Invitation à souper: bien préparer son enfant

Invitation à souper: bien préparer son enfant
Un repas avec de la famille ou des amis? Comment faire en sorte que ce soit agréable pour tous?

Le but d’un souper familial ou avec des amis est de partager un bon repas et d’avoir du plaisir avec ses proches. Cependant, ce genre d’événement devient parfois une source de stress lorsque de jeunes enfants se conduisent mal, ont un comportement perturbateur ou ne respectent pas les consignes de leurs parents.

Voici quelques conseils à suivre pour faire en sorte que cette activité soit agréable pour tous, y compris pour votre tout-petit.

Avant le souper

En lui expliquant les points ci-dessous, vous préparez votre enfant à l’événement et l’aidez ainsi à se sentir en sécurité et en confiance :

  • Informez-le des personnes qui seront présentes au souper.
  • Dites-lui qu’il aura la chance de goûter à de nouveaux plats qu’il trouvera peut-être très bons.
  • Prévenez-le que le repas durera longtemps parce que les adultes aiment bavarder dans ce genre d’occasion.
  • Donnez-lui une collation nourrissante avant le souper. Ainsi, il aura moins faim s’il ne veut pas goûter aux aliments qu’il ne connaît pas.

Pendant le souper

Lorsque vous reconnaissez et comblez ses besoins légitimes, votre enfant se sent rassuré, car il sait qu’il peut compter sur vous et que vous respectez son individualité.

Pour prévenir les problèmes, vous devez tenir compte de ce que l’on considère comme un comportement raisonnable chez un enfant de cet âge lors d’un tel événement. Par exemple, on ne peut s’attendre à ce qu’un tout-petit demeure dans sa chaise haute ou à table pendant plus de 20 à 30 minutes sans chercher à obtenir de l’attention. En interprétant correctement les signes d’impatience manifestés par votre enfant et en y réagissant adéquatement, vous éviterez les crises et les mauvais comportements :

  • Laissez-le aller et venir pendant le souper. Permettez-lui de jouer à proximité de la table entre les services et de revenir se joindre à vous lorsqu’il désire manger encore.
  • Apportez certains de ses jouets préférés et du matériel de bricolage, par exemple des blocs, des petites voitures, ainsi que du papier et des craies de cire. Cela vous permettra de le superviser et d’interagir avec lui à distance, sans que cela perturbe trop le déroulement du repas.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2013

 

À lire aussi