13 à 18 mois: motricité fine

13 à 18 mois: motricité fine
Le développement de la motricité fine de l’enfant de 13 à 18 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement de la motricité fine

Le développement de la motricité fine signifie que l’enfant utilise certains petits muscles des doigts et des mains pour faire des mouvements précis afin d’atteindre, d’agripper et de manipuler de petits objets.

À cet âge :

  • il remet un objet à la personne qui le lui demande verbalement ou par un geste;
  • il prend et mange des aliments avec ses doigts, comme des raisins coupés, des céréales ou des craquelins;
  • il renverse des boîtes pour en répandre le contenu;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il insère des pièces dans une planche trouée;
  • il fait tomber de petits objets dans une bouteille;
  • il déballe un objet caché dans du papier;
  • il utilise un objet pour frapper sur un autre objet, comme un outil;
  • il empile 2 cubes, parfois plus;
  • il tient un gros crayon et tente de gribouiller par des mouvements de va-et-vient.

Dans les prochains mois, il commencera à :

  • utiliser maladroitement un ustensile pour se nourrir seul;
  • lancer une balle;
  • tourner les pages d’un livre en carton;
  • désassembler de grosses perles à pressions et de gros blocs de construction ou il essaiera de dévisser un couvercle sans nécessairement y parvenir;
  • pétrir, tapoter et lisser de la pâte à modeler;
  • tracer des traits simples sur une feuille de papier.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques au développement de sa motricité fine.

Réconforter
Lorsque vous permettez à votre enfant de manger son repas avec les doigts,
 
votre enfant devient plus autonome et débrouillard. Il se sent fier de ce qu’il peut faire maintenant. De plus, en explorant la texture des aliments avec ses doigts, il apprend à mieux les connaître de cette façon.
Lorsque vous passez du temps avec lui à lire des livres d’images,
 
votre enfant apprend à utiliser les petits muscles de ses doigts pour tourner les pages avec votre aide.
Jouer
Lorsque vous donnez à votre enfant des contenants de plastique qu’il peut empiler ou insérer les uns dans les autres,
 
votre enfant essaie de comprendre comment les choses s’emboîtent.
Lorsque vous lui donnez de gros crayons et du papier,
 
votre enfant s’exerce à gribouiller. Il voit les motifs et les couleurs qui ressortent.
Enseigner
Lorsque vous donnez à votre enfant des contenants et des couvercles, et que vous l’encouragez à trouver ceux qui vont ensemble,
 
votre enfant aime faire du bruit avec ces articles et apprend à évaluer la taille des objets.
Lorsque vous l’aidez à faire un casse-tête simple composé de 1 ou de 2 grands morceaux,
 
votre enfant apprend comment les choses s’emboîtent et exerce ses nouvelles habiletés de motricité.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Sonya Côté et Karine Maheux, ergothérapeutes
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Décembre 2015

À lire aussi