4 à 5 ans: développement intellectuel

4 à 5 ans: développement intellectuel
Le développement intellectuel de l’enfant de 4 à 5 ans. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement intellectuel

Le développement intellectuel ou cognitif désigne l’acquisition de connaissances, la capacité à penser de façon créative, à être attentif, à comprendre et résoudre des problèmes, à mémoriser des informations et à exercer son jugement.

Le langage

À cet âge :

  • il comprend les longues histoires et les explications logiques;
  • il anticipe des situations, se projette souvent dans le futur ou l’imaginaire, et cela s’observe dans ce qu’il dit;
  • il emploie des mots de vocabulaire précis (par exemple, lorsqu’il voit un canard, il utilisera le bon terme plutôt qu’un terme plus général comme oiseau);
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il fait couramment des phrases avec plus d’un verbe conjugué et il conjugue adéquatement les verbes;
  • il prononce tous les sons correctement sauf peut-être « ch » (comme dans chat), « j » (comme dans jus) et « r ». Il peut aussi avoir de la difficulté à prononcer des suites de consonnes (comme « tr » dans train);
  • il comprend mieux les intervalles de temps, par exemple, le sens des mots « aujourd’hui », « demain » et « hier ».

Les capacités de raisonnement

À cet âge :

  • il comprend comment trier et classer des objets selon leurs caractéristiques comme leur taille ou leur couleur;
  • il est en mesure de placer les objets selon une suite logique (par exemple, il place une perle rouge, deux perles vertes, une perle rouge, deux perles vertes sur un collier) et commence à maîtriser ainsi des concepts mathématiques de base;
  • il aime les jeux où il faut associer des objets;
  • il reconnaît et sait nommer ce qui est plus gros, le plus gros, plus petit et le plus petit;
  • il reconnaît de plus en plus les différentes couleurs et il est en mesure de les nommer précisément;
  • il reproduit les motifs, les séquences et l’ordre;
  • il peut remettre les étapes d’une histoire en ordre en suivant la chronologie des événements;
  • il comprend l’ordre des chiffres;
  • il prend conscience de ses apprentissages à l’aide du soutien de l’adulte et en ressent une fierté qui l’amène à persévérer sur le plan cognitif. Par exemple, il tente de trouver différents moyens de répondre à ses questions ou de nouvelles solutions à un problème.

 

Le langage

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • employer les mots « hier » et « demain » correctement, en les accompagnant des bons temps de verbe (passé ou futur);
  • reconnaître des sons dans des mots (par exemple, « a » dans avion).

Les capacités de raisonnement

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • comprendre les notions de texture, de poids, de position et d’espace;
  • dénombrer des petits ensembles d’objets (par exemple, entre 0 et 10);
  • comprendre différentes formes de mesure (poids, taille et longueur);
  • planifier et effectuer des constructions avec des outils simples. Par exemple, il planifiera la fabrication d’une tour en sélectionnant des blocs de bois et en déterminant le nombre d’étages voulus.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique et il se développe à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement intellectuel.

Réconforter
Lorsque vous lui lisez des livres d’histoires sans illustrations,
 
votre enfant aime ces moments en votre compagnie ainsi que l’occasion qu’il a de se servir de son imagination et de parfaire son vocabulaire et ses aptitudes à comprendre un texte.
Lorsque vous l’encouragez à parler en lui posant des questions ouvertes, par exemple « comment est-ce possible? » ou « pourquoi crois-tu que...? »,
 
votre enfant exerce ses capacités de raisonnement tout en réfléchissant aux liens de cause à effet.
Jouer
Lorsque vous lui donnez des problèmes simples à résoudre, par exemple en lui posant la question « quels sons différents peux-tu faire avec ton corps (doigts, pieds, bouche, etc.)? »,
 
votre enfant utilise sa créativité pour y arriver et exploite son imagination.
Lorsque vous créez un jeu de cartes à mémoriser en vous servant de ses intérêts, par exemple les voitures ou les dinosaures,
 
votre enfant apprend à reconnaître les choses qui sont pareilles et celles qui sont différentes.
Enseigner
Lorsque vous utilisez des objets de la maison ou des aliments pour faire des additions et des soustractions simples, par exemple en posant la question « si j’ai 3 pommes et que j’en mange 1, combien m’en reste-t-il? »,
 
votre enfant commence à comprendre les notions de « plus » et de « moins », et explore les notions de base du calcul.
Lorsque vous soulignez les mots qu’il voit chaque jour, par exemple ceux qui se trouvent sur les panneaux d’arrêt, les étiquettes des boîtes de céréales et des cartons de lait, et les écriteaux « attention, chien méchant »,
 
votre enfant voit le lien entre les mots parlés et les mots écrits.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi, et Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2016

 

Photo : iStock.com/Imagesbybarbara

À lire aussi