La gale

La gale
Gale : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? comment traiter? comment prévenir?


Symptômes de la gale

Votre enfant :

  • présente une éruption cutanée qui a l’aspect de fils blancs sinueux, de bosses rouges minuscules avec parfois de petites vésicules ou des égratignures. S’il est âgé :
    – de moins de 2 ans, les lésions peuvent apparaître sur la tête, les aisselles, la paume des mains ou la plante des pieds,
    – de plus de 2 ans, les lésions peuvent se trouver sur le ventre, les organes génitaux, les fesses, les poignets ou les coudes, ou encore entre les doigts, au niveau des mamelons, des aisselles, des pieds et des chevilles;
  • présente de nombreuses lésions causées par le grattage;
  • a de très fortes démangeaisons, qui s’intensifient la nuit ou après un bain chaud.

Consultez un médecin si :

  • vous croyez que votre enfant a la gale;
  • votre enfant a été en contact avec une personne infectée.

La gale est très contagieuse et requiert un traitement médicamenteux prescrit par un médecin.

Qu’est-ce que la gale?

La gale est une éruption de la peau causée par un acarien parasite, Sarcoptes scabiei. Il s’agit d’une sorte de mite microscopique qui creuse de petites galeries sous la surface de la peau pour y pondre ses oeufs. Elle cause d’intenses démangeaisons attribuables à une allergie à l’insecte, à ses oeufs ou à ses excréments. L’enfant atteint est pris d’une envie irrésistible de se gratter, surtout durant la nuit ou après un bain chaud.

Les bains et les mesures d’hygiène habituelles peuvent aider à prévenir des complications telles que l’impétigo. Cependant, l’emploi d’un médicament antiparasitaire prescrit par le médecin est nécessaire pour mettre fin à l’infestation de l’enfant touché et pour prévenir la contamination de son entourage.

Contrairement à un mythe répandu, la gale peut atteindre tout le monde, indépendamment du milieu ou de la classe sociale.

Âge : On peut être touché à tout âge, mais la gale frappe le plus souvent les personnes ayant entre 4 et 17 ans.
Durée de la maladie : Les acariens qui causent la gale sont tués dans les 24 à 48 heures suivant le début du traitement. Cependant, les démangeaisons durent généralement de 2 à 4 semaines après le début du traitement. Cela n’indique pas que celui-ci est inefficace : les démangeaisons résultent d’une allergie à l’insecte, même mort.
Période de contagion : La gale est contagieuse jusqu’à 2 jours après le début du traitement.
Mode de transmission : La maladie se transmet par les contacts cutanés (de peau à peau) avec une personne infectée ou avec des vêtements, des serviettes ou de la literie infectée. Il faut savoir que les acariens responsables de la gale peuvent survivre pendant 3 jours dans les tissus.
Période d’incubation : 4 à 6 semaines.
Quarantaine : L’enfant doit être gardé à la maison durant toute la durée du traitement. Il peut retourner à la garderie ou à l’école le lendemain du jour où son traitement sera terminé.

Comment traiter la gale?

On traite la gale à l’aide d’une crème médicamenteuse antiparasitaire prescrite par le médecin (ex. : Nix®, Kwellada®). Lorsqu’un enfant est atteint, il est nécessaire de traiter en même temps toutes les personnes vivant sous le même toit que lui afin d’éviter la propagation des acariens ou tout risque de réinfection. Une seule application est nécessaire, mais il est recommandé d’appliquer un second traitement 7 jours après le premier.

Si votre enfant a plus de 2 ans, étalez la crème médicamenteuse antiparasitaire sur tout son corps, sauf sur sa tête, en portant une attention particulière aux plis de la peau, aux ongles des doigts et des orteils, et à l’aine. Si votre enfant a moins de 2 ans, appliquez la crème sur son corps, son cou et sur toute sa tête, en évitant le pourtour des yeux et de la bouche. Assurez-vous d’en mettre aussi à l’arrière de ses oreilles. Appliquez la crème au coucher et ne vous lavez pas, même pas les mains, avant le lendemain matin.

Souvent, les démangeaisons sont très intenses. Le médecin prescrit parfois une lotion à base de cortisone ou un antihistaminique pour calmer les réactions allergiques. Un antibiotique peut être nécessaire si les lésions sont infectées par une bactérie (impétigo).

Si la gale réapparaît après avoir été traitée, refaites le même traitement avec le même type de produits, en vous assurant que toutes les personnes qui vivent dans votre maison sont traitées. Il ne faut toutefois pas confondre un retour de la gale avec la persistance des démangeaisons liée à une allergie au parasite.

Soins et conseils pratiques

  • Donnez à votre enfant des bains à l’eau fraîche ou appliquez des compresses d’eau fraîche sur ses éruptions.
  • Lavez à l’eau chaude (60 °C [140 °F]) l’ensemble des vêtements, des serviettes et de la literie contaminés.
  • Remisez dans un sac en plastique bien fermé les tissus qui ne peuvent être lavés à l’eau chaude. Laissez-les à l’écart durant 2 semaines afin de tuer tous les acariens parasites : ceux-ci ne survivent pas plus de 3 jours hors de leur hôte.
  • Passez l’aspirateur dans toute la maison et jetez immédiatement les sacs d’aspirateur utilisés.
  • Il est aussi recommandé d’utiliser une poudre antiparasitaire (laissez-la reposer 48 heures au moins) sur les tissus qui ne peuvent être lavés.

Comment prévenir la gale?

Il n’existe pas de traitement préventif contre la gale et il est, bien sûr, impossible d’éviter tous les contacts de peau avec d’autres personnes. On peut, cependant, prévenir les complications (impétigo) en ayant une bonne hygiène.

On peut aussi empêcher la propagation de la gale en traitant les enfants atteints dans les plus brefs délais et en les isolant jusqu’au lendemain du jour où le traitement est terminé. Traiter tous les membres de la famille qui vivent dans la même maison permet aussi d’éviter qu’ils en soient atteints.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juillet 2019

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Partager

À lire aussi