Infection de la gorge: pharyngite, amygdalite et streptocoque

Infection de la gorge: pharyngite, amygdalite et streptocoque
« J’ai mal à la gorge »… Derrière cette plainte se cache souvent une pharyngite ou une amygdalite.

Les symptômes

Votre enfant :

  • a mal à la gorge;
  • a de la difficulté à avaler;
  • a de la fièvre;
  • a les amygdales enflées et rouges ou elles sont recouvertes de sécrétions blanches, grisâtres ou jaunes;
  • a les ganglions du cou enflés;
  • peut avoir des symptômes du rhume (toux, nez bouché ou écoulement nasal);
  • peut avoir mal au coeur, au ventre et à la tête.

Consultez immédiatement un médecin si votre enfant :

  • prend des antibiotiques pour soigner une infection à streptocoque, mais qu’il n’y a aucune amélioration après 1 ou 2 jours de traitement;
  • a une forte fièvre (40 °C [104 °F] ou plus), des douleurs articulaires, une éruption cutanée ou de la difficulté à respirer.



Qu’est-ce qu’une inflammation de la gorge?

Les maux de gorge sont généralement dus à une infection du fond de la gorge qu’on appelle pharyngite. Si l’infection se propage aux amygdales, on parle plutôt d’une amygdalite. Dans la majorité des cas, les pharyngites-amygdalites sont causées par un virus infectant les voies respiratoires supérieures, comme celui du rhume ou de la grippe. Parfois, une bactérie peut toutefois être en cause. Il s’agit alors d’une infection à streptocoque.

La plupart du temps, les enfants qui souffrent d’une infection à streptocoque n’ont pas de symptômes du rhume, mais ils peuvent se plaindre de maux de ventre et de tête. Les symptômes apparaissent habituellement soudainement et sont accompagnés d’une forte fièvre (39 à 40 °C) qui ne baisse pas malgré l’utilisation de médicaments contre la fièvre.

L’infection à streptocoque est relativement sans danger, mais elle doit être traitée rapidement pour empêcher les complications, réduire la durée de la maladie, atténuer les symptômes et éviter que l’infection se propage. Si certains signes et symptômes suggèrent une origine bactérienne, le médecin voudra donc réaliser un prélèvement de sécrétions de la gorge de votre enfant pour le confirmer.

Âge : La pharyngite-amygdalite est fréquente chez les enfants de 3 à 18 ans. Les infections à streptocoque touchent plus particulièrement les enfants de 3 à 14 ans.
Durée de la maladie : De quelques jours à 1 semaine environ. Elle varie toutefois selon le virus ou la bactérie en cause.
Période de contagion : Dans le cas d’une pharyngite-amygdalite virale, l’enfant est déjà contagieux un peu avant l’apparition des symptômes et pour toute la durée de la maladie. Dans le cas d’une infection à streptocoque, l’enfant cesse d’être contagieux dès qu’il est sous antibiotique depuis au moins 24 heures. Mais, s’il ne suit pas de traitement, il peut être contagieux pendant 21 jours, et même davantage.
Mode de transmission : Par contact direct ou indirect avec les sécrétions des voies respiratoires (nasales ou buccales) d’une personne atteinte (ex. : par la toux, les éternuements, les ustensiles et les brosses à dents).
Quarantaine : L’infection à streptocoque étant très contagieuse, l’enfant malade devrait être retiré de la garderie ou de l’école tant qu’il n’a pas été traité par des antibiotiques durant au moins 24 heures.

Comment traiter?

La prescription du médecin

La pharyngite-amygdalite d’origine virale ne nécessite aucun traitement médical particulier. Par contre, l’infection à streptocoque doit être traitée par des antibiotiques.

Un traitement à base d’antibiotiques permet de réduire la durée de la maladie ainsi que de prévenir les complications et la propagation de l’infection. Il est très important de poursuivre le traitement pendant toute la durée prescrite, même si les symptômes ont disparu. Interrompre le traitement peut entraîner une rechute, causer des complications et favoriser l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Pour éviter une réinfection, jetez la brosse à dents de votre enfant et remplacez-la par une nouvelle 24 heures après le début du traitement antibiotique.

En cas d’amygdalites à répétition ou de complications médicales, le médecin pourrait envisager une chirurgie pour enlever les amygdales.

Soins et conseils pratiques

  • Pour soulager la douleur et la fièvre de votre enfant, donnez-lui de l’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®, etc.) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc.) en vous conformant aux indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son âge. Ne donnez pas d’ibuprofène à un bébé de moins de 6 mois et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.
  • Offrez-lui fréquemment des liquides comme de l’eau ou certains jus. Évitez toutefois de lui donner des jus d’agrumes (orange, citron, pamplemousse), car ils peuvent irriter la gorge. Vous pouvez aussi lui donner des aliments à texture molle comme de la crème glacée ou du yogourt.
  • Vous pouvez aussi donner une cuillérée de miel à votre enfant avant le coucher. Des études, bien que modestes, suggèrent que le miel serait efficace pour apaiser le mal de gorge.
    Ne donnez cependant pas de miel à un enfant de moins de 1 an en raison du risque de botulisme infantile, une maladie rare, mais qui peut avoir de graves conséquences.
  • Si votre enfant a 4 ans ou plus, donnez-lui des bonbons durs sans sucre et des pastilles qui contiennent du miel, des herbes ou de la pectine.
  • S’il est assez vieux pour se gargariser sans s’étouffer, invitez-le à le faire quelques fois par jour avec 2,5 ml (½ c. à thé) de sel dilué dans un verre d’eau tiède.
  • Favorisez des activités calmes. Il n’est pas nécessaire que votre enfant garde le lit toute la journée, mais il doit se reposer.

Les médicaments contre la toux et le rhume sont déconseillés aux enfants de moins de 6 ans.

Comment prévenir?

Pour diminuer les risques que votre enfant contracte une pharyngite, une amygdalite ou une infection à streptocoque, respectez les règles d’hygiène suivantes.

  • Lavage des mains. Lavez-vous les mains avec du savon après avoir été en contact avec une personne infectée ou après avoir touché un objet manipulé par elle. Lavez souvent les mains de votre jeune enfant. Apprenez-lui à le faire lui-même dès que possible, surtout après avoir toussé ou éternué, ou après s’être mouché.
  • Utilisation d’un mouchoir. Apprenez à votre enfant à tousser et à éternuer dans un mouchoir ou, à défaut de celui-ci, dans le creux de son coude plutôt que dans sa main.
  • Désinfection des surfaces de transmission. Nettoyez soigneusement les jouets, les robinets et les poignées des portes, de préférence avec un nettoyant renfermant de l’alcool.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Marie-Claude Brodeur, médecin
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Avril 2018

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • INESS. Pharyngite-amygdalite chez l’enfant et l’adulte : guide d’usage optimal. www.inesss.qc.ca
  • KIDSHEALTH. Parents « Strep Throat », octobre 2011. www.kidshealth.org
  • KIDSHEALTH. Parents. « Tonsillitis », mai 2013. www.kidshealth.org
  • KIDSHEALTH. Parents « Tonsils and Tonsillectomies », mai 2013. www.kidshealth.org
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques. Votre enfant de la naissance à 5 ans. Faculté de médecine, Université Laval, Québec, 2011.
  • MAYO CLINIC. « Strep Throat », décembre 2012. www.mayoclinic.com
  • SOINS DE NOS ENFANTS. « L’angine streptococcique », juillet 2013. www.soinsdenosenfants.cps.ca

À lire aussi