Le feu sauvage

Le feu sauvage
Les feux sauvages sont plutôt courants et dérangeants. Toutefois, ils sont généralement sans danger.


Symptômes d’un feu sauvage

Votre enfant :

  • a un ulcère près des lèvres qui prend la forme de petits boutons douloureux semblables à de minuscules bulles remplies de liquide et regroupées en grappes;
  • a de la difficulté à manger ou à boire en raison de la douleur;
  • peut faire de la fièvre, mais pas toujours. Elle peut être très élevée (40 oC à 40,6 oC).
Le feu sauvage est causé par le virus de l’herpès simplex de type 1. Ce virus peut aussi causer plusieurs ulcères dans la bouche (gencives, palais, intérieur des joues) de votre enfant ou ailleurs sur son corps. On parle alors d’une infection de la peau ou des muqueuses causée par le virus de l’herpès, car l’expression « feu sauvage » est réservée à l’infection au virus de l’herpès au niveau des lèvres.

Consultez le médecin si votre enfant :

  • a des feux sauvages incommodants à répétition;
  • fait de la fièvre dépassant 40 oC depuis 48 à 72 heures ou si la fièvre est accompagnée d’irritabilité ou de somnolence;
  • a des symptômes qui ne semblent pas vouloir disparaître après trois à cinq jours;
  • a une lésion près des yeux. Le virus de l’herpès peut se transmettre aux yeux avec le contact des mains contaminées si l’enfant gratte un feu sauvage présent ailleurs sur son corps. Le médecin pourrait demander à ce que votre enfant soit évalué par un ophtalmologiste. Le virus de l’herpès peut causer de graves problèmes aux yeux et pourrait même rendre votre enfant aveugle.

Qu’est-ce qu’un feu sauvage?

Le feu sauvage est une infection très répandue causée par le virus de l’herpès simplex de type 1. Ce virus de l’herpès peut aussi toucher la peau ou les muqueuses. On estime qu’à l’âge de 5 ans, de 30 % à 60 % des enfants auront contracté le virus de l’herpès simplex de type 1. Même si cette infection est gênante, elle est généralement sans danger.

Toutes les personnes infectées demeurent porteuses du virus de l’herpès et elles ont des infections récurrentes, parfois sans aucun signe et qui passent inaperçues. Ces personnes sont ainsi contagieuses de façon répétée, ce qui explique pourquoi cette infection est aussi fréquente.

Âge : Votre enfant pourrait être infecté pour la première fois entre l’âge de 6 mois et de 5 ans. Il est toutefois possible que cela passe inaperçu, car la plupart des infections ne présentent pas de symptômes. Votre enfant pourrait alors être porteur du virus sans avoir de feu sauvage.
Durée de la maladie : Entre 4 et 7 jours.
Contagion : Votre enfant est contagieux 2 jours avant l’apparition de son feu sauvage et il le restera jusqu’à ce que le bouton ait complètement disparu.
Mode de transmission : Le virus se transmet essentiellement par la salive ou par un contact direct avec la lésion.
Période d’incubation : Elle varie de 2 à 14 jours, la moyenne étant de 4 jours.
Période de retrait : En principe, il n’est pas nécessaire de retirer l’enfant qui présente un feu sauvage de son milieu de garde ou de l’école. Chez les tout-petits qui n’ont pas encore de bonnes habitudes d’hygiène, il est toutefois préférable de vérifier auprès de la garderie s’il peut s’y rendre malgré son infection. Le partage de certains objets (ex. : crayons, jouets), surtout ceux qui peuvent être portés à la bouche, est à surveiller, car ils peuvent faciliter la transmission du virus. Le virus peut aussi être transmis si l’enfant a des lésions importantes à la bouche qui l’empêchent d’avaler sa salive. Dans ce cas, il faut aussi couvrir la lésion avec un pansement.

Comment traiter?

Chez certains enfants, les symptômes de la première infection causée par le virus de l’herpès, particulièrement si la bouche et les gencives sont atteintes, sont plus importants (plus de douleurs et plusieurs boutons). Vous pouvez alors consulter un médecin, surtout en présence de fièvre. Il pourra prescrire un médicament antiviral à votre enfant pour réduire la gravité et la durée des symptômes, à condition de commencer le traitement dans les 48 heures suivant le début des symptômes.

Une fois la première infection passée, il est possible que votre enfant ait d’autres feux sauvages, car on ne se débarrasse jamais du virus de l’herpès. Les récidives durent habituellement une semaine et, malheureusement, le médicament antiviral n’est pas très utile à cette étape. Certains onguents sont censés diminuer la durée des symptômes, mais leur efficacité n’a pas été prouvée.

Soins et conseils pratiques

Pour soulager votre enfant, offrez-lui de sucer un petit glaçon ou une sucette glacée (popsicle). Essayez également de le faire boire souvent, même s’il a mal, afin d’éviter la déshydratation.

Si votre enfant se plaint de douleurs ou s’il fait de la fièvre, donnez-lui de l’acétaminophène (ex. : Tylenol®, Tempra®) ou de l’ibuprofène (ex. : Advil®, Motrin®) en vous conformant aux indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son poids. Ne donnez pas d’ibuprofène à un bébé de moins de 6 mois, et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.

Comment prévenir les feux sauvages?

  • N’embrassez pas votre enfant sur la bouche si vous, lui ou une autre personne de son entourage a un feu sauvage ou si vous êtes sujet aux feux sauvages.
  • Apprenez-lui à ne pas toucher à son feu sauvage.
  • Nettoyez régulièrement les jouets de votre enfant.
  • Évitez le partage des objets que votre enfant porte à sa bouche (ex. : ustensiles, verres, jouets).
  • Lavez vos mains et celles de votre enfant régulièrement.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juin 2019

 

Photo : iStock.com/somethingway

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Mon enfant n’arrête pas d’avoir des feux sauvages. Comment puis-je les prévenir? www.hopitalpourenfants.com
  • MINISTÈRE DE LA FAMILLE DU QUÉBEC. Bye-bye les microbes! L’herpès labial ou « feu sauvage ». Octobre 2018. www.mfa.gouv.qc.ca
  • VEKEMANS, Gaëlle (Dre). L’ABC de la santé des enfants. 2e éd., Montréal, Les éditions La Presse, 2016, 413 p.

 

Partager

À lire aussi