La poussée dentaire

La poussée dentaire
Poussées dentaires : les symptômes; ce que c’est; que faire à la maison? comment traiter? comment prévenir?

Les symptômes

Votre enfant :

  • salive beaucoup et a tendance à mordiller;
  • est irritable et pleure facilement;
  • a les joues rouges;
  • mange et dort moins bien que d’habitude;
  • a les gencives un peu gonflées;
  • a une petite bulle bleue sur la gencive – un « kyste d’éruption » – annonçant la percée prochaine d’une dent.

Normalement, les poussées dentaires ne provoquent pas de complications. Si votre enfant présente d’autres symptômes, il souffre probablement d’autre chose. Consultez nos fiches s’il fait de la fièvre (38,5 °C ou plus) ou s’il a la diarrhée ou les fesses rouges.



Qu’est-ce que les poussées dentaires?

Chez certains enfants, l’apparition des dents de lait (aussi appelées « dents primaires » ou « dents de bébé ») passe presque inaperçue, tandis que chez d’autres elle s’accompagne de malaises ou d’inconforts.

Âge des premières dents : Les premières dents percent généralement vers l’âge de 6 mois. Elles peuvent toutefois apparaître plus tôt. Certains enfants naissent même avec une ou deux dents. Dans d’autres cas, les premières dents ne sortent qu’à l’âge de 14 mois.
L’âge d’apparition des dents est très variable. En général, elles sortent toutefois dans l’ordre suivant :
  • les deux incisives du bas, puis celles du haut (entre 6 et 12 mois);
  • les incisives latérales (entre 9 et 13 mois);
  • les premières molaires (entre 13 et 19 mois);
  • les canines (entre 16 et 22 mois);
  • enfin, les deuxièmes molaires (entre 25 et 33 mois).
Dans la majorité des cas, à 3 ans, l’enfant a ses 20 dents primaires.
Pendant ce temps, les 32 dents d’adulte se développent dans les mâchoires. Elles apparaissent entre 6 et 12 ans environ. Quant aux dents de sagesse, elles percent généralement plus tard. Certaines personnes n’ont toutefois pas de dents de sagesse.

Comment traiter?

Soins et conseils pratiques

Les poussées de dents ne nécessitent pas de traitements. Il n’y a rien à faire à part soulager l’inconfort.

N’hésitez surtout pas à réconforter et à cajoler votre enfant quand une de ses dents perce. Les quelques soins qui suivent vous aideront à soulager son malaise ou son inconfort.

  • Frottez-lui doucement les gencives avec une débarbouillette imbibée d’eau froide enroulée autour de votre doigt. Assurez-vous toutefois de bien laver vos mains d’abord.
    Vous pouvez laisser votre bébé mâchouiller la débarbouillette sous votre supervision. Vous pouvez aussi lui masser les gencives très doucement avec une brosse à dents pour bébé aux soies très souples. Utilisez-la avec beaucoup de délicatesse.
  • Donnez-lui un anneau de dentition en caoutchouc. Choisissez-en un qui est incassable, qui ne s’effrite pas et qui est assez gros pour ne pas pouvoir pénétrer entièrement dans la bouche de votre bébé. Idéalement, sa surface doit être texturée. Évitez les anneaux en PVC ou ceux qui renferment du liquide. On peut réfrigérer un anneau de dentition, mais on ne doit pas le congeler. Il ne faut pas non plus l’attacher avec un ruban autour du cou de l’enfant.
À éviter : le collier de noisetier, les légumes crus et le biscuit de dentition
  • S’il est très à la mode dans certains milieux, le collier de noisetier est déconseillé par les autorités médicales, car le bébé risque de s’étouffer si des billes se détachent.
  • Ne donnez pas non plus à votre enfant des morceaux de légumes ou de fruits crus « durs » (pomme, carotte, céleri, etc.) avant l’âge de 2 ans.
  • Les biscuits de dentition sont également déconseillés en raison du sucre qu’ils contiennent qui cause la carie dentaire.
  • Les gels analgésiques topiques sont dangereux, car ils agissent de façon superficielle et risquent de nuire à la capacité du bébé d’avaler.

Comment prévenir?

Il n’est pas possible de prévenir les malaises causés par la poussée dentaire.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Thao Phan, dentiste pédiatrique
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Novembre 2017

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • KidsHealth. « Teething Tots ». www.kidshealth.org
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques : votre enfant de la naissance à 5 ans. Faculté de médecine, Université Laval, Québec, 2006.
  • PRIMEAU, Lise et Micheline POLIQUIN. Prévenir l’asphyxie alimentaire chez le jeune enfant. CHU mère-enfant Sainte-Justine, Canada, 2003.
  • QUINTAL, Marie-Claude et Annie LAPOINTE. Aliments dangereux. Service O.R.L. du CHU Sainte-Justine, Canada, 2007.
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Des dents saines pour votre enfant ». www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • TURGEON, Jean (Dr). « Il fait ses dents », Bien grandir, vol. 6, no 1, février 2011, p. 8-9.

À lire aussi