L'arthrite juvénile

L'arthrite juvénile
Arthrite juvénile : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? Comment traiter? Comment prévenir?



Symptômes de l’arthrite juvénile

Votre enfant présente les symptômes suivants durant au moins 6 semaines sans raison apparente (ex. : sans s’être blessé ou avoir fourni un effort exceptionnel) :

  • Raideur à une ou à plusieurs articulations au réveil ou après une sieste
  • Léger boitement ou gêne dans les gestes de certaines articulations (jambes, bras, mains, cou, mâchoire, etc.)
  • Enflure d’une ou de plusieurs articulations
  • Articulations chaudes
  • Présence de nodules fermes sous la peau qui ne causent pas de douleur et qui peuvent bouger

Votre enfant peut aussi faire de la fièvre pendant au moins 2 semaines et avoir sur la peau des plaques de couleur saumonée.

Consultez le médecin si votre enfant présente ces symptômes. Un diagnostic dès le début de la maladie permet de déterminer la forme d’arthrite qui touche l’enfant et de prendre les mesures nécessaires pour prévenir les complications, notamment l’inflammation des yeux, les troubles de la croissance ou l’ostéoporose. Le médecin pourrait vous orienter vers un rhumatologue pédiatrique.

Qu’est-ce que l’arthrite juvénile?

L’arthrite juvénile est une maladie chronique qui apparaît pendant l’enfance. Elle touche environ 3 enfants canadiens sur 1000, ce qui en fait une des maladies chroniques les plus fréquentes chez l’enfant. Elle n’est pas contagieuse et on ne sait pas ce qui la provoque. Elle fait partie de la catégorie des maladies auto-immunes, c’est-à-dire que le système immunitaire s’attaque aux tissus sains en y causant de l’inflammation.

En plus d’être généralement douloureuse, l’inflammation chronique des articulations peut entraîner des anomalies de croissance ainsi que des lésions permanentes (ex. : contractions persistantes des muscles lorsque le membre est plié et déformations des articulations).

Il arrive parfois que l’arthrite juvénile se manifeste après un événement qui a activé le système immunitaire (ex. : infection, blessure). Au lieu de causer de l’inflammation seulement pour combattre l’infection ou la blessure, le système immunitaire de l’enfant se met à causer de l’inflammation en continu.

L’arthrite juvénile comprend plusieurs formes dont l’évolution peut être très variable, d’où l’importance de consulter un médecin pour obtenir une évaluation et un diagnostic. Dans certains cas, après une évolution d’une dizaine d’années (en moyenne) marquée de périodes de poussées et de rémissions, la maladie s’atténue et devient inactive. Cependant, dans environ 50 à 70 % des cas, les symptômes de la maladie persisteront à l’âge adulte.

Âge : L’arthrite juvénile touche les enfants de moins de 16 ans.
Durée de la maladie : De quelques mois à plusieurs années.

Comment traiter l’arthrite juvénile?

Si votre enfant souffre d’arthrite juvénile, il doit être régulièrement suivi par son médecin afin de prévenir les complications.

Comme l’arthrite juvénile se manifeste différemment pour chaque personne, le traitement proposé varie selon l’enfant et selon la gravité des symptômes. Le médecin peut prescrire des médicaments visant à soulager la douleur comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens. D’autres médicaments peuvent être utilisés pour diminuer l’inflammation et ralentir la progression de la maladie.

Dans la majorité des cas, le médecin vous dirigera vers un ergothérapeute ou un physiothérapeute. L’un ou l’autre de ces professionnels établira un plan d’exercices pour assurer la croissance harmonieuse et le développement musculaire adéquat de votre enfant, pour conserver la mobilité de ses articulations ainsi que pour éviter des lésions ou des déformations permanentes.

Il se peut que votre enfant doive porter des orthèses pour soutenir et reposer ses articulations (le jour ou la nuit). Les orthèses permettent aussi d’éviter qu’il développe des problèmes de contraction musculaire. Il est possible qu’une intervention chirurgicale soit nécessaire, mais cela est plutôt rare.

Soins et conseils pratiques

  • Exercice
    Il est important que votre enfant continue à bouger régulièrement afin d’assurer la croissance normale de son corps et de préserver la mobilité et la souplesse de ses articulations. L’exercice fait partie du traitement de l’arthrite juvénile. Bien que votre enfant puisse avoir besoin de repos au moment des poussées d’arthrite et qu’il doive apprendre à ménager ses articulations à certains moments, il faut l’encourager à bouger aussi normalement que possible. Les activités en piscine, idéalement chauffée, sont aussi recommandées.
  • Alimentation
    Assurez-vous que votre enfant mange sainement et de manière équilibrée. S’il cesse de bouger en raison de ses douleurs articulaires, il pourrait prendre du poids. Cela ne ferait qu’augmenter le stress auquel ses articulations sont soumises. Par ailleurs, certains médicaments peuvent causer un gain de poids. Si votre enfant prend de la cortisone ou des corticostéroïdes, assurez-vous qu’il a une alimentation assez riche en calcium et en vitamine D afin d’assurer la croissance normale de ses os et aussi d’éviter une perte de la densité osseuse.
  • Application de chaleur
    Un bain chaud ou l’application de chaleur 3 ou 4 fois par jour sur les articulations peut aider à soulager les douleurs, particulièrement les raideurs articulaires à l’éveil.
  • Massages
    De courts massages de 15 minutes donnés par les parents permettraient de diminuer la douleur et d’augmenter le bien-être des enfants souffrant d’arthrite juvénile. Étant donné que la massothérapie détend les muscles et permet une meilleure oxygénation des tissus, plusieurs organismes d’entraide la recommandent aux personnes arthritiques.

Comment prévenir?

On ne peut pas prévenir l’apparition de l’arthrite juvénile.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2019

 

Photo : iStock.com/JynMeyerDesign

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • KIDSHEALTH. Juvenile Idiopathic Arthritis. 2016. kidshealth.org
  • LOVELL, Daniel J. et autres. « A randomized controlled trial of calcium supplementation to increase bone mineral density in children with juvenile rheumatoid arthritis », Arthritis & Rheumatology, vol. 54, no 7, 2006, p. 2235-2242. www.ncbi.nlm.nih.gov
  • MAYO CLINIC. Juvenile idiopathic arthritis. 2017. www.mayoclinic.org
  • SOCIÉTÉ DE L’ARTHRITE. Arthrite juvénile. 2017. arthrite.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. L’activité physique chez les enfants et les adolescents. 2018. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Les recommandations en matière d’activité physique pour les enfants ayant une maladie chronique précise : l’arthrite juvénile idiopathique, l’hémophilie, l’asthme ou la fibrose kystique. Document de principes, 2010. www.cps.ca

Partager

À lire aussi