Bégaiement ou hésitation?

Bégaiement ou hésitation?
Mon enfant répète des mots et hésite sur d’autres. Est-ce que cela veut dire qu’il bégaie?


De nombreux parents se demandent si leur tout-petit a un problème de bégaiement lorsqu’il répète souvent des mots dans une phrase. Dans la plupart des cas, il ne s’agit pas de bégaiement, mais plutôt d’hésitations normales.

Pourquoi un enfant répète-t-il des mots dans une phrase?

Un enfant qui hésite alors qu’il apprend à parler n’est pas moins intelligent, et ses difficultés ne vont pas nécessairement persister. Faites preuve de compréhension et de patience.

Il est fréquent qu’un enfant répète des mots entiers à l’intérieur d’une même phrase au moment où il apprend à faire des phrases plus longues, particulièrement entre 3 et 5 ans. En général, l’enfant répète une seule fois des mots de deux syllabes ou plus (ex. : « Je vais manger avec avec maman ») ou des parties de phrases (ex. : « Je vais je vais manger avec maman »).

Ces périodes d’hésitations sont normales, car apprendre à parler demande des efforts importants. De plus, pendant qu’il répète des mots, le tout-petit formule dans sa tête le reste de sa phrase. C’est comme s’il pensait plus vite qu’il est capable de parler. C’est un phénomène qu’il ne peut pas contrôler et qui prend fin habituellement seul.

Les hésitations surviennent aussi souvent lorsque l’enfant est fatigué ou énervé. Dans ces moments-là, parler lui demande plus d’effort que d’habitude. Un changement dans la routine du tout-petit peut aussi entraîner ou aggraver les répétitions de mots.

Comment réagir?

  • Ne faites pas remarquer à votre enfant qu’il répète des mots, car il est fort probable qu’il ne s’en rende même pas compte.
  • Demandez aux personnes de votre entourage de ne pas mentionner les hésitations de votre enfant.
Moins vous prêterez attention aux hésitations de votre enfant, moins elles risquent de devenir un problème.
  • Ne criez jamais contre votre tout-petit et ne le punissez pas parce qu’il répète des mots. Ne vous moquez pas de lui non plus.
  • Ne lui conseillez pas de ralentir son débit, de prendre son temps ou de réfléchir à ce qu’il dit.
  • Aidez votre enfant en lui parlant lentement et en prenant le temps de l’écouter attentivement.
  • Ne complétez pas ses phrases pour lui, laissez-le terminer.
  • Quand c’est possible, évitez les situations de communication stressantes, comme parler longuement avec votre tout-petit lorsque vous êtes entourés d’un groupe bruyant ou quand un autre enfant vous demande de l’attention.

Comment savoir si votre enfant a un vrai problème de bégaiement?

Contrairement aux hésitations normales, le bégaiement est un trouble de la parole. Il se caractérise par des hésitations importantes et fréquentes qui empêchent l’enfant de parler de façon continue (ex. : « Je vvvvvveux a-a-a-ller à la p-p-piscine »).

Le réel bégaiement apparaît le plus souvent entre 2 et 5 ans, mais parfois dès 18 mois. Il peut même arriver qu’il survienne à l’âge scolaire, voire à la puberté. Le bégaiement qui apparaît après 5 ans est plus à risque de persister.

Manifestations d’un vrai problème de bégaiement 

  • L’enfant répète des parties de mots (ex. : « mai-mai-mai-maison »), il allonge des sons (ex. : « le sssoleil ») ou il bloque sur des sons (ex. : « p-p-p-papa »).
  • Il a des tics au visage.
  • Il cligne des yeux.
  • Il a des mouvements involontaires des bras ou des jambes quand il a de la difficulté à dire des mots.
  • Il retient sa respiration.
  • Il évite certains mots sur lesquels il a déjà hésité.
  • Il a des expressions de peur ou de panique quand il essaie de prononcer certains mots.
  • Il éprouve une grande difficulté quand il parle.

Si votre enfant répète des parties de mots, bloque sur certains sons ou les allonge depuis quelques mois, parlez-en au médecin de votre enfant ou contactez un orthophoniste. Un intervenant de votre CLSC pourra vous orienter dans vos démarches, au besoin.

N’hésitez pas à consulter plus rapidement si vous êtes inquiet, si les difficultés de votre enfant lui nuisent au quotidien ou si un ou plusieurs membres de votre famille bégaient ou ont déjà bégayé de façon persistante.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche Le bégaiement.

 

À retenir

  • Répéter des mots ou des phrases est fréquent et normal dans le développement du langage. En fait, ce sont des hésitations normales.
  • Le bégaiement apparaît en général entre 2 et 5 ans. Ce trouble de la parole ne persiste pas nécessairement à long terme.
  • Différent des hésitations normales, le bégaiement consiste à répéter des parties de mots, à allonger un son ou à bloquer sur un son.
  • En cas de bégaiement, l’avis d’un orthophoniste est pertinent.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste, M. Sc.
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mai 2018

 

Photo : iStock.com/starfotograf

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • PERTIJS, M.A.J. et autres. Clinical Guideline Stuttering in Children, Adolescents and Adults. Woerden, NVLF, 2014. www.nedverstottertherapie.nl

 

À lire aussi