui souvent à boire.
  • Demandez au médecin s’il est indiqué d’utiliser des gouttes antidouleurs pour les oreilles. Il doit d’abord s’assurer que le tympan n’est pas percé.

Comment prévenir?

  • Lavez souvent les mains de votre enfant et les vôtres afin de prévenir les infections des voies respiratoires pouvant causer une otite.
  • Incitez votre enfant à bien se moucher lorsqu’il a un rhume. S’il est trop jeune pour le faire, nettoyez fréquemment son nez à l’eau saline. Consultez les fiches rhume et grippe ou nez bouché pour en savoir plus sur l’utilisation de la solution saline et du mouche-bébé.
  • N’exposez pas votre enfant à la fumée secondaire du tabac.
  • Assurez-vous que votre enfant reçoive bien tous les vaccins prévus selon le calendrier d’immunisation, notamment celui contre les infections à pneumocoque.

Si votre enfant est encore un bébé :

  • Essayez de l’allaiter au moins pendant les 6 premiers mois de sa vie : les études démontrent que les bébés nourris au lait maternel ont moins d’otites.
  • Ne le laissez pas boire son biberon couché. En effet, les bébés qui boivent sur le dos ont tendance à s’étouffer. Le lait peut ainsi remonter dans leur nez et pénétrer dans la trompe d’Eustache qui communique avec l’arrière du tympan. Il vaut donc mieux faire boire votre bébé dans vos bras en surélevant sa tête.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Marie-Claude Brodeur, médecin
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juillet 2017

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

À lire aussi