Comment éveiller l’enfant aux mathématiques?

Comment éveiller l’enfant aux mathématiques?

L’apprentissage des mathématiques, ça commence bien avant l’école!


Votre enfant se familiarise avec les mathématiques bien avant son entrée à l’école. En effet, chaque fois que vous comptez ses orteils, lui faites découvrir les formes ou lui demandez de vous montrer laquelle de ses tours de blocs est la plus haute, vous éveillez votre tout-petit aux mathématiques.

Qu’est-ce que l’éveil aux mathématiques?

L’éveil aux mathématiques permet à l’enfant de comprendre les nombres afin de pouvoir les utiliser par exemple pour compter, mesurer, estimer et comparer. C’est aussi l’occasion pour le tout-petit de découvrir les formes géométriques (ex. : cercle, carré, triangle) et de développer son raisonnement spatial.

Voici les principales habiletés liées à l’éveil aux mathématiques :

  • Savoir compter en récitant les chiffres dans l’ordre de 1 à 10 et, plus tard, pouvoir compter des objets pour déterminer combien il y en a.
  • Reconnaître les chiffres (les symboles) de 1 à 10.
  • Comprendre le sens des nombres. Par exemple, savoir que 3 vient après 2; comprendre que 3, c’est 1 de plus que 2 et 1 de moins que 4.
Vous avez un rôle à jouer pour éveiller la curiosité de votre enfant pour les mathématiques.
  • Mesurer des quantités. Dire par exemple s’il y a beaucoup ou peu de lait dans un verre.
  • Faire des comparaisons. Comparer des jouets et reconnaître, par exemple, parmi des tours de blocs celle qui est la plus haute et celle qui est la plus petite. Cette notion comprend aussi le regroupement d’objets (ex. : classer ensemble les voitures de la même grandeur ou de la même couleur).
  • Reconnaître des suites. Mettre des choses en ordre de grandeur du plus petit au plus grand ou reconnaître une séquence de billes dans un collier (ex. : 2 billes bleues, 2 billes rouges, 2 billes bleues, 2 billes rouges, etc.).
  • Reconnaître les principales formes géométriques (cercle, triangle, carré et rectangle).
  • S’orienter dans l’espace en reconnaissant des directions et des positions, comme assis, debout et couché, de même que des notions comme près et loin, devant et derrière, en haut et en bas, monter et descendre, en dessous et au-dessus, avant et après.

Pourquoi éveiller les tout-petits aux mathématiques?

Une mère et sa fille font une tour avec des blocs en bois.

Même si l’enfant développe naturellement quelques connaissances en mathématiques durant la petite enfance, il est important que les parents encouragent ces apprentissages en mettant du matériel à la disposition de leur tout-petit (ex. : blocs, épingles à linge ou jetons pour classer, pour mesurer ou pour comparer). Les mathématiques l’aident, entre autres, à développer son raisonnement et à comprendre le monde qui l’entoure.

De plus, les enfants qui sont en contact avec les mathématiques durant la petite enfance ont plus de facilité à l’école dans cette discipline, mais aussi en lecture, en écriture et en sciences. Cela peut s’expliquer par le fait que l’éveil aux mathématiques favorise le développement cognitif global et le développement de la pensée. À long terme, l’éveil aux mathématiques a aussi un effet positif sur la réussite scolaire.

Pas besoin d’aimer les maths pour éveiller son enfant aux mathématiques
Tous les parents peuvent éveiller leur enfant aux mathématiques, même ceux qui ont eu des difficultés à l’école. Il suffit de rester dans la simplicité et d’utiliser les occasions de la vie quotidienne pour parler de chiffres, de formes et de quantités avec votre enfant. Le simple fait de lui demander d’aller chercher ses souliers exerce des habiletés comme classer et comparer des objets pour trouver la bonne paire.

Les principales étapes de l’éveil aux mathématiques

Compétences mathématiques acquises entre 0 et 12 mois

0 à 4 mois

  • Le bébé peut faire la différence entre une image représentant 2 points et une autre avec 3 points.
  • Il est surpris quand une marionnette fait un plus grand nombre de sauts qu’à l’habitude.
  • Il observe la dimension, la forme et la couleur des objets.

5 à 6 mois

  • Le bébé peut voir la différence entre un pot plein d’eau et un pot à moitié plein.
  • Il est surpris de voir 3 jouets quand il ne devrait y en avoir que 2.

7 à 12 mois

  • Le bébé prend les objets à sa disposition pour en faire un ensemble.
  • Il peut empiler des blocs pour en faire des structures (ex. : des tours) ou emboîter des contenants l’un dans l’autre.
  • À partir de 9 mois, il peut faire la différence entre 2 grands ensembles de jouets, même si les ensembles contiennent presque un nombre identique de jouets. Par exemple, il peut remarquer qu’un ensemble de 8 jouets est différent d’un ensemble de 10 jouets.

