La rougeole

La rougeole
Rougeole : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? comment traiter? comment prévenir?

Les symptômes

Votre enfant :

  • souffre d’une fièvre élevée (40 °C [104 °F] ou plus);
  • a des éruptions (taches) rouges en relief qui ont commencé au visage environ 3 à 5 jours après le début de la fièvre, puis qui s’étendent sur l’ensemble de son corps;
  • a les yeux rouges et larmoyants;
  • présentait des symptômes similaires à ceux d’un rhume les jours précédents (fièvre, toux et écoulement nasal).

Consultez le médecin si vous croyez que votre enfant a la rougeole afin qu’il confirme le diagnostic. Avant votre arrivée, prévenez le personnel de la clinique que votre enfant a possiblement la rougeole.

Les signes de complications

Voici ce que vous devez faire si votre enfant a déjà la rougeole et qu’il présente en plus l’un des symptômes suivants (signes d’une complication possible).

Présentez-vous à l’urgence si votre enfant :

  • a mal aux oreilles ou à la gorge;
  • a la diarrhée.

Demandez une aide médicale d’urgence (9-1-1) si votre enfant :

  • a mal à la tête;
  • semble embrouillé, somnolent;
  • se met à vomir;
  • a du mal à respirer;
  • présente des convulsions.


Qu’est-ce que la rougeole?

La rougeole est une infection causée par un virus devenu de plus en plus rare au Québec grâce à la vaccination. Cependant, cette maladie est très contagieuse chez les personnes qui ne sont pas immunisées.

Les complications ne sont pas fréquentes, mais, si elles se manifestent, elles nécessitent une intervention rapide. Les complications peuvent être une otite, une pneumonie, une bronchite, des convulsions fébriles et, chez les enfants très jeunes, de la diarrhée et des vomissements. Dans de très rares cas, la rougeole peut mener à une encéphalite.

Âge : Les enfants en âge d’aller à la garderie ou à l’école ont plus de risque d’avoir la rougeole.
Durée de la maladie : En l’absence de complications, de 1 à 2 semaines. Les taches rouges disparaîtront en 3 ou 4 jours.
Période de contagion : De 3 à 5 jours avant l’apparition de l’éruption cutanée (ou 1 ou 2 jours avant l’apparition des premiers symptômes) à 4 jours après le début de l’éruption cutanée.
Mode de transmission : Par les gouttelettes de salive et par voie aérienne.
Période d’incubation : Environ 8 à 12 jours entre le contact et l’apparition des premiers symptômes.
Quarantaine : S’il se sent assez bien, l’enfant pourra retourner à la garderie ou à l’école 4 jours après l’apparition de l’éruption cutanée.
Vaccin : Le calendrier de vaccination systématique inclut l’immunisation contre la rougeole. Voir Comment prévenir?

Comment traiter?

La prescription du médecin

Il n’y a pas de traitement particulier pour traiter la rougeole. En l’absence de complications, elle ne nécessite aucun autre traitement que celui contre la fièvre. Il n’existe aucun traitement antiviral permettant d’atténuer les complications.

Parfois, le médecin prescrit un antibiotique pour traiter les complications (otite, pneumonie).

Dans certaines circonstances et sur avis médical seulement, des suppléments de vitamine A pourront être administrés pour diminuer la sévérité de la maladie et le risque que certaines complications surviennent.

Soins et conseils pratiques

  • Favorisez les activités calmes. Il n’est pas nécessaire que votre enfant garde le lit toute la journée, mais il doit se reposer.
  • Donnez-lui souvent à boire.
  • Pour soulager sa fièvre, donnez-lui de l’acétaminophène (Tylenol® ou Tempra®) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc.) en vous conformant aux indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son poids. Ne donnez pas d’ibuprofène à un bébé de moins de 6 mois et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.
  • Surveillez les signes de complications : maux d’oreilles, de gorge ou de tête, vomissements, diarrhée, troubles respiratoires ou convulsions.

Comment prévenir?

La vaccination est le meilleur moyen de protéger votre enfant contre la rougeole.

Le calendrier de vaccination systématique du Québec prévoit l’administration de deux doses du vaccin RRO (rougeole, rubéole, oreillons). Une première injection du vaccin est prévue à 12 mois et une deuxième à l’âge de 18 mois. Pour connaître les autres vaccins prévus, consultez le calendrier de vaccination complet.

Les cas de rougeole déclarés récemment sont considérés comme des éclosions locales. Elles sont généralement causées par des personnes ayant transporté le virus de la rougeole après l’avoir contracté dans un autre pays. Dans d’autres cas, ces éclosions peuvent avoir été causées par un contact avec des communautés locales où les enfants ne sont pas vaccinés.

Rougeole et grossesse
Contracter la rougeole durant la grossesse peut entraîner une fausse couche, une naissance prématurée ou la naissance d’un bébé de faible poids.
Si vous prévoyez devenir enceinte au cours des prochains mois ou si vous êtes en âge de procréer, assurez-vous avec votre médecin que vous êtes immunisée contre la rougeole. Pour être efficace, le vaccin contre cette maladie doit être administré au moins 30 jours avant que vous deveniez enceinte, et il doit s’écouler 1 mois entre les deux doses.
Si vous êtes enceinte, que vous n’êtes pas immunisée contre la rougeole et que vous avez été en contact avec une personne atteinte dans les 7 derniers jours, consultez un médecin pour qu’il juge si des mesures préventives sont nécessaires.
Bébé non vacciné
Il faut aussi consulter un médecin si un bébé de plus de 6 mois non vacciné a été exposé à la rougeole. En principe, les enfants de moins de 6 mois sont protégés par les anticorps maternels, à condition que la mère ait déjà été vaccinée ou qu’elle ait déjà eu la rougeole.
Si un doute existe sur la présence d’anticorps chez la mère, il faut procéder à une injection d’anticorps chez le bébé de moins de 6 mois. Cette injection d’anticorps aide à combattre directement le virus.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juillet 2018

 

Photo : iStock.com/ScrappinStacy

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • AboutKidsHealth. Rougeole. 2014. www.aboutkidshealth.ca
  • Young, MK et autres. Anticorps pour la prévention de la rougeole après l’exposition. 2014. www.cochrane.org
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec, Édition 2018. www.inspq.qc.ca
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. La rougeole : ce que vous devez savoir ». www.hopitalpourenfants.com
  • KIDSHEALTH. Measles. 2018. www.kidshealth.org
  • MAYO CLINIC. Measles. 2018. www.mayoclinic.com
  • SANTÉ QUÉBEC. La rougeole. 2015. www.sante.gouv.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants – Le vaccin RRO (contre la rougeole, la rubéole et les oreillons). 2015. www.cps.ca

À lire aussi