Comment inventer une histoire avec son enfant?

Comment inventer une histoire avec son enfant?
Inventer des histoires avec votre enfant lui permet de développer son langage et sa créativité!

 



Vous ne comprenez pas toujours ce que votre petit raconte lorsqu’il invente des histoires? C’est normal! Mais, vous pouvez participer à son récit et l’aider!

Inventer des histoires : les bienfaits

Lorsque vous lisez une histoire à votre enfant, cela l’aide surtout à mieux comprendre le langage, à apprendre du vocabulaire et à se familiariser avec la lecture et l’écriture.

Inventer une histoire et la raconter apporte d’autres bienfaits à votre tout-petit. Cela lui permet de développer son langage, puisqu’il doit faire des phrases et organiser ses idées. Cela lui permet aussi d’utiliser ses connaissances et de développer sa créativité.

À quel âge?

Vers 3 à 4 ans, un enfant peut commencer à inventer des histoires. Toutefois, même s’il peut parler du personnage et du thème, son récit n’est pas très cohérent. De 4 à 5 ans, il fait plus de liens entre les éléments de l’histoire qu’il raconte, mais il n’élabore pas toujours. Habituellement, c’est vers 5 à 6 ans qu’un enfant devient capable de raconter seul une histoire structurée et logique.

Si votre enfant n’a pas d’idée, n’hésitez pas à faire de lui le héros de l’histoire, cela a des chances de l’intéresser!

Vous pouvez toutefois encourager votre tout-petit à imaginer et à raconter des histoires avec vous dès 3 ans. En effet, à cet âge, il améliore sa compréhension du langage et son vocabulaire lorsqu’il écoute vos histoires. Son imagination se développe aussi. Il peut donc commencer à raconter des parties d’histoires inventées avec vous.

Comment inventer une histoire avec votre enfant

Il y a autant de façons d’inventer et de raconter une histoire qu’il y a de parents. Si vous voulez respecter la structure habituelle d’une histoire :

  • Choisissez ensemble un personnage, un lieu et un moment. Suivez l’inspiration de votre enfant pour qu’il s’intéresse à l’histoire.
  • Trouvez ensemble un problème à régler. Sans problème, pas d’histoire! Si votre enfant n’a pas d’idée, donnez-lui des choix : une chicane, un trésor perdu, un chemin qui ne mène nulle part, etc. Toutes les idées sont bonnes. Pour que l’histoire s’étire un peu, proposez-lui des solutions qui ne fonctionnent pas. Le problème est alors long à régler, ou il y en a toujours de nouveaux.
  • Entendez-vous avec votre enfant sur une fin. Souvent, c’est le moment où le problème est résolu. Si votre enfant préfère une fin moins heureuse, vous pouvez suivre son idée. Cela pourrait mener à une conversation intéressante par la suite.

Tout au long de l’histoire, essayez de laisser votre enfant raconter comme il peut un détail ou un obstacle rencontré par le héros. Lorsqu’il n’a plus d’idée ou qu’il s’égare trop, proposez-lui une suite ou posez-lui des questions. Si vous sentez qu’il perd de l’intérêt malgré vos efforts, n’hésitez pas à le guider vers une fin. L’important est que le plaisir soit au rendez-vous.


En manque d’imagination?
Plusieurs parents n’osent pas inventer des histoires, seuls ou avec leur enfant, de peur de manquer d’imagination. Voici quelques trucs :
  • Laissez votre enfant trouver les éléments importants de l’histoire (le personnage, le lieu, le moment et le problème) et notez-les au besoin.
  • Reprenez le personnage et le problème préférés de votre enfant dans différentes histoires, en variant ses aventures avec lui.
  • Proposez à votre enfant d’ouvrir un livre de type imagier au hasard pour trouver le héros de l’histoire. Cela pourrait être, par exemple, un chat, un écureuil et pourquoi pas une cuillère qui parle!
  • Dessinez des personnages et des lieux avec votre enfant, découpez-les et placez-les dans un sac pour piger ce qui sera la base de votre histoire.
  • Observez des objets autour de vous et pensez à une façon de les rendre magiques afin d’en faire des solutions. Par exemple, un tiroir pourrait permettre de se sauver d’un monstre, une table pourrait avoir des pattes qui grandissent jusqu’au ciel, etc.

À retenir

  • Dès 3 ans, votre enfant peut raconter des histoires avec votre aide.
  • Inventer une histoire développe le langage et la créativité.
  • Pour avoir une bonne histoire à raconter avec votre enfant, pas besoin d’avoir beaucoup d’imagination. Il suffit de trouver un personnage, un lieu, un moment et un problème à régler.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Décembre 2019

 

Photo : GettyImages/Design Pics

Partager

À lire aussi