Compétences mathématiques acquises entre 1 et 3 ans

Les compétences mathématiques font partie des nombreuses habiletés que l’enfant développe au fil du temps comme le langage, la motricité et les habiletés sociales.
  • Le tout-petit commence à nommer des nombres.
  • Il peut apprendre à réciter les nombres de 1 à 10.
  • Il essaie de compter en utilisant les nombres, même si ceux-ci ne sont pas dans le bon ordre.
  • Il comprend quelques notions spatiales comme « près de », « à côté », « en haut » et « en bas ».
  • Autour de 2 ans, le tout-petit sait que quand 1 objet est soustrait de 2 objets, il en reste 1.
  • Il sait aussi que quand 1 objet est ajouté à 2 objets, il devrait y en avoir 3 en tout.
  • Il est capable de faire des regroupements d’objets qui ont des caractéristiques semblables, par exemple qui ont la même forme, la même grosseur ou la même couleur.
  • Il commence à utiliser les mots « plus que », « moins que » et « égal ».

Compétences mathématiques acquises entre 3 et 5 ans

  • L’enfant est capable de reconnaître et de nommer le cercle et le triangle. Le carré et le rectangle s’ajoutent vers 4 ans.
  • À 3 ans, il est capable de dire combien il y a d’objets dans un ensemble de 3 sans les compter (ex. : 3 doigts). De même, à 4 ans, il le fait pour un ensemble de 4 objets et, à 5 ans, pour un ensemble de 5 objets.
  • Il commence à créer des formes avec du matériel.
  • Vers 4 ans, quand il compte des objets, il sait que le dernier nombre qu’il a dit répond à la question « Combien d’objets y a-t-il? ».
  • Il commence à tracer ou à dessiner certains chiffres.

Veuillez noter que ces étapes associées à l’âge sont présentées à titre indicatif seulement. Chaque enfant est unique et se développe à son rythme. Si vous avez des inquiétudes quant à son développement, parlez-en à son médecin.

Activités pour éveiller votre enfant aux mathématiques

Une mère compte les orteils de son bébé.

Pour éveiller un enfant aux mathématiques, il n’est pas question de jouer à l’école avec lui. Il suffit plutôt de profiter des activités quotidiennes pour, par exemple, utiliser les chiffres, comparer la grosseur de différents objets, mesurer des quantités. Il est d’ailleurs possible de « parler mathématiques » de manière très simple avec votre enfant dès son plus jeune âge.

Voici comment vous pouvez inclure les mathématiques dans vos activités quotidiennes :

  • Comptez à voix haute les doigts ou les orteils de votre bébé quand vous le changez de couche ou lui donnez son bain.
  • Adoptez un vocabulaire précis lorsque vous parlez à votre enfant. Par exemple, au lieu de dire simplement « Regarde les ballons! », vous pouvez dire « Regarde, il y a 2 ballons : un gros ballon et un petit ballon. ».
  • Utilisez des chiffres lorsque vous parlez avec votre tout-petit. Dites par exemple : « Regarde, il y a 3 fleurs blanches dans le gazon : 1-2-3! » ou « Est-ce que tu vois les 2 oiseaux en haut dans le ciel? »
  • Chantez des comptines qui utilisent des chiffres à votre enfant (ex. : Violette, J’ai deux yeux, Nous irons au bois, Un kilomètre à pied). Elles lui permettent d’apprendre à reconnaître les chiffres et à compter.
Au début, votre enfant ne comprend pas les mots qui font référence aux chiffres. Toutefois, si vous utilisez souvent ces mots, il peut petit à petit faire des liens entre ces mots et la quantité de choses qu’ils représentent.
  • Donnez des indications précises à votre enfant pour l’aider à situer les objets dans l’espace. Par exemple, au lieu de pointer un objet avec votre doigt, demandez-lui : « Peux-tu aller chercher le toutou qui est à côté de la petite chaise? »
  • Comptez les marches d’escalier quand vous les montez ou les descendez avec votre enfant.
  • Profitez du moment de la collation pour poser des questions de mathématiques à votre tout-petit. Par exemple, lorsque vous lui donnez un bol de fraises, dites-lui : « Est-ce que tu trouves que tu as beaucoup de fraises ou un peu de fraises? », « Peux-tu les compter avec moi? », « Si tu en manges une, combien va-t-il en rester dans le bol? »
  • Laissez votre enfant vous aider à mettre la table et demandez-lui combien il doit mettre de napperons et d’assiettes pour que chaque membre de la famille ait un napperon et une assiette.
  • Faites la cuisine avec votre tout-petit pour l’initier aux quantités. Si vous avez besoin de ½ tasse de farine, demandez-lui où se trouve la moitié de la tasse. Demandez-lui de mettre 2 cuillères à thé de sucre dans la recette pour le pratiquer à mesurer.
  • Invitez votre enfant à classer les vêtements qui sortent de la sécheuse. Par exemple, demandez-lui de trouver les bas qui vont ensemble pour former des paires, de placer tous ses vêtements ensemble ou d’ordonner les chandails du plus petit au plus grand.
  • Jouez aux devinettes avec votre tout-petit. Dites-lui par exemple : « Je vois 2 voitures rouges dans la rue, est-ce que tu les vois? Où sont-elles? » ou « Combien penses-tu qu’il y a de pas à faire pour se rendre à la voiture de maman? » ou « Je vois un objet rond dans la cuisine, il est de couleur orange, peux-tu le trouver? »
  • Faites participer votre enfant lorsque vous lui lisez un livre. Par exemple, demandez-lui de compter avec vous les oiseaux sur la page, de trouver la plus grande fleur ou de vous montrer un triangle dans l’image.
  • Faites remarquer à votre enfant les chiffres qui l’entourent : sur le téléphone, sur le four à micro-ondes, sur l’horloge, sur la télécommande de la télévision, sur les panneaux de circulation, etc. Expliquez-lui brièvement à quoi ils servent pour l’aider à comprendre les différentes utilités des nombres.

Jouer pour stimuler la découverte des mathématiques

Comme c’est aussi en jouant qu’il apprend, voici des idées de jeux amusants qui initieront votre tout-petit aux mathématiques.

Jeux pour les bébés de 0 à 12 mois

Un bébé couché sur le ventre joue avec des formes en plastique colorées.
  • Laissez votre bébé explorer son environnement en mettant à sa disposition des jouets de différentes textures, formes et couleurs. Placez par exemple 2 toutous devant lui et laissez-le découvrir les différences de couleur, de texture, de grandeur, de poids, etc.
  • Cachez un jouet sous une couverture en le laissant dépasser un peu. Demandez ensuite à votre bébé de le chercher avec vous. Ce jeu de cache-cache l’amène à explorer et à développer sa perception de l’espace.
  • Permettez-lui de jouer avec des contenants de plastique. Grâce à eux, votre bébé découvre différentes formes et grandeurs. Il apprend aussi que le gros couvercle ne va pas avec le petit pot.

Jeux pour les enfants de 1 à 3 ans

L’éveil aux mathématiques doit se faire dans un contexte de jeu pour que votre enfant développe une attitude positive à l’égard des mathématiques.
  • Demandez à votre enfant de faire des comparaisons. Par exemple, placez 3 petites figurines ensemble et 3 camions ensemble. Puis, demandez-lui dans quel groupe il y a le plus d’objets. Au début, il vous répondra sûrement qu’il y a plus de camions, parce qu’ils sont plus gros. Comptez alors avec lui le nombre de figurines et de camions pour lui montrer qu’il y a autant de jouets dans chaque groupe.
  • Créez ensemble des suites avec ses blocs. Alignez par exemple un bloc bleu, un bloc rouge, un bloc bleu, un bloc rouge et demandez-lui le bloc qu’il mettrait après. S’il répond un bloc jaune, ce n’est pas grave. Vous pouvez dire : « Moi, j’aurais mis un bloc bleu pour faire pareil. » De cette façon, vous l’amenez doucement à réfléchir sur les suites d’objets.
  • Jouez à « Maman dit » ou à « Papa dit » pour exercer son sens de l’orientation et sa compréhension des nombres. Vous pouvez par exemple dire : « Maman dit “tape 3 fois dans tes mains” », « Papa dit “saute 2 fois” », « Maman dit “couche-toi par terre” », « Papa dit “cache-toi sous la table” ».
  • Faites des casse-tête avec votre tout-petit. Cette activité développe sa perception des formes, des couleurs et de l’espace, tout en exerçant sa capacité à résoudre des problèmes.

Jeux pour les enfants de 3 à 5 ans

Une mère et son jeune garçon jouent à un jeu de société.
  • Jouez à des jeux de mémoire pour exercer sa perception des formes, des couleurs et de l’espace. Pour aussi apprendre à votre tout-petit à reconnaître les symboles des chiffres, vous pouvez utiliser un jeu de cartes plutôt qu’un véritable jeu de mémoire. Commencez avec 6 cartes (soit 3 paires), par exemple, une paire de 2 rouge, une paire de 3 noire et une paire de 4 noire.
  • Amusez-vous à créer des formes (triangle, carré, rectangle) avec des bâtonnets de Popsicle.
  • Invitez votre enfant à tracer des chiffres sur différents matériaux, par exemple dans la pâte à modeler, sur une vitre avec un crayon spécial, dans le sable avec un bâton, etc. (Vers 4 ans)
  • Jouez ensemble à des jeux de société qui nécessitent un dé. Votre enfant doit alors compter les points sur le dé. Lorsqu’il est plus habitué à jouer avec un dé, votre enfant exerce sa capacité à reconnaître rapidement le nombre de points sur le dé sans avoir besoin de les compter. (Vers 4 ou 5 ans)
Si l’enfant ne semble pas intéressé?
Lorsque vous faites des jeux ou des activités en lien avec les mathématiques, restez à l’écoute de votre tout-petit afin de vous assurer que le plaisir est au rendez-vous. S’il ne veut plus jouer ou s’il n’a pas le goût de faire le jeu que vous lui proposez, n’insistez pas.
Attendez quelques jours, ou même quelques semaines, avant de réessayer de faire avec lui des jeux qui permettent l’éveil aux mathématiques. Comme chaque enfant se développe à son rythme, il est important de suivre celui de votre tout-petit.

Les jeux éducatifs sur écran, sont-ils nécessaires?

Les jeux sur écran (ordinateur, tablette, téléphone intelligent) ne sont pas nécessaires pour encourager l’éveil aux mathématiques. En effet, votre tout-petit a d’abord et avant tout besoin de jouer activement, d’explorer le monde réel et d’interagir avec ses parents et son entourage pour apprendre.

Si vous décidez malgré tout d’utiliser à l’occasion les jeux sur écran pour amuser votre tout-petit, testez-les avant de laisser votre enfant les utiliser. Vous vous assurez ainsi que les jeux choisis sont de qualité et qu’ils sont adaptés à l’âge de votre enfant. De même, accompagnez votre tout-petit lorsqu’il joue à l’un de ces jeux pour discuter avec lui et l’aider à faire des apprentissages.

Même s’il s’agit de jeux éducatifs, il est conseillé de respecter les recommandations de la Société canadienne de pédiatrie concernant l’exposition des tout-petits aux écrans. Ainsi, avant 2 ans, les enfants ne devraient pas être exposés aux écrans et, de 2 à 5 ans, les enfants ne devraient pas passer plus de 1 heure par jour devant les écrans.

Pour en savoir plus sur l’exposition des enfants aux écrans, consultez notre fiche Les écrans et les jeunes enfants.

 

À retenir

  • Les mathématiques aident l’enfant à développer son raisonnement et à comprendre le monde qui l’entoure.
  • Il est possible d’éveiller votre tout-petit aux mathématiques de différentes façons lors de vos activités quotidiennes.
  • Chez l’enfant, la découverte des mathématiques se fait en manipulant des objets et en s’amusant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Charlaine St-Jean, doctorante en éducation et chargée de cours à l’Université du Québec en Outaouais
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2018

 

Photos : GettyImages/RuslanDashinsky, YouraPechkin, NataliaDeriabina et Samo Trebizan

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ENCYCLOPÉDIE SUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS. Numératie. 2011. www.enfant-encyclopedie.com
  • GRANDIR ENSEMBLE. « La numératie… ça compte! », L’Envol, vol. 31, no 2, printemps 2016. www.grandirensemble.ca
  • LEVINE, Susan C. et autres. « What counts in the development of young children’s number knowledge », Developmental Psychology, vol. 46, no 5, septembre 2010. www.ncbi.nlm.nih.gov
  • PARENTS MÔMES. Comptines sur les chiffres. www.momes.net
  • RÉSEAU D’INFORMATION POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE (RIRE). Découvrir les mathématiques en lisant des histoires. 24 février 2016. www.rire.ctreq.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Le temps d’écran et les jeunes enfants : promouvoir la santé et le développement dans un monde numérique. 27 novembre 2017. www.cps.ca
  • ST-JEAN, Charlaine et autres. « L’Éveil aux mathématiques : vers le développement d’une pensée complexe », Revue préscolaire, vol. 55, no 2, printemps 2017, p. 5-36.
  • ZERO TO THREE. Help Your Child Develop Early Maths Skills. 25 février 2016. www.zerotothree.org

Livres pour les enfants

  • SCHOLASTIC. Mon premier livre des formes. Markham, Éditions Scholastic, 2017, 14 p.
  • TIBO, Gilles et Roger PARÉ. 1 à 10 petites comptines. Montréal, La courte échelle, 2017, 20 p.

 

À lire aussi